Comment donner son sang ?

A l'occasion de la 15e Journée mondiale des donneurs de sang, E-santé vous détaille le parcours d'une poche de sang, du donneur au malade.  
© Adobe Stock

Lancée en 2004 par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Journée mondiale des donneurs de sang a lieu chaque année le 14 juin. En France, c'est l'Etablissement français du sang (EFS) qui se charge de la collecte. Les habitants sont invités à donner leur sang dans plus de 130 sites fixes et 40 000 lieux de collectes mobiles.

Pour être donneur, il faut :

  • être âgé de 18 à 70 ans
  • peser 50 kg au moins

Un questionnaire rempli sur place et un entretien avec un médecin permettent de s'assurer, avant le prélèvement, de la bonne santé du donneur.
Un homme peut donner son sang jusqu'à 6 fois par an. Quant aux femmes, la limite est fixée à 4 prélèvements. 10 000 dons par jour seraient nécessaires pour combler les besoins français selon l'Etablissement français du sang.

Les produits du sang sont des ressources périssables, aux durées de conservation diverses :

  • Près d'un an pour le plasma
  • 42 jours pour les globule sjours 
  • 5 jours pour les plaquettes

Anonyme et bénévole, le don du sang est un acte citoyen. Il permet chaque année de soigner plus d'un million de malades. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Don d'organe : mobilisez-vous pour la course du coeur

Source :