Pierre
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai 18 ans et je suis en première année de Droit.

Voila mon problème:

Mercredi 12 novembre dernier, j'ai fait ma deuxième crise d'épilepsie(J'ai fait ma première en juin dernier).Le pire dans tout ça, c'est que je l'ai faite en plein examen de droit public, dans un amphi,et ce devant 100 personnes. :(

Donc je m'explique, j'arrive pour 13h30 dans l'amphi, je m'assoie en hauteur et juste à coté des marches qui étaient à ma droite, je commence à copier mon introduction sur ma feuille au propre, puis la crise à commencé vers 15h, quand j'avais pratiquement fini mon introduction. J'ai donc repris mes esprits vers 15h30 devant la porte de la salle d'examen, assis sur un banc, j'étais tout somnolent, la tête complément dans le brouillard. quand j'ai senti une douleur à la langue et vu que je me trouvais devant 3 pompiers, j'ai compris tout de suite que j'avais refait une crise, et donc pigé que j'allais en subir les conséquences. j'ai été transporté à l'hôpital, il m'ont fait tout un tas de tests, mais rien à signaler, j'en avais aussi fait à ma première crise (EEG etc..) mais ils avaient rien vu de choquant ou de gravissime, en gros, rien du tout. Je vais tout de même refaire une IRM cérébrale bientôt. Le lendemain j'ai vu un médecin généraliste puis un neurologue qui m'a dit de faire une IRM et de suivre un traitement anti-épileptique à la Dépakine pendant 2 ans. Ces deux crises je les avais faites après un sevrage aux benzodiazepines (Zolpidem et Lexomil) que je consommais de façon très excessive et sans aucune prescriptions du médecin. suite à la première crise, les spécialistes ont conclu qu'elle était provoquée par le sevrage. Pour la deuxième, ça c'est pratiquement passé selon moi comme à la première, car je suis malheureusement retombé dans cette sale dépendance, et j'ai recommencé un sevrage du à un arrêt brutal de prise de médicaments car je ne pouvais plus m'en procurer. Donc voila, en ce moment c'est je vais dire, un peu difficile car je suis pratiquement tout le temps fatigué, je pourrais dormir tout le temps, mais je n'arrive absolument pas à récupérer... :/ . En même temps à l'hosto ils m'ont prescris de l'Urbanyl, et c'est depuis que j'en prend que je suis totalement à l'ouest, mais le problème c'est qu'avant quand je prenais des médicaments je ne me sentait pas aussi fatigué que ça... Je ne comprends pas trop en fait..

Est-ce normal d'être aussi fatigué? D'autres personnes sont ils en train de passer les mêmes moments aussi "chiants" que les miens?

J'aimerai savoir si des gens sont dans la même situation que moi, sachant que j'en parle jamais autour de moi et je ne vous le cache pas que ça me ferai un tout petit peu de bien d'en parler avec d'autres personnes(sur le net, c'est déjà plus facile je trouve.), ça me détendrai un peu quoi...

Si vous avez besoin de plus de détails, demandez y'a pas de soucis ^^

Merci d'avance ; )

PUB
PUB