Évitez le thé vert

Soumis par cgelitti le

tIl existe des plantes médicinales aux nombreuses vertus qu’il est vivement recommandé d’éviter pendant un traitement anti-cancéreux car les risques d’interaction sont réels. C’est le cas du thé vert dont les molécules puissantes risquent d’annihiler l’efficience d’une...

PUB

Vidéo associée: 

Évitez le thé vert, il existe des plantes médicinales aux nombreuses vertus qu’il est vivement recommandé d’éviter pendant un traitement anti-cancéreux car les risques d’interaction sont réels. C’est le cas du thé vert dont les molécules puissantes risquent d’annihiler l’efficience d’une chimiothérapie. Le ginkgo biloba accroît les risques hémorragiques. Enfin, en cas de cancer hormonodépendant, il ne faut pas combiner le traitement avec le soja, car ce dernier contient des hormones végétales ou phytohormones.

Certaines plantes rendent les médicaments moins efficaces
Parmi les agrumes, le pamplemousse a la réputation de réduire l’efficacité de nombreux traitements. La sauge, à l’instar du soja, ne doit pas être consommée si vous êtes traitée pour un cancer du sein. Puissant veinotonique, la vigne rouge vous expose au risque d’hémorragies. En cas de chimiothérapie, le millepertuis peut entraîner une interaction. Quant au mélilot et au petit houx, ils sont à proscrire si vous souffrez de problèmes sanguins.

PUB
PUB
Contenus sponsorisés