AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.)

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 16/07/2018

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.)

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  

Chaque flacon contient 1 g d’amoxicilline (sous forme d’amoxicilline sodique) et 100 mg d’acide clavulanique (sous forme de clavulanate de potassium).

Excipients à effet notoire :

·Sodium : 59,3 mg (2,6 mmol) par flacon.

·Potassium : 16,48 mg (0,4 mmol) par flacon.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1

3. FORME PHARMACEUTIQUE  

Poudre pour solution injectable (I.V.).

4. DONNEES CLINIQUES  

4.1. Indications thérapeutiques  

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA est indiqué pour le traitement des infections suivantes chez l’adulte et l’enfant (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :

·infections sévères O.R.L. (telles que mastoïdite, infections péri-amygdaliennes, épiglottite et sinusite, lorsqu’elles sont accompagnées de signes et symptômes systémiques sévères),

·exacerbation de bronchite chronique (diagnostiquée de façon appropriée),

·pneumonie aiguë communautaire,

·cystite,

·pyélonéphrite,

·infections de la peau et des tissus mous, en particulier cellulite, morsures animales, abcès dentaire sévère avec propagation de cellulite,

·infections des os et des articulations, en particulier ostéomyélite,

·infections intra-abdominales,

·infections génitales de la femme.

Prophylaxie des infections post-opératoires chez l’adulte, impliquant :

·l’appareil digestif,

·la cavité pelvienne,

·la tête et le cou,

·le système biliaire.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

4.2. Posologie et mode d'administration  

Posologie

Les doses sont exprimées en quantité d’amoxicilline/acide clavulanique, sauf lorsqu’elles sont indiquées par référence à un constituant individuel.

La dose d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA choisie pour traiter une infection particulière doit prendre en compte :

·les pathogènes escomptés et leur sensibilité probable aux agents antibactériens (voir rubrique 4.4),

·la sévérité et le foyer de l’infection,

·l’âge, le poids et la fonction rénale du patient (voir ci-dessous).

L’utilisation d’autres formulations d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA (par ex., fournissant des doses supérieures d’amoxicilline et - ou des rapports amoxicilline/acide clavulanique différents) doit être envisagée, si nécessaire (voir rubriques 4.4 et 5.1).

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA poudre pour solution injectable ou pour perfusion, fournit une dose quotidienne totale de 6 g d’amoxicilline et de 600 mg d’acide clavulanique lorsqu’elle est administrée conformément aux recommandations ci-dessous. Si une dose quotidienne supérieure d’amoxicilline est jugée nécessaire, il est recommandé de choisir une autre formulation intraveineuse d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA afin d’éviter l’administration inutile de fortes doses quotidiennes d’acide clavulanique.La durée du traitement dépendra de la réponse du patient au traitement. Certaines infections (par ex., ostéomyélite) imposent un traitement prolongé. Le traitement ne doit pas être prolongé au-delà de 14 jours sans avis médical (voir rubrique 4.4 sur le traitement prolongé).

Il convient de tenir compte des recommandations locales concernant la fréquence des prises d’amoxicilline/acide clavulanique.

Adultes et enfants ≥ 40 kg :

Doses recommandées pour le traitement des infections, comme indiqué à la rubrique 4.1 :

·1000 mg/100 mg toutes les 8 à 12 heures ou

·2000 mg/200 mg toutes les 12 heures.

En cas d’infection très grave, la dose peut être augmentée jusqu’à un maximum de 2 g/200 mg administré toutes les 8 heures.

En prophylaxie chirurgicale

Pour les interventions de durée inférieure à 1 heure, la dose recommandée est de 1 g/100 mg à 2 g/200 mg administrés à l’induction de l’anesthésie.

Pour les interventions de durée supérieure à 1 heure, la dose recommandée est de 1 g/100 mg à 2 g/200 mg administrés à l’induction de l’anesthésie, pouvant aller jusqu’à 3 doses de 1 g/100 mg en 24 heures.

Les signes cliniques d’infection au cours de l’intervention nécessiteront l’administration postopératoire d’un traitement curatif intraveineux ou oral.

Enfants < 40 kg

Doses recommandées :

·Enfants de 3 mois et plus : 50 mg/5 mg par kg toutes les 8 heures

·Enfants âgés de moins de 3 mois ou pesant moins de 4 kg : 50 mg/5 mg par kg toutes les 12 heures.

Patients âgés

Aucune adaptation posologique n’est considérée nécessaire.

Patients insuffisants rénaux

Les adaptations posologiques reposent sur la concentration maximale recommandée d’amoxicilline. Aucune adaptation posologique n’est nécessaire chez les patients présentant une clairance de la créatinine (ClCr) supérieure à 30 ml/min.

Chez les patients dont la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min, l’utilisation de présentations d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA ayant un rapport entre amoxicilline et acide clavulanique de 10/1 n’est pas recommandée, car aucune adaptation posologique n’est disponible. Chez ces patients, les formulations d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA ayant un rapport entre amoxicilline et acide clavulanique de 5/1 sont recommandées.

Patients insuffisants hépatiques

Utiliser avec prudence et surveiller la fonction hépatique régulièrement (voir rubriques 4.3 et 4.4).

Mode d'administration

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA est destiné à une administration intraveineuse.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut être administré soit par injection intraveineuse lente sur une période de 3 à 4 minutes directement dans une veine ou en perfusion de 30 à 40 minutes. AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA n’est pas adapté à une administration intramusculaire.

Chez l’enfant de moins de 3 mois, AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA doit être administré en perfusion uniquement.

Le traitement par AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut être débuté par une formulation intraveineuse et complété par une présentation orale appropriée, selon le patient.

Pour les instructions concernant la reconstitution et la dilution du médicament avant administration, voir la rubrique 6.6.

4.3. Contre-indications  

·Hypersensibilité aux substances actives, aux pénicillines ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1.

·Antécédents de réaction d’hypersensibilité immédiate sévère (par ex., anaphylaxie) à une autre bêta-lactamine (par ex., une céphalosporine, un carbapénème ou un monobactame).

·Antécédent d’ictère/atteinte hépatique liés à l'association amoxicilline/acide clavulanique (voir rubrique 4.8).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  

Avant de débuter un traitement par l’amoxicilline/acide clavulanique, un interrogatoire approfondi est nécessaire afin de rechercher les antécédents de réactions d’hypersensibilité aux pénicillines, aux céphalosporines ou à d’autres bêta-lactamines (voir rubriques 4.3 et 4.8).

