contreprescription
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis une victime des benzodiazépines prescritent comme somnifére (havlane®, seresta®, tranxène®, lysanxia®, mogadon®, nordaz® valium®, temesta®, lexomil®, urbanyl®, veratran®, xanax® noctamide®, normison®, nuctalon®, rohypnol®, stilnox, imovane...) qui souffre d'un syndrome prolongé de sevrage au benzodiazépines qui ne concerne que 15% des 80% de victimes d'un syndrome de sevrage (d'une durée moyenne de 6 à 18 mois) et peut durer 10 ans. Je viens vous mettre en garde contre ces médicaments que nos médecins prescrivent comme des bonbons en tant que somniféres ou tranquillisants.

Ces médicaments qui sont des stupéfiants sont plus dangereux que de l'héroïne. Pour certains, même prit sur une courte durée, ils provoquent une dépendance très forte qui est pire que la drogue de rue avec tous les inconvénients que cela entraînent. Ce qui en fait le plus grand problème de drogue dans le monde. Du fait de ses propriétés très addictive, il est impératif de ne jamais stopper cette drogue brusquement mais d'en operer un sevrage lent.

Pour en savoir plus, je vous invite a visiter le blog :

http://nonauxbenzodiazepines.spaces.live.com

dans le cas ou vous prendriez cette drogue depuis longtemps et uniquement si vous desirez vous en sevrer, des victimes des benzos ont ouvert un forum privé d'entraide en français à cette adresse :

http://fr.groups.yahoo.com/group/sevrageauxbenzodiazepines/

Le groupe tente également d'aider certaines personnes pour les sevrages aux antidépresseurs et éventuellement aux neuroleptiques

merci de m'avoir lu

bonne journée

PUB
PUB