Lily_frim
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum, mais hélas pas nouvellement détectée fribromyalgique.

Je le suis depuis quatre ans. Quatre ans de douleurs, fatigues, isolement social, mise en invalidité.

Quatre ans de desespoir face à cette maladie qui détruit ma famille, et qui est souvent mal appréhendée par les médecins, j'ai été traitée de folle, un médecin a refusé de me soigner m'indiquant un psychiatre, enfin l'indifférence des médecins qui ne comprennent pas cette maladie, un m'a dit que c'était de la spasmophilie. Alors pendant un an je me suis enfermée seule à dormir, à être toujours fatiguée, les volets fermés, mes enfants partaient à l'école et quand ils rentraient ils me retrouvaient au lit.

Alors au bout d'un an j'ai pris la décision qu'il fallait réagir pour mes enfants, ma famille.

Sur le conseil d'une amie je suis allée voir un médecin algologue donc un médecin qui gère les problèmes de douleur. Elle m'a prise en charge, j'ai été hospitalisée quelques jours, on m'a fait tous les bilans, elle m'a écoutée, elle m'a entendue, elle m'a respectée, depuis quatre ans, elle gère mes traitements, et elle a mis en place un staff de médecin, rhumato, orthopédiste, psychiatre, psychologue et kinésithérapeute.......donc elle m'a entourée et enfin on m'a pris au sérieux.......ce qui me paraissait énorme par rapport à ce que j'avais vécu jusque là.

Aujourd'hui je sors de cinq jours de traitement, comme tous les trois mois, j'ai quitté la clinique hier. Aujourd'hui, ce samedi comme à chaque fois, je revis, je n'ai pratiquement pas de douleur, et je sais que pendant trois mois, la douleurs sera atténuée, présente oui, mais en attendant, je pratique du TAI CHI et je sais qu'alors que je n'y croyais pas, je peux bouger sans souffrir, je dors et je me repose, aujourd'hui je gagne chaque fois, et je refuse de redevenir une épave, je fais mon tai chi tranquillement chez moi, avant de reprendre au mois de septembre dans un club. Aujourd'hui je ne suis plus la personne qui se laissait aller je suis en vie et je gère mes douleurs. Merci Isabelle merci pour tout ce que vous avez fait pour moi et ce que vous faites: . Alors je voulais dire aux gens comme moi, qu'il existe des moyens, que des gens aujourd'hui peuvent nous aider. Voilà je voulais témoigner pour aider les gens qui comme moi se sont sentis seuls, je suis à leur disposition pour en parler.

PUB
PUB