Coup de chaleur, potentiellement fatal !
Publié le 20 Août 2012 par Thérèse Dupont, journaliste santé

Comment prévenir les coups de chaleur ?

Pour éviter les coups de chaleur, respectez quelques conseils simples :

  • Evitez les expositions prolongées au soleil, et notamment aux heures les plus chaudes (de 11h à 16 h).
  • Buvez beaucoup, au minimum 1,5 litre d'eau par jour.

    Assurez-vous que les enfants et les personnes âgées de votre entourage en fassent autant.

    S’il fait chaud, buvez très régulièrement : toutes les 15 à 30 minutes.

PUB
  • Des vêtements amples (ils favorisent la circulation d’air et l’évaporation de la sueur) et clairs seront plus confortables.
  • Si vous avez un ventilateur ou un climatiseur à disposition, utilisez-le !
  • Sportifs, buvez de l’eau avant, pendant et après l’effort.

    En cas de sensations anormales, arrêtez-vous : aspergez-vous d’eau fraiche et mettez-vous à l’ombre.

  • Prenez des précautions plus attentives encore avec les tout petits.

    En voiture, veillez à ce qu’ils soient à l’ombre et couverts. Ne les laissez en aucun cas seuls dans une voiture à l’arrêt, même quelques minutes.

  • Soyez attentifs aux signes d’une montée de la température corporelle : fatigue, maux de tête, nausées ou vomissements…

Les gestes qui sauvent en cas de coup de chaleur

  • Transportez la victime d’un coup de chaleur à l’ombre ou dans un endroit frais.

    Déshabillez-la au maximum et enveloppez-la dans un drap humide et frais pour la rafraichir ou appliquez-lui un linge humide sur le visage ou le corps.

  • Si elle est consciente, faites lui régulièrement boire de petites quantités d’eau.

    Vous pouvez aussi lui administrer un soluté de réhydratation. Il contient des sels minéraux et du sucre immédiatement absorbables par l’organisme.

  • Dans tous les cas, appelez les urgences (15)
Mots-clés : Canicule
Source : Croix rouge française http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers/Les-accidents-de-l-ete/Coup-de-chaleur
Document de l’institut national de prévention et d’éducaton pour la santé (INPES),  mai 2007.
Guide de prévention des coups de chaleurs, commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CSSTQ), 2008***