Comment le corps maigrit ?

Mobiliser ses réserves adipeuses avant tout

Lorsque l’on réduit sa ration calorique, le corps doit faire face à ce déficit énergétique en puisant dans ses réserves. La baisse du taux de sucre dans la circulation sanguine (la glycémie) va être un signal d’alerte pour que l’organisme fabrique lui-même ce glucose, principal carburant de nos organes dont le cerveau qui en consomme l’équivalent de un morceau de sucre par heure pour un adulte (et trois pour les enfants).

PUB
PUB

Pour ce faire, des hormones vont être sécrétées (glucagon, adrénaline) pour mobiliser les réserves glucidiques stockées dans le foie sous forme de glycogène mais aussi pour mobiliser les triglycérides (molécule constituée de 3 acides gras et d’un glycérol que l’on nomme familièrement le "gras") stockés dans nos adipocytes (cellules qui renferment la graisse). Cela va avoir pour effet de libérer des acides gras, eux-mêmes utilisés par les muscles. Le foie peut également utiliser ce glycérol pour le transformer en glucose.

Lors d’un régime très strict, la fabrication de glucose se fera par une autre voie (la néoglucogenèse) à partir des acides aminés (qui constituent les protéines) de la masse musculaire. Il faudra donc veiller à ne pas diminuer trop fortement ses calories ni de jeûner car la perte de poids se fera sur la masse musculaire et grasse.

Publié le 05 Janvier 2019
Auteur(s) : Nathalie Bednar, diététicienne-nutritionniste