christnoel12
Portrait de cgelitti
je viens de perdre mon frère, âgé de 53 ans, suite à une embolie pulmonaire foudroyante. Il est décédé à son domicile, à 9 h 30 du matin, subitement. Il venait de passer 3 semaines à l'hôpital pour une crise d'arthrose lombaire aïgue, soignée par des doses de morphine qui n'arrivaient même pas à calmer complètement sa douleur. Les médecins avaient décidé de le faire rentrer à son domicile et cela faisait 5 jours qu'il était chez lui, toujours sous doses de morphine, mais sans anticoagulants. Le résultat est là maintenant : un fils de 12 ans sans papa, une épouse et une famille effondrée. Si vous avez connu quelqu'un étant décédé dans un cas similaire, veuillez me contacter, ou si vous pouvez m'apporter des réponses.

PUB
PUB