cricoquin
Portrait de cgelitti
Je suis une femme de 49 ans et je viens de faire un infactus le 03/04/07, on m'a posé un stent. Tout s'est bien déroulé, j'ai bien récupéré et je viens de terminer la réadaptation cardio-vasculaire. Je me sens plutôt en forme. Il faut dire que pendant ces deux derniers mois, je n'ai pas fait grand chose, à part m'occuper de ma petite personne. J'ai un peu délaissée la maison, j'ai un peu moins suivi mes enfants (9 et 12 ans), j'ai très consciencieusement effectué les exercices de réadaptation, je fais très attention à mon alimentation, je prends les médicaments prescrits, je ne fume pas et respecte mon coprs. Je suis pleine de bonne volonté et pense tenir en ce qui concerne les médicaments, le tabac et l'alimentation (en faisant un peu plus d'effort). En ce qui concerne l'activité physique régulière, malgré mon enthousiame et mon plaisir à pratiquer, cela va me poser plus de problèmes.

Je vais donc reprendre le travail très prochainement et je n'ai pas encore touvé de solution pour diminuer ma charge de travail. C'est maintenant que je réalise combien j'étais fatiguée juste avant mon accident et j'avoue angoisser de me retrouver rapidement au même point de fatigue. Comme la plupart des mamans qui travaillent et ont de jeunes enfants ! Une fois que l'on s'est bien occupée de notre famille/maison, il faut parfois sacrément de la motivation pour aller courir/marcher/nager ou faire du vélo au moins 40mn/3 fois par semaine. Car j'ai bien compris que le temps et la régularité avaient toute leur importance.

Mon autre grosse angoisse est de savoir s'il est possible d'espérer vivre longtemps après un infarctus.

Y aurait-il des personnes qui ont eu des pontages ou des poses de stent, il y a plus de 10 ans, qui n'ont pas fait de rechutes et, depuis, mènent une vie "normale" ?

Les nombreux témoignages sont très récents et indiquent souvent plusieurs pontages ou poses de stent à quelques années d'interval.

Merci pour vos témoignages.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés