jeanne
Portrait de cgelitti
L'important ici est de pouvoir arrêter l'alcool, sans risques.Hors j'ai lu et relu sur le net que pour obtenir du baclo soit il faut trouver un médecin , soit faut le commander par internet.

Jusque la ça va encore excepté que les effets secondaires de ce médoc ne sont quand même pas anodins:

Le baclofène est indiqué dans le traitement de la spasticité post-traumatique. Il comporte non seulement des risques de surdosage, mais aussi de sevrage. Nous rapportons ici deux cas d'hypertonie sévère avec hyperthermie grave (> 42°C), survenus lors de l'arrêt accidentel

MISES EN GARDE :

- Ne pas interrompre brutalement le traitement ; en effet, des états confusionnels, psychotiques, maniaques ou paranoïdes, des hallucinations, des convulsions, voire un état de mal épileptique, des dyskinésies ont été observés à l'arrêt brutal du traitement.

- Le risque de dépression respiratoire lors de la coprescription de médicaments dépresseurs du SNC est augmenté. Une surveillance particulière des fonctions respiratoires et cardiovasculaires est essentielle chez les patients souffrant de maladies cardiopulmonaires ou de parésie des muscles respiratoires.

- L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients atteints de porphyrie, par extrapolation à partir de données animales.

- Une aggravation a été observée sous baclofène, administré par voie orale, chez les patients présentant :

. des troubles psychotiques (dont schizophrénie),

. un état confusionnel,

. une maladie de Parkinson.

- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.

PRECAUTIONS D'EMPLOI :

- Utilisation prudente chez les patients insuffisants rénaux ou hépatiques, ayant des antécédents d'ulcère gastrique ou duodénal, de troubles rénaux, de dépression, insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, ou insuffisance cérébrovasculaire. L'insuffisance respiratoire ou cérébrovasculaire pouvant être exacerbée par le baclofène.

- Chez les patients épileptiques des crises comitiales peuvent survenir à doses thérapeutiques ou en cas de surdosage ou lors d'un sevrage. Chez ces patients poursuivre le traitement anti-épileptique et renforcer la surveillance.

- Lors d'une hypertonie sphinctérienne préexistante, la survenue possible d'une rétention aiguë d'urine nécessite une utilisation prudente du baclofène.

- Chez les patients présentant des antécédents de dysautonomie : la présence de stimuli nociceptifs ou l'arrêt brutal du baclofène pourrait induire un épisode dysautonomique.

- En cas d'affections hépatiques ou de diabète, des contrôles réguliers des transaminases, des phosphatases alcalines ou de la glycémie sont nécessaires.

- Lorsque la spasticité est nécessaire pour permettre la station debout ou une marche équilibrée, l'utilisation du baclofène doit être prudente.

- Grossesse : en clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du baclofène lorsqu'il est administré pendant la grossesse. Le baclofène ne doit être utilisé au cours des 2ème et 3ème trimestres de la grossesse que si nécessaire.

- Allaitement : le baclofène passe dans le lait à de faibles concentrations après administration orale unique et ne semble pas entraîner, dans ce cas, de risque pour le nourrisson. L'allaitement pourrait être envisagé si nécessaire, à condition de mettre en route une surveillance clinique régulière de l'enfant.

- Associations nécessitant des précautions d'emploi : antihypertenseurs ; bêtabloquants (dans l'insuffisance cardiaque : bisoprolol, carvédilol, métoprolol).

PUB
PUB