Kris
Portrait de cgelitti
Je m'apelle Chris j'ai 42 ans et je vis en Bretagne avec ma compagne et mon fils de 8 ans.

Depuis 3 ans je me suis remis a faire du sport après une interruption de quelques années.

J'ai commencé par quelque exercices a domicile (rameur, stepper etc ) puis comme mon fils faisait du judo je me suis mis au ju jitsu et j'en suis actuellement a ma 3ème saison;L'année derniere j'ai également repris le football au poste de gardien de but;Je n'ai malheureusement pas pu terminer ma 2ème saison. En effet mes ennuis ont commencé lors d'un match vers la fin Mars, j'ai ressenti une douleur au niveau de l'adducteur. Le dimanche suivant ( 1er avril ) la douleur est revenue dès l'échauffement et j'ai quand meme fini la partie sur une jambe car nous n'étions pas assez de joueurs. Dans la semaine qui a suivie je suis allé consulter mon médecin et comme j'avais déja eu quelques problemes musculaires (claquage elongation ) on s'est orienté vers un probleme d'adducteur le medecin pensant plus a l'ischio jambier. Il m'a prescrit 10 séances de kiné mais au bout de la 5ème il n'y avait aucun progrès le kiné avait de plus en plus de mal a me manipuler et ne comprenait pas vraiement d'ou cela pouvait venir. Donc je consulte à nouveau et cette fois il s'agit de la remplacente de mon medecin traitant qui elle me prescrit une echograpie.

A l'echo on ne decelle aucun probleme musculaire mais sur les conseils de ma femme je lui parle des 2 hernies inguinales que j' ai depuis des années mais qui ne m'ont jamais genées et la au moment ou il passe la sonde au niveau de celle de droite je ressens une importante douleur.

Retour chez le medecin, prise d'un rendez vous avec un chirurgien et encore quelques jours d'attente.

A ce rendez vous le chirurgien m'annonce qu'il va me retirer les hernies mais sans me garantir qu'il va supprimer la douleur. Puis il veut me faire passer un scanner abdo-pelvien pour vérifier soi disant qu'il n'y a pas d'hernie discale en plus.

Trois semaines de délai avant le scan.

Enfin le jour arrive.Une petite piqure et hop dans l'anneau. Une premiere fois puis une deuxieme avec le produit de contraste qui chauffe quand il penetre le corps. La on me demande d'attendre un peu que le radiologue regarde les cliches avant de faire celle du dos. On ne me la fait pas, je me dis qu'ils ont trouve ce qu'il fallait sur les cliches de devant. Je me rhabille

et la on me demande de revoir le chir rapidement. Moi je demande a avoir le dossier car j'ai rendez vous avec mon medecin l'apres midi et la ils s'assurent bien que ce rendez vous est bien en rapport avec le probleme en question.

La je me doute sérieusement pour la premiere fois qu'il y a quelquechose de plus grave qu'une hernie.

16 heures chez mon medecin remplacant, elle m'annonce qu'elle n'a pas de bonnes nouvelles.

Le scanner révele une décalcification d' un os du bassin et une hypertrophie de la glande surrénale droite, elle fait 6 cm alors que normalement on la voit a peine au dessus du rein. Ce sont des lésions qui sont le signe d'un probleme qui se situe plus haut au niveau pulmonaire.

La le coup est tres rude, depuis trois semaines avant le scan je me doutais qu'il y avait quelquechose mais je pensais plus a un souci dans le bas ventre jamais je n'aurai imagine cela.

Elle m'envoie en urgence passer une radio du poumon qui ne révele rien de particulier, soulagement de courte durée car elle me dit que la radio n'est pas suffisante pour confimer le diagnostic.

Deux jours plus tard visite chez l'oncologue qui me confirme qu'a 9 "chances" sur dix il s'agit bien d'un cancer au poumon. On programme un scan du thorax et de la tete plus une fibroscopie pour les jours suivants.

Au scan: nodule poumon droit plus de nombreux ganglions dans la region du mediastin et un nodule a l'hemisphere droit.

A la fibroscopie ( quelle horreur cet examen ) il fait de nombreux prelevements dans les bronches au niveau du mediastin.

Retour chez l'oncologue en presence de ma femme.

J'ai la confirmation et on commence a mettre en place ce qu'il faut faire.

1: Pose d'une chambre implantable dans la poitrine pour recevoir la chimiothérapie ( cela s'est fait avant hier,absolument indolore )

Avant de demarrer la chimio il faut avoir les résultats des biopsies que l'on m'a faites dans les bronches pour savoir s'il s'agit d'un cancer a petites cellules ou non a peties cellules, la chimio n'est pas la meme. (J'espere que ce ne sont pas des petites cellules car aparamment elles pedalent beaucoup plus vite )

2: Mardi prochain (5 juin ) je demarre les seances de radiotherapies sur l'os du bassin afin de me faciliter la marche et en attendant les resultats de la biopsie pour ne plus perdre de temps.

3: Ensuite ce seront les seances de chimio a raison d' une toutes les trois semaines

Voila ou j'en suis a ce jour, je dois dire que mon moral en a pris un sacre coup mais maintenant ca va beaucoup mieux depuis en fait que l' a commence a agir et non plus a chercher.

Je souhaite enormement de courage a toutes les personnes qui traversent le meme genre d'epreuve et vous invitent a me repondre

A bientot

CHRIS

PUB
PUB

Contenus sponsorisés