Des réactions d’hypersensibilité sévères et parfois fatales (dont des réactions anaphylactiques et des réactions indésirables cutanées graves) ont été observées chez des patients traités par pénicillines. La survenue de telles réactions est plus probable chez les patients ayant des antécédents d’hypersensibilité à la pénicilline et chez les personnes atteintes d’atopie. La survenue de toute manifestation allergique impose l’arrêt du traitement par l’amoxicilline/acide clavulanique et la mise en œuvre d’un autre traitement adapté.

En cas d’infection avérée par des organismes sensibles à l’amoxicilline, il conviendra d’envisager de remplacer l’association amoxicilline/acide clavulanique par l’amoxicilline, selon les recommandations officielles.

Cette formulation d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut ne pas convenir lorsqu’il existe un risque important que les pathogènes escomptés soient résistants aux bêta-lactamines, sans médiation par les bêta-lactamases sensibles à l’inhibition par l’acide clavulanique. Aux doses recommandées maximales de 1 g/100 mg toutes les 8 heures, cette formulation peut ne pas convenir au traitement de S. pneumoniae résistant à la pénicilline. Pour couvrir ce pathogène, une dose minimale de 2 g/200 mg toutes les 12 heures est nécessaire.

Des convulsions sont possibles chez les patients insuffisants rénaux ou chez les patients recevant des doses élevées (voir rubrique 4.8).

L’association amoxicilline/acide clavulanique doit être évitée en cas de suspicion de mononucléose infectieuse, car la survenue d’une éruption morbilliforme a été associée à cette pathologie après l’utilisation d’amoxicilline.

L’utilisation concomitante d’allopurinol pendant le traitement par amoxicilline peut augmenter la probabilité de survenue de réactions cutanées allergiques.

L’utilisation prolongée d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut dans certains cas entraîner un développement excessif d’organismes non sensibles.

La survenue au début du traitement d’un érythème généralisé fébrile associé à des pustules, peut être le symptôme d’une pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) (voir rubrique 4.8). Cette réaction nécessite l’arrêt du traitement par AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA et contre-indique toute future utilisation d’amoxicilline chez le patient.

L’association amoxicilline/acide clavulanique doit être utilisée avec prudence chez les patients présentant des signes d’insuffisance hépatique (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.8).

Des effets hépatiques ont été signalés essentiellement chez les hommes et les patients âgés et pourraient être associés à un traitement prolongé. Ces effets ont très rarement été rapportés chez l’enfant. Dans toutes les populations, les signes et symptômes apparaissent généralement pendant ou peu de temps après le traitement mais, dans certains cas, ils peuvent ne survenir que plusieurs semaines après l’arrêt du traitement. Ils sont généralement réversibles. Les effets hépatiques peuvent être sévères et des décès ont été signalés dans des circonstances extrêmement rares. Ils ont presque toujours concerné des patients présentant une pathologie sous-jacente grave ou prenant des médicaments concomitants connus pour leur potentiel à induire des effets hépatiques (voir rubrique 4.8).

Une colite associée aux antibiotiques a été observée avec pratiquement tous les agents antibactériens ; sa sévérité est variable, de légère à menaçant le pronostic vital (voir rubrique 4.8). Par conséquent, il est important d’envisager ce diagnostic en cas de survenue de diarrhée pendant ou après l’administration de tout antibiotique. En cas de survenue de colite associée aux antibiotiques, AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA doit immédiatement être arrêté ; un médecin devra être consulté et un traitement approprié devra être instauré. Les médicaments inhibant le péristaltisme sont contre-indiqués dans cette situation.

En cas de traitement prolongé, il est recommandé de surveiller régulièrement les fonctions organiques, en particulier les fonctions rénale, hépatique et hématopoïétique.

De rares cas de prolongation du temps de Quick ont été signalés chez des patients recevant de l’amoxicilline/acide clavulanique. Une surveillance appropriée doit être mise en place lorsque des anticoagulants sont prescrits simultanément. Une adaptation posologique des anticoagulants oraux peut être nécessaire pour maintenir le niveau souhaité d’anticoagulation (voir rubrique 4.5 et 4.8).

Chez les patients avec une insuffisance rénale, la posologie doit être adaptée à la sévérité de celle-ci (voir rubrique 4.2).

De très rares cas de cristallurie ont été observés chez des patients ayant un faible débit urinaire, principalement lors d’une administration parentérale. En cas d’administration de doses élevées d’amoxicilline, il est conseillé de maintenir un apport hydrique et une émission d’urine adéquats pour réduire le risque de cristallurie. Chez les patients porteurs de sondes vésicales, il convient de contrôler régulièrement la perméabilité de la sonde (voir rubrique 4.9).

Lors d’un traitement par l’amoxicilline, il convient d’utiliser la méthode enzymatique avec la glucose oxydase lors de la recherche de la présence de glucose dans les urines car les méthodes non enzymatiques peuvent conduire à des résultats faussement positifs.

La présence d’acide clavulanique dans AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut être à l’origine d’une liaison non spécifique des IgG et de l’albumine sur les membranes des globules rouges, conduisant à un test de Coombs faussement positif.

Il a été rapporté une positivation du test d’épreuve immuno-enzymatique Aspergillus Platelia du laboratoire Bio-Rad chez des patients sous amoxicilline/acide clavulanique. Or ces patients n’étaient pas infectés par Aspergillus. Des réactions croisées avec des polysaccharides et polyfuranoses non- Aspergillus ont été signalées lors du test de dosage immuno-enzymatique Aspergillus Platelia du laboratoire Bio-Rad. Par conséquent, les résultats d’analyse positifs chez les patients sous amoxicilline/acide clavulanique doivent être interprétés avec prudence et confirmés par d’autres méthodes de diagnostiques.

Ce médicament contient 59,3 mg (2,6 mmol) de sodium par flacon. À prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

Ce médicament contient 16,48 mg (0,4 mmol) de potassium par flacon. À prendre en compte chez les patients insuffisants rénaux ou les patients suivant un régime hypokaliémiant.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  

Anticoagulants oraux

Les anticoagulants oraux sont souvent administrés simultanément avec des antibiotiques de la famille des pénicillines et aucune interaction n’a été signalée. Toutefois, des cas d’augmentation de l’INR ont été rapportés chez des patients maintenus sous acénocoumarol ou warfarine pendant l’administration d’amoxicilline. Si une coadministration est nécessaire, il convient de surveiller avec attention le temps de Quick ou l’INR lors de l’ajout ou du retrait d’amoxicilline. En outre, une adaptation posologique des anticoagulants oraux peut être nécessaire (voir rubriques 4.4 et 4.8).

Méthotrexate

Les pénicillines peuvent réduire l’excrétion de méthotrexate et augmenter ainsi sa toxicité.

Probénécide

L’utilisation concomitante de probénécide n’est pas recommandée. Le probénécide diminue la sécrétion tubulaire rénale de l’amoxicilline. L’utilisation concomitante de probénécide peut conduire à une augmentation prolongée de la concentration sanguine d’amoxicilline, mais pas de l’acide clavulanique.

Mycophénolate mofétil

Chez des patients traités par du mycophénolate mofétil, une diminution d'environ 50 % des concentrations résiduelles du métabolite actif, l’acide mycophénolique (MPA), a été rapportée dans les jours qui suivent le début du traitement oral associant amoxicilline et acide clavulanique. Le changement de concentration résiduelle n'implique pas forcément de modification dans l'exposition globale au MPA. Par conséquent, une modification de la dose de mycophénolate mofétil ne devrait normalement pas s’avérer nécessaire en l’absence de signe clinique de dysfonctionnement du greffon. Toutefois, une étroite surveillance clinique s’impose pendant l’administration de l’association, ainsi que peu de temps après la fin du traitement antibiotique.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  

Grossesse

Les études chez l’animal n’ont pas montré d’effets délétères directs ou indirects sur la gestation et/ou le développement embryonnaire/fœtal et/ou l’accouchement et/ou le développement post-natal (voir rubrique 5.3). Les données limitées sur l’utilisation de l’association amoxicilline/acide clavulanique chez la femme enceinte n’indiquent pas d’augmentation du risque de malformations congénitales. Une seule étude menée chez des femmes présentant une rupture prématurée des membranes fœtales avant terme a indiqué que le traitement prophylactique par amoxicilline/acide clavulanique pourrait être associé à une augmentation du risque d’entérocolite nécrosante chez les nouveau-nés. L’éventualité d’une sensibilisation doit être prise en compte. L’utilisation doit être évitée pendant la grossesse, à moins que le médecin ne la considère nécessaire.

Allaitement

Les deux substances sont excrétées dans le lait maternel (les effets de l’acide clavulanique sur le nourrisson allaité ne sont pas connus). Par conséquent, une diarrhée et une infection fongique des muqueuses sont possibles chez le nourrisson allaité et pourraient nécessiter l’arrêt de l’allaitement. L’association amoxicilline-acide clavulanique ne peut être utilisée pendant l’allaitement qu’après évaluation du rapport bénéfice/risque par le médecin traitant.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  

Les effets sur l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines n’ont pas été étudiés. Toutefois, la survenue d’effets indésirables (par ex., réactions allergiques, vertiges, convulsions) pouvant avoir une incidence sur l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines est possible (voir rubrique 4.8).

4.8. Effets indésirables  

Les effets indésirables les plus fréquents sont les diarrhées, les nausées et les vomissements.

Les effets indésirables identifiés dans les études cliniques et depuis la commercialisation d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA sont mentionnés ci-dessous selon la classification MedDRA par système-organe.

La terminologie suivante est utilisée pour classer les effets indésirables en fonction de leur fréquence :

·Très fréquent (³1/10)

·Fréquent (³1/100 à <1/10)

·Peu fréquent (³1/1 000 à <1/100)

·Rare (³1/10 000 à <1/1 000)

·Très rare (<1/10 000)

·Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Infections et infestations

Candidose cutanéo-muqueuse

Fréquent

Développement excessif d’organismes non sensibles

Fréquence indéterminée

Affections hématologiques et du système lymphatique

Leucopénie réversible (y compris neutropénie)

Rare

Thrombocytopénie

Rare

Agranulocytose réversible

Fréquence indéterminée

Anémie hémolytique

Fréquence indéterminée

Prolongation du temps de saignement

et du temps de Quick1

Fréquence indéterminée

Affections du système immunitaire10

Œdème de Quincke

Fréquence indéterminée

Anaphylaxie

Fréquence indéterminée

Maladie sérique

Fréquence indéterminée

Vascularite d’hypersensibilité

Fréquence indéterminée

Affections du système nerveux

Étourdissements

Peu fréquent

Céphalées

Peu fréquent

Convulsions2

Fréquence indéterminée

Méningite aseptique

Fréquence indéterminée

Troubles vasculaires

Thrombophlébite3

Rare

Affections gastro-intestinales

Diarrhée

Fréquent

Nausée

Peu fréquent

Vomissements

Peu fréquent

Indigestion

Peu fréquent

Colite associée aux antibiotiques4

Fréquence indéterminée

Affections hépatobiliaires

Élévations des taux d’ASAT et/ou d’ALAT5

Peu fréquent

Hépatite6

Fréquence indéterminée

Ictère cholestatique6

Fréquence indéterminée

Affections de la peau et du tissu sous-cutané7

Éruption cutanée

Peu fréquent

Prurit

Peu fréquent

Urticaire

Peu fréquent

Érythème polymorphe

Rare

Syndrome de Stevens-Johnson

Fréquence indéterminée

Épidermolyse nécrosante suraiguë

Fréquence indéterminée

Dermatite bulleuse ou exfoliatrice

Fréquence indéterminée

Pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) 9

Fréquence indéterminée

Syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS)

Fréquence indéterminée

Affections du rein et des voies urinaires

Néphrite interstitielle

Fréquence indéterminée

Cristallurie8

Fréquence indéterminée

1 Voir rubrique 4.4

2 Voir rubrique 4.4

3 Au site d’injection

4 Y compris colite pseudo-membraneuse et colite hémorragique (voir rubrique 4.4)

5 Une élévation modérée des taux d’ASAT et/ou d’ALAT a été notée chez des patients traités par des antibiotiques de la famille des bêta-lactamines, mais la signification de ces augmentations est inconnue.

6 Ces effets ont été observés avec d’autres pénicillines et céphalosporines (voir rubrique 4.4).

7 En cas de survenue de dermatite d’hypersensibilité, le traitement doit être interrompu (voir rubrique 4.4).

8 Voir rubrique 4.9

9 Voir rubrique 4.4

10 Voir rubriques 4.3 et 4.4

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  

Signes et symptômes de surdosage

Des symptômes gastro-intestinaux et des troubles de l’équilibre hydro-électrolytique sont possibles. Des cas de cristallurie conduisant dans certains cas à une insuffisance rénale ont été observés sous amoxicilline (voir rubrique 4.4).

Des convulsions sont possibles chez les patients insuffisants rénaux ou ceux recevant des doses élevées.

Une précipitation de l’amoxicilline a été constatée dans les sondes vésicales, en particulier après administration intraveineuse de doses importantes. Il convient de contrôler régulièrement la perméabilité de la sonde (voir rubrique 4.4).

Traitement de l’intoxication

Le traitement des signes gastro-intestinaux est symptomatique et fait intervenir une surveillance particulière de l'équilibre hydro-électrolytique..

L'amoxicilline et l'acide clavulanique peuvent être éliminés de la circulation sanguine par hémodialyse.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  

Classe pharmacothérapeutique: Association de pénicillines, y compris inhibiteurs de la bêta-lactamase, code ATC: J01CR02.

Mécanisme d’action

L’amoxicilline est une pénicilline semisynthétique (antibiotique de la famille des bêta-lactamines), qui inhibe une ou plusieurs enzymes (souvent désignées par protéines liant la pénicilline ou PLP) de la voie de biosynthèse des peptidoglycanes bactériens, composants structurels de la paroi cellulaire bactérienne. L’inhibition de la synthèse des peptidoglycanes conduit à un affaiblissement de la paroi cellulaire, souvent suivi par la lyse et la mort cellulaires.

L’amoxicilline étant sujette à la dégradation par les bêta-lactamases produites par les bactéries résistantes, son spectre d’activité lorsqu’elle est administrée seule n’inclut pas les organismes produisant ces enzymes.

L’acide clavulanique est une bêta-lactamine structurellement liée aux pénicillines. Il inhibe certaines bêta-lactamases et évite ainsi l’inactivation de l’amoxicilline. L’acide clavulanique n’a pas, à lui seul, un effet antibactérien cliniquement pertinent.

Relation pharmacocinétique/pharmacodynamique

Le temps au-dessus de la concentration minimale inhibitrice (T > CMI) est considéré comme étant le paramètre majeur de l’efficacité de l’amoxicilline.

Mécanismes de résistance

Les deux principaux mécanismes de résistance à l’amoxicilline/acide clavulanique sont :

·Inactivation par les bêta-lactamases bactériennes non inhibées par l’acide clavulanique, y compris de classes B, C et D.

·Modification des PLP, qui réduit l’affinité de l’agent antibactérien pour la cible.

L’imperméabilité des bactéries ou les mécanismes de pompe à efflux peuvent entraîner une résistance bactérienne, en particulier chez les bactéries à Gram négatif.

Valeurs critiques

Les concentrations critiques pour l’amoxicilline/acide clavulanique dérivent de l’EUCAST (European Committee on Antimicrobial Susceptibility Testing).

Organisme

Valeurs critiques de sensibilité (mg/ml)

Sensibilité

Sensibilité intermédiaire

Résistant

Haemophilus influenzae1

≤ 1

> 1

Moraxella catarrhalis1

≤ 1

> 1

Staphylococcus aureus2

≤ 2

> 2

Staphylocoques négatifs pour la coagulase2

≤ 0,25

> 0,25

Enterococcus1

≤ 4

8

> 8

Streptocoque des groupes A, B, C, G5

≤ 0,25

> 0,25

Streptococcus pneumoniae3

≤ 0,5

1-2

> 2

Entérobactéries1,4

> 8

Anaérobies à Gram négatif1

≤ 4

8

> 8

Anaérobies à Gram positif1

≤ 4

8

> 8

Concentrations critiques indépendantes de l’espèce1

≤ 2

4-8

> 8

1 Les valeurs indiquées correspondent aux concentrations d’amoxicilline. Pour les essais de sensibilité, la concentration de l’acide clavulanique est fixée à 2 mg/l.

2 Les valeurs indiquées correspondent aux concentrations d’oxacilline.

3 Les concentrations critiques fournies dans le tableau reposent sur les concentrations critiques de l’ampicilline.

4 La concentration critique de résistance R > 8 mg/l garantit que tous les isolats ayant des mécanismes de résistance sont signalés comme résistants.

5 Les concentrations critiques fournies dans le tableau reposent sur les concentrations critiques de la benzylpénicilline.

La prévalence de la résistance peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces et il est souhaitable de disposer d’informations sur la prévalence de la résistance locale, en particulier pour le traitement des infections sévères. Si nécessaire, il est souhaitable d’obtenir un avis spécialisé lorsque l’intérêt du médicament dans certains types d’infections peut être mis en cause du fait du niveau de la prévalence de la résistance locale.

Classes

Espèces habituellement sensibles

Aérobies à Gram positif

Enterococcus faecalis

Gardnerella vaginalis

Staphylococcus aureus (sensible à la méthicilline)£

Staphylocoques à coagulase négative (sensibles à la méthicilline)

Streptococcus agalactiae

Streptococcus pneumoniae1

Streptococcus pyogenes et autres streptocoques bêta-hémolytiques

Groupe des Streptococcus viridans

Aérobies à Gram négatif

Actinobacillus actinomycetemcomitans

Capnocytophaga spp.

Eikenella corrodens

Haemophilus influenzae2

Moraxella catarrhalis

Neisseria gonorrhoeae§

Pasteurella multocida

Anaérobies

Bacteroides fragilis

Fusobacterium nucleatum

Prevotella spp.

Espèces inconstamment sensibles

(Résistance acquise > 10%)

Aérobies à Gram positif

Enterococcus faecium $

Aérobies à Gram négatif

Escherichia coli

Klebsiella oxytoca

Klebsiella pneumoniae

Proteus mirabilis

Proteus vulgaris

Espèces naturellement résistantes

Aérobies à Gram négatif

Acinetobacter sp.

Citrobacter freundii

Enterobacter sp.

Legionella pneumophila

Morganella morganii

Providencia spp.

Pseudomonas sp.

Serratia sp.

Stenotrophomonas maltophilia

Autres

Chlamydia trachomatis

Chlamydophila pneumoniae

Chlamydophila psittaci

Coxiella burnetti

Mycoplasma pneumoniae

$ Sensibilité modérée naturelle en l’absence de mécanisme acquis de résistance.

£ Tous les staphylocoques résistants à la méthicilline sont résistants à l’association amoxicilline/acide clavulanique.

§ Toutes les souches résistantes à l’amoxicilline, sans médiation par les bêta-lactamases, sont résistantes à l’association amoxicilline/acide clavulanique.

1 Il est possible que cette présentation de l’association amoxicilline/acide clavulanique ne convienne pas au traitement de Streptococcus pneumoniae résistant à la pénicilline (voir rubriques 4.2 et 4.4).

2 L’existence de certaines souches de sensibilité diminuée a été rapportée dans certains pays de l’Union Européenne avec une fréquence supérieure à 10 %.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  

Absorption

Les résultats pharmacocinétiques d’études dans lesquelles l’association amoxicilline/acide clavulanique était administrée à des groupes de volontaires sains sous forme d’une perfusion intraveineuse de 2 g/200 mg sur 30 minutes, sont présentés ci-dessous.

Paramètrespharmacocinétiquesmoyens± DS)

Perfusion intraveineuse sur 30 min

Doseadministrée

Amoxicilline

Dose

Concsérique moyenne au picmg/ml)

T1/2(h)

ASC(h.mg/l)

Récupérationurinaire

(%,0à6h)

AMX/AC

2g/200mg

2g

108 ± 21

119 ± 10,6

74,7

Acideclavulanique

AMX/AC

2g/200mg

200mg

13,9 ± 2,8

18,2 ± 3,0

51,4

AMX–amoxicilline,AC–acideclavulanique

Distribution

Environ25 %del’acideclavulaniqueplasmatiquetotalet18 %del’amoxicillineplasmatiquetotalesontliésauxprotéines.

Levolumeapparentdedistributionestd’environ0,3à0,4l/kgpourl’amoxicillineetd’environ0,2l/kgpourl’acideclavulanique.

Aprèsadministrationintraveineuse,l’amoxicillineetl’acideclavulaniqueontétédétectésdansla vésiculebiliaire,letissuabdominal,lapeau,lagraisse,lestissusmusculaires,lesliquidessynovialetpéritonéal,labileetlepus.L’amoxicillinenesedistribuepasdansleliquidecéphalorachidiendemanièreadéquate.

Lesétudesanimalesn’ontpasmontréd’accumulation tissulairesignificativedesubstancedérivéedumédicament,pourl’unoul’autreconstituant.L’amoxicilline,commelamajoritédespénicillines,peutêtredétectéedanslelaitmaternel.Destracesd’acideclavulaniquesontégalementtrouvéesdanslelaitmaternel(voirrubrique4.6).

Il a été démontré que l'amoxicilline et l'acide clavulanique traversent tous deux la barrière placentaire (voir rubrique 4.6).

Biotransformation

L’amoxicilline est partiellement excrétée dans l’urine sous forme d’acide pénicilloïque inactif, dans une proportion pouvant atteindre 10 à 25 % de la dose initiale. L’acide clavulanique est largement métabolisé chez l’homme et éliminé dans les urines et les selles, et sous forme de dioxyde de carbone dans l’air expiré.

Elimination

Laprincipalevoied’éliminationdel’amoxicillineestrénale,tandisquel’acideclavulaniqueestéliminéàlafoispardesmécanismesrénauxetnonrénaux.

L’associationamoxicilline/acideclavulaniquepossèdeunedemi-vied’éliminationmoyenned’environuneheureetuneclairancetotalemoyenned’environ25l/hchezlessujetssains.Environ60à70 %del’amoxicillineetenviron40à65 %del’acideclavulaniquesontexcrétéssousformeinchangéedansl’urineaucoursdes6heuressuivantl’administrationd’unedoseuniquede500/100mgouuneinjectionintraveineuseenbolusuniquede1000/200mg.Diversesétudesontmontréquel’excrétionurinaireestde50à85 %pourl’amoxicillineetde27à60 %pourl’acideclavulaniquesurunepériode de24heures.Danslecasdel’acideclavulanique,lamajeurepartiedumédicamentestexcrétéeaucoursdes2premièresheuressuivantl’administration.

L’utilisationconcomitantedeprobénécideretardel’excrétiondel’amoxicilline,maisneretardepasl’excrétionrénaledel’acideclavulanique(voirrubrique4.5).

Age

Lademi-vied'éliminationdel'amoxicillinechezlesjeunesenfantsâgésd'environ3moisà2ansestsemblableàcelledesenfantsplusâgésetdesadultes.Chezlestrèsjeunesenfants(ycomprislesnouveau-nésprématurés),pendantlapremièresemainedevie,l’administrationdoitselimiteràdeuxfoisparjourenraisondel’immaturitédelavoied’éliminationrénale.Enraisond’uneprobabilitéaccruededétériorationdelafonctionrénalechezlespatientsâgés,ilconvientdesélectionnerladoseavecsoinetilpeutêtreutiledesurveillerlafonctionrénale.

Patients insuffisants rénaux

La clairance sérique totale de l’association amoxicilline/acide clavulanique diminue proportionnellement à la baisse de la fonction rénale. Une réduction plus prononcée de la clairance du médicament est observée pour l’amoxicilline par rapport à l’acide clavulanique, car une proportion supérieure d’amoxicilline est excrétée par voie rénale. En cas d’insuffisance rénale, la dose doit donc être sélectionnée de manière à éviter une accumulation inutile d’amoxicilline tout en maintenant une concentration adéquate d’acide clavulanique (voir rubrique 4.2).

Patients insuffisants hépatiques

L’association amoxicilline/acide clavulanique doit être utilisée avec prudence chez les patients insuffisants hépatiques et la fonction hépatique doit être surveillée régulièrement.

5.3. Données de sécurité préclinique  

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de pharmacologie de sécurité, génotoxicité, et des fonctions de reproduction, n’ont pas révélé de risque particulier pour l’homme.

Les études de toxicologie en administration répétée conduites chez le chien avec l’association amoxicilline/acide clavulanique montrent un potentiel d’irritation gastrique, des vomissements et une décoloration de la langue.

Il n’a pas été conduit d’études de cancérogenèse avec l’association amoxicilline/acide clavulanique ou ses constituants.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  

6.1. Liste des excipients  

Sans objet.

6.2. Incompatibilités  

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments, à l’exception de ceux mentionnés en rubrique 6.6.

De façon générale, il est vivement déconseillé de mélanger ce produit dans la même seringue ou dans le même flacon de perfusion à un autre produit, notamment un corticoïde ou un aminoside.

Cette association est incompatible avec:

·le succinate d'hydrocortisone,

·le sang, le plasma,

·les solutions d'acides aminés,

·les hydrolysats de protéine,

·les émulsions lipidiques,

·le chlorhydrate de néosynéphrine,

·les solutions de mannitol (à concentrations diurétiques).

Ne pas utiliser comme solvant: les solutions injectables à base de glucose, de bicarbonate de sodium ou de dextran. En cas de perfusion de solutés glucosés, clamper la perfusion préalablement à l'injection de ce médicament.

6.3. Durée de conservation  

Avant reconstitution: 2 ans.

Après reconstitution et/ou dilution : le produit est à utiliser immédiatement.

La durée maximale entre la reconstitution et la fin d'administration intraveineuse est de 15 minutes et la durée maximale entre la dilution et la fin de la perfusion est de 60 minutes.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après dilution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de l'utilisateur.

6.4. Précautions particulières de conservation  

A conserver à une température ne dépassant pas +30°C.

Pour les conditions de conservation du médicament après reconstitution, voir la rubrique 6.3.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   

Poudre en flacon (verre incolore de type III) fermé par un bouchon (chlorobutyle) et système de fermeture en plastique et en aluminium (type flip off). Boîte de 1,10 ou 25.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation  

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Préparation des solutions pour injection intraveineuse

La poudre doit être mise en solution dans de l’eau pour préparations injectables ou une solution injectable de chlorure de sodium à 0,9%. AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) doit être dissous dans 20 ml de solvant, ce qui conduit à la préparation d’environ 20,9 ml de solution pour administration en dose unique. Une coloration rose transitoire peut se développer ou non pendant la reconstitution. Les solutions reconstituées sont normalement incolores ou jaune paille clair.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) doit être administré dans les 15 min suivant la reconstitution.

Préparation des solutions pour perfusion intraveineuse

Les flacons d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ne sont pas adaptés à une administration multidose.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) doit être reconstitué comme décrit ci-dessus pour l’injection. La solution reconstituée doit être ajoutée immédiatement à 50 ml de liquide de perfusion en utilisant une petite poche ou une burette graduée

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

·34009 382 141 8 5: poudre en flacon (verre). Boîte de 1.

·34009 382 142 4 6: poudre en flacon (verre). Boîte de 10.

·34009 382 143 0 7: poudre en flacon (verre). Boîte de 25.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  

Sans objet.

Liste I.

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 16/07/2018

Dénomination du médicament

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.)

Amoxicilline / Acide clavulanique

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

·Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

·Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ?

3. Comment utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  

Classe pharmacothérapeutique : Association de pénicillines, y compris inhibiteurs de la bêta-lactamase - code ATC : J01CR02.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) est un antibiotique qui tue les bactéries responsables des infections. Il contient deux molécules différentes, appelées amoxicilline et acide clavulanique. L’amoxicilline appartient à un groupe de médicaments appelés « pénicillines », qui peuvent parfois ne plus être efficaces (être inactivés). L’autre constituant actif (l’acide clavulanique) empêche cette inactivation.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) est utilisé chez l’adulte et chez l’enfant pour traiter les infections suivantes :

·infections sévères des oreilles, du nez et de la gorge,

·infections des voies respiratoires,

·infections des voies urinaires,

·infections de la peau et des tissus mous, incluant les infections bucco-dentaires,

·infections des os et des articulations,

·infections intra-abdominale,

·infections des organes génitaux chez la femme.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) est utilisé chez l’adulte et l’enfant en prévention des infections liées à une chirurgie.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ?  

N'utilisez jamais AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) :

·si vous êtes allergique à l'amoxicilline, à l'acide clavulanique, à la pénicilline ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6,

·si vous avez déjà présenté une réaction allergique grave à un autre antibiotique. Ceci peut inclure une éruption cutanée ou un gonflement au niveau du visage ou de la gorge,

·si vous avez déjà eu des problèmes au foie ou développé un ictère (jaunissement de la peau) lors de la prise d’un antibiotique.

N'utilisez pas AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA si vous êtes dans l’une des situations mentionnées ci-dessus.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère avant d’utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin, pharmacien ou votre infirmier/ère avant d’utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) si vous :

·souffrez de mononucléose infectieuse,

·êtes traité(e) pour des problèmes au foie ou aux reins,

·n’urinez pas régulièrement.

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère avant d’utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA.

Dans certains cas, votre médecin pourra rechercher le type de bactérie responsable de l’infection. Selon les résultats, il pourra vous prescrire un dosage différent d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA ou un autre médicament.

Réactions nécessitant une attention particulière

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut aggraver certaines maladies ou engendrer des effets secondaires graves, notamment des réactions allergiques, des convulsions et une inflammation du gros intestin. Lorsque vous utilisez AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA, vous devez surveiller certains symptômes afin de réduire les risques. Voir rubrique 4.

Tests sanguins et urinaires

Si vous effectuez des analyses de sang (nombre de globules rouges ou explorations fonctionnelles du foie) ou des analyses d’urine (dosage du glucose), vous devez informer le médecin ou l’infirmier/ère que vous utilisez AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA. En effet, AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut modifier les résultats de ces types de tests.

Autres médicaments et AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.)

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

Sivousprenezdel’allopurinol(entraitementdelagoutte)avecAMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA,lerisquederéactioncutanéeallergiqueestplusélevé.

Si vous prenez du probénécide (en traitement de la goutte), votre médecin peut décider d’ajuster votre dose d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA.

Si des médicaments destinés à empêcher la coagulation du sang (tels que la warfarine) sont pris avec AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA, des analyses sanguines supplémentaires peuvent être requises.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut affecter l’efficacité du méthotrexate (médicament utilisé pour traiter le cancer ou les maladies rhumatismales).

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut influer sur l’action du mycophénolate mofétil (traitement pour prévenir le rejet de greffe d’organes).

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) avec des aliments, des boissons et de l’alcool

Sans objet.

Grossesse, allaitement et fertilité

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA peut provoquer des effets indésirables susceptibles de réduire la capacité à conduire.

Ne conduisez pas et n’utilisez pas de machines si vous ne vous sentez pas bien.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) contient du sodium et du potassium.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) contient environ 59,3 mg (2,6 mmol)de sodium. Cela doit être pris en compte en cas de contrôle de l’apport alimentaire en sodium.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) contient environ 16,48 mg (0,4 mmol)de potassium. Cela doit être pris en compte chez les patients insuffisants rénaux ou les patients contrôlant leur apport alimentaire en potassium.

3. COMMENT UTILISER AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ?  

Vous ne vous administrerez jamais vous-même ce médicament. Il vous sera administré par une personne qualifiée, comme un médecin ou un(e) infirmier/ère.

Posologie

Lesdoseshabituelles sont:

Adultesetenfantsde40kgetplus

Dosehabituelle

1 g/100mgtoutesles8à12heures.

Dosesupérieure

1 g/100mgtoutesles8heuresou2g/200mgtoutesles12heures

Encasd’infectiontrèsgrave,ladosepeutêtreaugmentéejusqu’àunmaximumde 2g/200mgadministrétoutesles8heures.

Poursoignerlesinfectionspendantetaprèsune interventionchirurgicale

1g/100mgà2 g/200mgavantl’interventionlorsdel’administrationdel’anesthésique.

Ladosepeutvarierenfonctiondutyped’intervention.Votremédecinpeutrépéter l’administrationsil’interventiondureplusd'1 heure.

Enfantspesantmoinsde40kg

•Touteslesdosessontétabliesenfonctiondupoidsdel’enfantenkilogrammes.

Enfantsde3moisetplus

50mg/5mgparkilogrammedepoidscorporeltoutesles8heures.

Enfantsâgésdemoinsde3moisoupesantmoinsde4kg

50mg/5mgparkilogrammedepoidscorporeltoutesles12heures.

Patientssouffrantdeproblèmesrénauxethépatiques

•Encasdeproblèmesrénaux,ilestpossiblequ’unedosedifférentevoussoitadministrée.Lemédecinpourraprescrireundosagedifférentouunautremédicament.

•Encasdeproblèmesaufoie, votre médecin vous surveillera étroitement et les examens de votre foie serontplusréguliers.

Mode d'administration d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA

·AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA seraadministréparinjectiondansuneveineouparperfusionintraveineuse.

·VeillezàboirebeaucoupdeliquidestoutaulongdevotretraitementparAMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA

·Normalement,letraitementparAMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA neserapaspoursuiviau-delàdedeuxsemainessansavismédical.

Si vous avez utilisé plus de AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) que vous n'auriez dû :

L’administrationd’unequantitéexcessivede AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA estpeuprobable,maissivouspensezenavoirreçuplusquevousn’auriezdû,contactezimmédiatementvotremédecin,votrepharmacienouvotreinfirmier.Lessignespossiblessontdesmauxdeventre(nausées,vomissementsoudiarrhée)oudesconvulsions.

Si vous oubliez d’utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Réactionsnécessitantuneattentionparticulière

Réactions allergiques :

·éruption cutanée,

·inflammation des vaisseaux sanguins (vascularite) pouvant apparaître sous la forme de taches rouges ou violettes sur la peau, mais pouvant également toucher d’autres parties du corps,

·fièvre, douleurs articulaires, ganglions dans le cou, l’aisselle et l’aine,

·gonflement, parfois du visage ou au niveau de la gorge (angio-œdème), entraînant des difficultés respiratoires,

·malaisebrutalavecchutedelapressionartérielle.

Sivousprésentezundecessymptômes,contactezunmédecinimmédiatement.Arrêtezl’administration d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA

Inflammation du gros intestin :

Inflammationdugrosintestin,entraînantunediarrhéeaqueuseavecdusangetdumucus,desdouleursgastriqueset/ouunefièvre.

Sivousprésentezcessymptômes,demandezconseilleplustôtpossibleàvotremédecin.

Effetsindésirablesfréquents

Ilspeuventaffecter moins de 1personnesur10 :

·muguet (affection due à un champignon, le candida, qui se développe dans le vagin, la bouche ou les plis cutanés),

·diarrhée.

Effets indésirables peu fréquents

Ils peuvent affecter moins de 1 personne sur 100 :

·éruption cutanée, démangeaisons,

·éruption cutanée en saillie avec démangeaisons (urticaire),

·nausées,enparticulieràdosesélevées.

Si vous ou votre enfant présentez ces effets indésirables, administrez AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA avant les repas.

·vomissements,

·indigestion,

·étourdissements,

·mauxdetête.

Effets indésirables peu fréquents pouvant être mis en évidence par les analyses de sang

·augmentationdecertainessubstances(enzymes)produitesparlefoie.

Effets indésirables rares

Ils peuvent affecter moins de 1 personne sur 1000 :

·éruptioncutanée,pouvantformerdescloquesetressemblantàdepetitestaches(pointsnoirscentrauxentourésd’unezonepluspâle,avecunanneausombretoutautour:érythèmepolymorphe).

Si vous remarquez un de ces symptômes, contactez un médecin en urgence.

·gonflementetrougeurlelongd’uneveine,extrêmementsensibleautoucher.

Effets indésirables rares pouvant être mis en évidence par les analyses de sang :

·faiblenombredecellulesparticipantàlacoagulationsanguine(plaquettes),

·faiblenombredeglobulesblancs.

Fréquence indéterminée :

La fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles.

·réactionsallergiques(voirci-dessus),

·inflammationdugrosintestin(voirci-dessus),

·inflammation de la membrane protectrice entourant le cerveau (méningite aseptique),

·réactionscutanéesgraves:

oéruptionétendueaveccloquesetdesquamationdelapeau,enparticulierautourdelabouche,dunez,desyeuxetdanslarégiongénitale(syndromedeStevens-Johnson),etuneformeplusgrave,responsabled’undécollementcutanéimportant(plusde30%delasurfacecorporelle:syndromedeLyell),

oéruptioncutanéerougeétendueavecpetitescloquescontenantdupus(dermatitebulleuseouexfoliatrice),

oéruptionsquameuserougeavecmassessouslapeauetdescloques(pustuloseexanthématique).

osymptômes de type grippal accompagnés d’une éruption cutanée, de fièvre, de ganglions enflés, et de résultats anormaux des tests sanguins [dont une augmentation des globules blancs (éosinophilie) et des enzymes hépatiques] [syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS)].

Si vous présentez l’un de ces symptômes, contactez un médecin immédiatement.

·inflammation du foie (hépatite),

·ictère, provoqué par une augmentation du taux sanguin de bilirubine (une substance produite dans le foie), qui donne une coloration jaune à la peau et au blanc des yeux,

·inflammation des reins,

·prolongation du temps de coagulation du sang,

·convulsions (chez les personnes prenant des doses élevées d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA ou ayant des problèmesrénaux).

Effets indésirables pouvant être mis en évidence par les analyses de sang ou d’urine

·réduction importante du nombre de globules blancs,

·faible nombre de globules rouges (anémie hémolytique),

·cristauxdanslesurines.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ?  

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Avant reconstitution : à conserver à une température ne dépassant pas +30°C.

Après reconstitution et/ou dilution : le produit est à utiliser immédiatement.

La durée maximale entre la reconstitution et la fin d'administration intraveineuse est de 15 minutes et la durée maximale entre la dilution et la fin de la perfusion est de 60 minutes.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d'utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation après dilution et avant utilisation relèvent de la seule responsabilité de l'utilisateur.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  

Ce que contient AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.)  

·Les substances actives sont :

Amoxicilline.................................................................................................................... 1 g mg

Sous forme d'amoxicilline sodique

Acide clavulanique.......................................................................................................... 100 mg

Sous forme de clavulanate de potassium

Pour un flacon.

·Les autres excipients sont : aucun

Le médecin, l’infirmier/ère, ou le pharmacien prépareront la solution à administrer à l’aide d’un liquide approprié (tel que l’eau pour préparations injectables ou un liquide pour injection/perfusion).

Qu’est-ce que AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) et contenu de l’emballage extérieur  

Ce médicament se présente sous forme de poudre pour solution injectable en flacon. Boîte de 1, 10 ou 25 flacon(s).

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché  

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché  

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Fabricant  

PANPHARMA

ZI DU CLAIRAY

35133 LUITRE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:

Pour plus d’informations, veuillez consulter le Résumé des Caractéristiques du Produit.

Administration

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) peut être administré soit par injection intraveineuse lente sur une période de 3 à 4 min directement dans une veine ou par perfusion sur 30 à 40 min. AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) n’est pas adapté à une administration intramusculaire.

Respecter les modalités suivantes (les délais indiqués ci-après sont impératifs) :

Flacon

Mode d'administration

Volume de reconstitution

Délai maximum entre reconstitution et fin d'administration

500 mg/50 mg

I.V. directe très lente: 3 min.

10 ml

15 min.

Enfant et Nourrisson

Perfusion de 30 min.

25 ml

60 min.

1 g/100 mg

I.V. directe très lente: 3 min.

20 ml

15 min.

Enfant

Perfusion de 30 min.

50 ml

60 min.

Age

Mode d'administration

Nombre d'injections

Dose unitaire (exprimée en amoxicilline) et répartition des doses

Prématuré et nouveau-né de moins de 8 jours

Perfusion de 30 min.

2

50 mg/kg toutes les 12 h

Nouveau-né de plus de 8 jours et Nourrisson jusqu'à 3 mois

Perfusion de 30 min.

3

30 à 50 mg/kg toutes les 8 h

3 mois à 12 ans*

I.V. directe très lente: 3 min. ou perfusion

4

25 mg/kg toutes les 6 h

Perfusion de 30 min.

4

25 à 50 mg/kg toutes les 6 h

*A partir d'un poids supérieur ou égal à 20 kg, possibilité d'utiliser le dosage 1 g/100 mg Enfant.

Ne pas administrer plus de 25 mg/kg en IV directe.

Ne pas administrer plus de 50 mg/kg par perfusion.

Durée de traitement

Pour être efficace, cet antibiotique doit être utilisé régulièrement aux doses prescrites, et aussi longtemps que votre médecin vous l'aura conseillé.

La disparition de la fièvre, ou de tout autre symptôme ne signifie pas que votre enfant est complètement guéri. L'éventuelle impression de fatigue n'est pas due au traitement antibiotique mais à l'infection elle-même. Le fait de réduire ou de suspendre son traitement serait sans effet sur cette impression et retarderait sa guérison.

Préparation des solutions pour injection intraveineuse

La poudre doit être mise en solution dans de l’eau pour préparations injectables ou une solution injectable de chlorure de sodium à 0,9 %. AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) doit être dissous dans 20 ml de solvant, ce qui conduit à la préparation d’environ 20,9 ml de solution pour administration en dose unique. Une coloration rose transitoire peut se développer ou non pendant la reconstitution. Les solutions reconstituées sont normalement incolores ou jaune paille clair.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) doit être administré dans les 15 min suivant la reconstitution.

Préparation des solutions pour perfusion intraveineuse

Les flacons d’AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) ne sont pas adaptés à une administration multidose.

AMOXICILLINE/ACIDE CLAVULANIQUE PANPHARMA 1 g/100 mg, enfants, poudre pour solution injectable (I.V.) doit être reconstitué comme décrit ci-dessus pour l’injection. La solution reconstituée doit être ajoutée immédiatement à 50 ml de liquide de perfusion en utilisant une petite poche ou une burette graduée

Incompatibilités

Ne pas utiliser comme solvant: les solutions injectables à base de glucose, de bicarbonate de sodium ou de dextran. En cas de perfusion de solutés glucosés, clamper la perfusion préalablement à l'injection de ce médicament.

De façon générale, il est vivement déconseillé de mélanger ce produit dans la même seringue ou dans le même flacon de perfusion à un autre produit, notamment un corticoïde ou un aminoside.

Cette association est incompatible avec:

·le succinate d'hydrocortisone,

·le sang, le plasma,

·les solutions d'acides aminés,

·les hydrolysats de protéine,

·les émulsions lipidiques,

·le chlorhydrate de néosynéphrine,

·les solutions de mannitol (à concentrations diurétiques).

Conseil d’éducation sanitaire

QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ?

Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactéries. Ils ne sont pas efficaces contre les infections dues aux virus.

Aussi, votre médecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce qu’il convient précisément à votre cas et à votre maladie actuelle.

Les bactéries ont la capacité de survivre ou de se reproduire malgré l’action d’un antibiotique. Ce phénomène est appelé résistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La résistance s’accroît par l’usage abusif ou inapproprié des antibiotiques.

Vous risquez de favoriser l’apparition de bactéries résistantes et donc de retarder votre guérison ou même de rendre inactif ce médicament, si vous ne respectez pas :

·la dose à prendre,

·les moments de prise,

·et la durée de traitement.

En conséquence, pour préserver l’efficacité de ce médicament :

1. N’utilisez un antibiotique que lorsque votre médecin vous l’a prescrit.

2. Respectez strictement votre ordonnance.

3. Ne réutilisez pas un antibiotique sans prescription médicale même si vous pensez combattre une maladie apparemment semblable.

4. Ne donnez jamais votre antibiotique à une autre personne, il n’est peut-être pas adapté à sa maladie.

5. Une fois votre traitement terminé, rapportez à votre pharmacien toutes les boîtes entamées pour une destruction correcte et appropriée de ce médicament.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :