marie
Portrait de cgelitti
bonjour la précarité pour moi est sans issu. Née de parents divorcè élevé dans les HLM j'ai cru longtemp que je valais mieux a 17 ans je recontré mon conjoint a 21 et 22 j'eut mes enfants a l'époque nous vivions entre RMI et interim dans une maison insalubre d'un quartier sensible de Roubaix a 26 ans, j'eut l'auportunité de partir en haute saone ce que je fit pour les enfants la même année suite a de gros problème de santé, j'apris que j'avais une Myopathie mitochondriale progressive et que je ne pourait jamais conduire dans un departement sans transport en comun. toujours motivé, je secoue un peu les employés de l'anpe pas decidé a ne rien faire, et la, il m'on orienté vers une subvention pour ouvrir un commerce ce que je fit a 29 ans (1999) jusqu'en 2001 ont se croyait sauvé mon état de santé empire mais j'ai mon mari pour m'aider. mais depuis, l'économie est tombé si bas que je ne vend même plus assez pour payer mes charges du magasin ont a pas pris de salaire depuis plus d'un an ont vie a 4 avec 2 ados avec pour seul revenu 850? d'allocation pour 650? de charges minimum je vous dit pas l'état de mes comptes en banque les decouverts augmente sans que je ne puisse rien faire tous le monde se sert (EDF,eau,loyer x2 magasin maison URSSAF, RAM, organics, comptable ect...) et rien ne rentre je croyait m'en sortir tous ce que j'ai reussi c'est de m'enfoncer. J'ai bien pensse fermer mon commerce mais suite a un baill commerciale, je suis quand même tenu a payer le loyer jusqu'en aout 2007 donc je suis piègé de tous les cotés je croyait quitter la précarité pour mes enfants et la, sans jamais avoir fait de credit en faisant attention a toutes mes depenses je me retrouve avec 5000? de dette il vont tout me saisir si ça continu et je n'aurait rien put faire donc la précarité est pour moi une fatalité
PUB
PUB