cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour. Je souffre d'une très grosse dépression nerveuse depuis ma naissance. J'ai un très gros traitement antidépresseurs. La dépression nerveuse est une maladie très grave qui dure plusieurs années environ et elle peut conduire le malade au suicide. Je créé cette discussion qui pourra peut- être utile où vous pourrez prendre des précautions pour éviter le suicide. J'ai fait quatorze tentatives de suicide, dont la première à l'âge de seize ans. Je suis suivie par Mon Psychiatre une fois par semaine, car, j'étais entre la vie et la mort à l'hôpital. J'ai eu beaucoup d'hospitalisations dans des Hôpitaux Psychiatriques et dans des hôpitaux normaux. Désormais, il y a des infirmières qui viennent à tour de rôle, m'apporter ma dose de médicaments pour la journée et elles gardent le reste dans leur infirmerie. Mais, les infirmières viennent une fois par jour: du Lundi au Dimanche et les jours fériés. Lorsque j'avais fait des tentatives de suicide, j'ai eu des lavages d'estomac, perfusions, boire du charbon... Je souffre d'une tachycardie depuis Août 2014, j'ai le coeur qui s'accélère, j'ai des essouflements et je suis allée voir mon médecin traitant très rapidement qui m'a prescrit des comprimés pour ralentir un peu le coeur... En Mai 2014: j'avais des idées noires, des idées suicidaires, je pleurais et je voulais mettre fin à mes jours... J'ai avalé environ trente comprimés pour le coeur. Je me suis dit:"il faut que je pense à ma famille et ceux qui m'aiment". J'ai alors appelé les pompiers qui sont intervenus en cinq minutes et il y avait le SAMU qui m'ont transportée très rapidement à l'hôpital. Une fois à l'hôpital, en cinq minutes, les infirmiers m'ont mise dans une salle de réanimation. Quand j'étais en salle de réanimation, un infirmier m'a dit:"on va vous faire un grand lavage d'estomac, car, ce que vous avez avalé est très dangereux pour le coeur". Il y avait un gand récipient à côté de moi, j'avais un tuyau dans la bouche et l'estomac. Les infirmiers me disaient:"aspirez ce que vous pouvez. Toussez, respirez, vomissez". Cela a duré environ quarente cinq minutes. Ensuite, j'ai eu un masque à oxygène, un aérosol pour pouvoir m'oxygéner pendant trente minutes environ. J'étais dans le coma. J'ai réussi à m'en sortir grâce à Dieu. Je suis très Croyante en Dieu. J'ai senti la présence de Dieu qui me disait:"tu vas t'en sortir, tu es entre mes mains. Je vais tout faire pour te garder en vie". Lorque j'étais toute seule dans un appartement: j'avais des idées noires, des idées suicidaires, j'ai appelé les pompiers leur disant que je me sentais en danger et ils m'avaient transportée à l'hôpital...

PUB
PUB

Contenus sponsorisés