nad
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'apporte également mon témoignage sur cette maladie dont je suis atteinte depuis octobre 2005 après une arthroscopie des 2 ménisques du genou gauche. Après les anti-inflammatoires, anti douleurs et piqûres de calcitonine, j'ai arrêté la kiné qui faisait plus de mal que de bien durant 1 an, puis en octobre 2006 j'ai été suivie dans un centre de rééducation fonctionnelle avec balnéo et kiné tous les jours pendant 4 mois. Mon kiné était super compétent, même si j'ai beaucoup souffert durant les séances, et j'ai fait des progrès pour la marche, mais les douleurs étaient toujours présentes. Depuis le 23 janvier, jour de ma sortie du centre, j'ai effectué 6 séances sur 30 prescrites en kiné libérale, mais j'ai dû renoncer tellement les douleurs qui en découlaient étaient intenses, j'étais obligée de tenir les murs pour marcher. J'ai revu mon médecin qui me renvoie vers le chirurgien. Donc je suis à nouveau sans traitement, à part les anti douleurs. Le problème c'est qu'en plus des douleurs les muscles fondent. Je tiens à dire que je suis toujours en arrêt de travail et que je ne vois pas comment ni quand pouvoir y retourner. Au centre de rééducation om m'a égalemednt fait comprendre que c'était d'ordre psychologique, ce que je peux admettre en partie mais sûrement pas en totalité. Je dois néanmois dire que les dernières séances avec mon kiné dans ce centre m'ont fait du bien car on parlait beaucoup ensemble et c'est vrai quand j'arrivais avec des douleurs et des muscles qui brûlaient en plus, je repartais après la séance soulagée, mais bien sûr cela ne dure pas, et surtout on ne retrouve pas cet état d'esprit chez les kinés de ville qui ne sont pas autant disponibles pour les patients.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés