jean luc g
Portrait de cgelitti
je ne sais pas s'il y a des progrès tous azimuts sur les cancers, mais j'ai été opéré d'un cancer de la thyroïde à la PITIE. Bonne opération, mais pour le suivi du cancer, c'est une autre affaire. Après le traitement par l'iode I131, ils avaient décidé, vu que le cancer était avancé, de me refaire une scintigraphie avec arret du LEVOTHYROX pour bien se rendre compte de l'évolution. Ils ont changé d'avis. Ne me demandez pas pourquoi, car ils ne disent jamais rien. Alors, j'ai eu donc 2 piqures de THYROGENE à la place de l'arrêt du LEVOTHYROX. Bilan des examens : trace d'un foyer cancéreux, mais les resultats sanguins ne correspondent pas avec le reste du foyer cancéreux. Raison ; peut-être dû au THYROGENE.

DONC, bilan de nouveau dans un AN, avec cette fois-ci arrêt du LEVOTHYROX et scintigraphie, ce qui aura pour conséquence de me retrouver pendant un mois sans pouvoir travailler et sans aucune énergie à cause de l'arrêt du LEVOTHYROX. Et tout ça un an après.

Alors, pourquoi avoir changé d'avis dans le traitement et le suivi.

AUCUNE EXPLICATION. TELLE EST LA DEVISE POUR LE CANCER DE LA THYROIDE. ATTENDRE SANS RIEN SAVOIR.

C'EST CA LE PROGRES........

PUB
PUB

Contenus sponsorisés