L'arthrodèse lombaire expliquée en vidéo

Publié le 19 Août 2010 | Mis à jour le 19 Janvier 2017
Auteur(s) : Blausen (Collectif)

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
25537 vues

Les disques intervertébraux composent un quart de la colonne vertébrale et agissent comme un système d'absorption des chocs, protégeant les vertèbres, la moelle épinière et d'autres structures. Toutefois, il arrive que ces disques dégénèrent et s'amincissent, amenant les vertèbres qu'ils soutiennent à se rapprocher les unes des autres et à pincer les nerfs se trouvant entre elles.

Dans les cas sévères, on enlève ces disques et on les remplace par de l'os récupéré dans le bassin. Cela s'appelle la fusion des vertèbres. De nombreux médecins préfèrent s'approcher des disques malades par l'avant en retirant d'abord les intestins et les autres organes pour révéler la colonne vertébrale. Le disque endommagé est ensuite retiré.

Des ouvertures légèrement plus larges que le disque enlevé sont percées dans les vertèbres avoisinantes. Des boîtes ou cages en titane sont remplies de l'os récupéré dans le bassin et placées dans les trous. Des cellules spécialisées appelées ostéocytes à l'intérieur de cet os produisent un os nouveau et facilitent la cicatrisation du site. Les ouvertures formées dans ces cages permettent la croissance osseuse autour de celles-ci. En outre, ces boîtes forment un soutien et une structure au cours de la cicatrisation de l'os.

La répétition des rayons X de la colonne vertébrale doit être faite à 6 semaines, 3 mois, 1 an et 2 ans pour s'assurer que le nouvel os cicatrise correctement.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés