cgelitti
Portrait de cgelitti

En décembre 2003 j’ai fais un AVC suite à des extrasystoles en continu ; j’ai heureusement perdu qu’une toute petite partie du champ visuel de l’œil droit. En janvier 2004 opération cardiaque : réparation de la valve mitral et 4 pontages (je n’ai jamais eu de douleur d’infarctus avant). En septembre 2009 remplacement de ma valve mitrale par une valve mécanique et prélèvement d’une saphène pour remplacer un ou deux pontages. Cette veine n’a pas été utilisée car mes artères coronaires, selon explications, ont repris un service « acceptable ». Traitement du risque avec Prévican pour un INR autour de 3,5 et Bétâ-bloquant entre autres. Il y a un an et demi j’ai fais un AVC sans séquelles grâce au Préviscan. J’ai fait, une fois, une petite « hémorragie » urinaire car INR à 5,2.

Par le passé, je faisais régulièrement un calcul rénal (oxalate de calcium) tous les mois environ , en alternance, rein droit et gauche. Il y a quatre ans, une scanner a révélé un calcul de 0.7 mm. Six mois plus tard, il avait disparu sans que je l’expulse. Depuis ce jour je n’ai plus eu de crise de colite néphrétique bien qu’il y ait encore des calculs dans les reins. Quand j’urine dans un flacon, des cristaux (peu) se déposent au fond du flacon après un ou deux jours. Cet été , à la piscine, je me suis mis les reins près des puissants jets d’eau et le lendemain mes urines étaient violettes ; je pense que les mes calculs ont dû se déplacer à la suite de ça car mon INR était bon.

Entre mes deux opérations cardiaques et après le scanner évoquant le calcul de 0.7 mm, j’ai consulté un microkiné bien que très septique mais très ouvert d’esprit.

-« Je peux faire quelque chose pour vos coronaires et vos calculs » m’a-t-il dit.

En effet, suite à ses 2, 3 séances , mon gros calcul avait disparu, je n’en ai plus refait depuis et mes coronaires ont repris du service… coïncidence ou microkiné ?

J’ai rencontré d’autres patients de ce microkiné qui devaient avoir des pontages mais les interventions ont été annulées, leurs coronaires ayant retrouvées une seconde « jeunesse ».

PUB
PUB

Contenus sponsorisés