ginette
Portrait de cgelitti
Il y a 2ans et demi j'ai été opéré d'un cancer primitif (non à petites cellules)du poumon. On m'a enlevé le lobe supérieur du poumon gauche.(pas de chimiothérapie et pas de rayons). Jusqu'à présent il n'y a pas de récidive en vue mais cette opération est invalidante avec une diminution significative de la capacité respiratoire et une douleur dans la poitrine lorsque je respire à fond. J'ai aussi des douleurs au niveau de l'ossature de la cage thoracique.

L'année dernière, nouvelle calamité, on m'a enlevé une bonne vingtaine de centimètres du colon car il y avait un nouveau cancer dû à un polype qui avait dégénéré. (pas de chimiothérapie et pas de rayons). Cette opération a été très pénible mais maintenant ce n'est plus qu'un mauvais souvenir car elle n'a laissé aucune séquelle et jusqu'à présent il n'y a pas de trace de récidive.

De mon côté, je crois que les médecins ne m'ont rien caché et ne m'ont surtout pas raconté de balivernes.

Il est par ailleurs bien certain que les médecins ne disent que ce que le malade est capable de supporter et c'est sûrement mieux ainsi !

Cela étant dit, il est bien certain que cette situation est assez pénible à supporter car on a toujours une épée de Damoclès suspendue audessus de sa tête et on ne pas faire autrement que d'y penser.

J'ai 70 ans et comme je suis également cardiaque (valvule aortique artificielle depuis maintenant 6 ans et fibrillation auriculaire), je me console en me disant que j'aurai peut-être la chance de mourir d'une crise cardiaque !!

Y a-t-il quelqu'un qui se trouve dans une situation analogue et qui veut prendre contact avec moi ?

PUB
PUB

Contenus sponsorisés