Riolle
Portrait de cgelitti
J'ai la quarantaine, une mère accariate et qui a toujours raison, conflits perpetuels entre elle et moi depuis ma naissance. Cette femme assez agée 73 ans,est toujours aussi ridicule et blessante ne perd aucune oc casion pour m'imposer sa dictature et me considérer toujours comme "sa petite. Celle qui doit vivre pour elle, lui doit respect, se taire dès qu'elle parle et avec laquelle, je suis toujours coupable de tout, donc toujours de ma faute si quelque chose ne va pas.Exemple, je souffre de diabète récent, mais malgré l'analyse et la confirmation du docteur, elle ne veut pas accepter que j'aie cela et dit que que tout le monde a un peu de sucre et maintien sa conviction en niant le dia commesi sa pensée ne pouvait pas être autre que laréaalité.lle seule entend que ce qu'elle veut se dire 4 maintient que j'ai comme tout le monde des moments ou le coeur bat trop vite. Je prends deux médicaments a vie, mais rien a fvaire,sa certitude, sa conviction et son amour personnel, l'emportye sur la réalité". Une sorte de pervertion. Elle a plaisir a ' avoir raison et a détenir le dernier mot. Ca fait 40 ans que ca dure et son EGO nous empêche de vivre, car elle seule ,esqt dans kla ré"alité tout ce que je dis c''est faux, tout ce que je fais c'esgt pas bien, elle raccroche tout le temps au téléphone. Elle n'écoute paxs, parle tout le temps si pas ok avec ce qu'elle dit elle racroche. Je l'a laisse choir, bien évidemment, mais elle me rappelletoujours car ellle ,ne peux pas vivre sans m'appeler.zQuest ce ? que faitre ? Un égo démesuré, une rigidite de fer, leplaisir de dire le contraire.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés