Lucie3
Portrait de cgelitti
j'ai ete violée par mon père,maltraitée par ma mère durant les 12premières années de ma vie...

scolarité ratée,enfance volée,manque totale de confiance en moi,honte,cauchemards ,detruite physiquement et moralement...j'ai grandi,seule.

Mes parents exercaient sur moi un ignoble chantage me disant qu'ils me feraient interné si j'osais me rebeller...que personne ne me croirait,j'etais toute seule au monde...et j'ai encore grandi.

Ils ont démenagé pour se rapprocher d'une famille qui ne m'aimait pas,d'une famille désunie par la haine et les non dits...ces gens me rédiculisaient ,me reduisant à etre l'esclave de mes parents"leur baton de vieillesse",celle qui allait s'occuper d'eux quand ils seraient vieux.

J'etais droguée(mes parents me droguaient à grand renfort d'anti depresseur avec l'aide d'un medecin complaisant,à qui mes parents racontaient je ne sais quoi),enfermée j'en passe et des meilleurs,puis le père est mort...et j'ai commencé à reagir..à me rebeller...à sortir.

Je n'avais aucun diplome,aucun niveau scolaire,et j'avais honte de le dire...je 'navais jamais travaillé,je n'avais pas confiance en moi et en prime je ne connaissais personne là ou mes parents avaient enmenagé.

Je suis partie de là ou je vivais...pour trouver pire,alors je suis revenue...

je me suis occupée de ma mère et un jour jai rencontré l'homme qui allait devenir mon mari et le père de mes enfants.

J'ai mis 40ans à me reconstruire...j'ai souffert 40ans ,,à ne pas m'accepter,à ne pas savoir faire des choix,à me relever et à retomber,à me passer de ces drogues,40ans à avoir confiance en moi mais il y a des mots ,des choses qui hantent toujours ma vie et que je ne pourrais jamais effacer!!!

meme si je suis heureuse mais j'ai encore du mal à accepter d'etre comme les autres,anonyme dans la foule,j'avais tant besoin de reconnaissance je n'en ai jamais eu ,j'ai souffert et personne n'a jamais reconnu ma souffrance.

Je m'en sens brisée parfois,je n'arrive pas à me detourner de ce passé qui m'a brisé,personne ne peut savoir ce que c'est.

On ne peut pas vivre normalement,on survit comme on peut au jour le jour.

Quand j'ai rencontré mon mari,ma mère a tout fait pour que je me detourne de lui,me disant des horreurs,rajoutés aux insultes,elle telephonait meme à ses parents pour me salir,me détruire,elle telephonait aussi à notre famille en inventant les pires choses,elle les faisait intervenir sans cesse,elle m'accusait de la battre,de la voler...elle me faisait du chantage au suicide,elle partait la nuit dans la rue,en pantouffle ,un jour on l'a retrouvé prete à traverser l'autoroute.

Je suis partie,j'ai tout laissé là et je suis partie sans me retourner,mon futur mari m'a hébergé.

Elle a continué pendant presque un an à me harceler,elle nous telephonait la nuit pour nous'insulter,le jour...je n'en pouvais plus,je tenais à grand renfort d'anti depresseur,je ne sais pas comment j'ai tenu par amour sans doute.

Plus tard,on a decidé de nous marier...

comme je n'avais rien dit à sa famille,rien dit à mes amies,rien dit à personne,meme mon mari ne connaissait pas tout,j'etais incapable de me confier.

J'ai invité ma mère à notre mariage,pour faire comme tout le monde,pour paraitre une gentille fille qui ne delaisse pas sa famille,on a invité tout le monde.

le jour des noces,ma mère n'a pas pretendu etre là pour les felicitations à la fin je repondais aux gens que ma mère etait morte...

tous les invités ont trouvé ca bizarre,une mère aussi distante et surtout glaciale!!!

Et puis,ca a continué de plus belle,chantage,insulte ...et j'ai coupé les ponts,ma belle famille ne comprenait pas...je n'avais toujours pas confié ma triste realite.

Au baptème de mon premier enfant,elle a ete invitée,mais ...aidée par un psy j'ai reussi,j'ai peu à peu reussi à m'en détachér,à me detachér de cette vie qui n'etait plus mienne....à laisser derrière moi,le negative,mais j'etais seule,je me sentais vide,et seule malgré la famille que je construisais avec mon mari et mes enfants...

Un jour,j'ai decidé de tout dire,tout raconter,la haine,la violence,le viol les insultes,le chantage tout tout et vraiment tout...

mes amies m'ont tourné le dos,ma famille m'a rayé de leur existence de merde...et ma belle famille ne m'a pas vraiment cru,vu que parfois elle me parle encore de ma mère...un jour ils m'ont meme dit que je n'etais pas si malheureuse que ca avec ma mère...à croire qu'ils n'ont jamais lu ce que je leur ai ecrit...

C'est honteux de me dire une chose pareille!!!aussi,je les frequente uniquement parcequ'ils sont la famille de mon mari et pour nos enfants,mais je ne leur ai jamais pardonné...

et je ne ressens rien pour eux...je leur ai fermé ma porte.

J'arrive à fermer des portes dans mon coeur...

je ne sais pas vous...

j'arrive à faire des barrages entre moi et ceux qui ne m'apportent rien...

je ne vous dis pas depuis plus de 40ans,j'ai fait un saccré tri...

de toute facon,generalement lorsque les gens connaissent mon histoire,ils me tournent le dos,ou pire se permettent de me faire la morale,du style "faut aller de l'avant"oui que croient ils que je fais depuis 40ans,je vais de l'avant,sinon je ne serais plus là pour apporter mon temoignage...

courage et merci à tous ceux qui auront la générosité de me lire jusqu'au bout.

à bientot

Valentine.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés