jello
Portrait de cgelitti

Cela fait plus de 7 ans que je n'ai plus aucun rapport sexuel.

Je ne doute pas des bienfaits d'une vie sexuelle épanouie qui, je crois, nécessite une dimension d'amour.

Votre article est très culpabilisant pour les personnes qui n'ont pas ou plus de vie sexuelle faute de partenaires qui leur plaisent.

Qu'en est-il, de ce fait, de la santé des abstinents ? Pour ma part, ayant été violentée dans ma dernière relation amoureuse, l'abstinence me paraît être plus salutaire que ne pas être respectée et aimée.

PUB
PUB