cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes et à tous !

Depuis 2 jours je me pose beaucoup de questions concernant ma nouvelle collègue de travail. Cela fait un peu plus de 2 mois qu'on travaille ensemble, et il est vrai qu'au moment de son entretien d'embauche elle me semblait déjà très maigre. Cependant je connais des personnes qui se portent très bien tout en étant très maigres, sans troubles de l'alimentation, sûrement dû à un métabolisme particulier mais finalement normal. J'ai donc cru qu'elle était aussi comme cela.

Mais il y a 2 jours j'ai surpris des sons bizarres alors qu'elle était aux toilettes qui m'ont tout de suite fait penser à un vomissement. C'était juste après le repas du midi où elle avait mangé plus que moi et très rapidement aussi.

Je n'ai pas osé intervenir car c'est toujours gênant d'écouter aux portes, et des toilettes encore plus ! Puis surtout je n'entendais aucun signe de souffrance : ni souffles, ni toux, comme si tout se passait d'une façon très silencieuse avec un grand contrôle de ce réflexe.

Et rétrospectivement, il est vrai qu'après avoir été inquiétée par sa visite à la médecine du travail : tension très basse, poids insuffisant (46 kg pur 1,72 m), mais qui n'ont finalement pas suffit à la définir "inapte" - elle s'est mise à manger avec pour objectif de prendre 4 kg. Le poids de 50 kg était son objectif et sa limite.

Alors au repas dans la salle du personnel, elle mangeait beaucoup, se resservant à l'entrée, au plat principal, et finissait avec 2 gros fruits (pomme, poire). Elle étonnait tout le monde par cette quantité avalée...

Mais souvent, comme elle mangeait très vite (moins de 45 min.), elle finissait avant nous autres collègues et quittait la salle à manger pour aller aux toilettes où elle y restait toujours près d'1/4 d'heure, 20 min. Comme un rituel après manger. Ce qui est aussi douteux c'est qu'elle va toujours aux toilettes avec son sac à main... D'ailleurs derrière la porte il m'arrive souvent d'entendre des bruits de flacons, des sachets qui s'ouvrent... Non pas que j'ai l'habitude d'écouter mes collègues aux toilettes, mais quand je me rends à mon vestiaire je suis à côté, et c'est aussi pour dire qu'elle y est très souvent aux WC.

Au début je pensais qu'elle allait vraiment aux toilettes, comme tout le monde, mais depuis 2 jours je finis par comprendre qu'il s'y passe autre chose pour elle.

Je ne sais pas quoi faire. Nous sommes toutes deux soignantes, et le fait de la savoir comme cela me fait me poser beaucoup de questions. Elle est adulte et son mode de vie ne la concerne qu'elle-même, d'autant que jusqu'à aujourd'hui son travail n'en pâtit pas. Mais je vois aussi qu'elle se met à trembler dans l'effort, et le mal-être qu'elle renvoit...

Aujourd'hui elle veut arrêter ses efforts pour prendre du poids. Elle dit avoir atteint son objectif de 4 kg, mais en réalité, après lui avoir redemander, elle dit qu'elle a pris 2,5 kg.

Nous travaillons en plus auprès de jeunes ayant une maladie évolutive et qui sont aussi très fragiles. J'ai envie de les protéger eux aussi...

J'espère que des professionnels pourront me répondre.

Julie.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés