eleonoredaquitaine
Portrait de cgelitti
TOUT CE QUI SUIT N?ENGAGE QUE MOI.

Pour des raisons tout à fait personnelles, j?ai vécu 4 ans d?amour sans nuages et sans pilule avec mon amoureux. Je suis très à l?écoute de mon corps : que ce soit mes règles ou mes migraines, je les voit arriver à l?avance. J?ai la chance aussi de « sentir arriver » mon ovulation par un tas de petits « signes ». Bien entendu, les jours ou je suis moins sure de moi, ou les jours qui suivent et qui précédent l?ovulation, il y a le préservatif. Mon ami me faisait entièrement confiance.

Etre à l?écoute de son corps, c?est tout simple. C?est sur que mener une vie stressée ne facilite par les choses. Mais c?est moins contraignant que de penser à prendre une pilule tous les jours à la même heure.

Pour des raisons de « confort » ( et poussée par ma gynéco?) j?ai pris Minesse. Lisez les effets indésirables sur la notice et vous saurez ce que j?ai vécu : prise de poids (5 kg en 2 mois), migraines à répétition, cholestérol qui monte en flèche, crampes aux jambes presque tous les matins, plus du tout de libido? Ma gynéco m?a prescrit Cérazette. Ca va mieux, sauf que je n?ai plus mes règles? Alors que mon ventre est toujours légèrement gonflé comme si elles allaient arriver. Les premiers mois, mon copain croyait que j?étais tombée enceinte ! (colère, disputes, prise de sang, doutes?) Je n?arrive pas à perdre ces foutus kilos (tout sur le ventre et une garde robe à refaire). Vous allez dire que je râle pour rien, mais je pratique les arts martiaux avec catégorie de poids (!), et pour des raisons de sécurité, je ne me vois pas avec un stérilet ou un implant contraceptif.

Lorsque j?en ai parlé à ma mère, elle a doucement rigolé et m?a dit « Tu crois qu?on faisait comment, avant la pilule ? »

J?aimerai savoir si d?autres femmes sont dans mon cas, si certaines arrivent à se passer de contraception « chimique ».

Je sais aussi qu?il existe des crèmes spermicides, mais je voudrai l?avis d?utilisatrices : comment on les applique, si les sensations sont différentes avec?

On sait par d?antiques traités de médecine égyptienne que les femmes du temps des pharaons utilisaient (entre autre) le miel comme contraceptif. Des études récentes ont montrés que la mobilité des spermatozoïdes devenait nulle après un passage dans le miel? Donc il doit bien exister des méthodes plus naturelles que celles qui nous sont proposées par nos gynéco? Non ?

J?attends vos réactions, positives ou négatives. De toutes façon, ça ne peut que faire avancer les choses et peut-être aider d?autres femmes dans mon cas.

PUB
PUB