marie france
Portrait de cgelitti
Je viens de retirer de la documentation sur l'aide sociale. Je vais être obligée de trouver un établissement pour ma mère. Elle ne pourra pas payer de sa retraite le montant de l'hébergement, je vais donc faire une demande à l'aide sociale du conseil général.

Seulement, qu'est-ce que j'apprends ? que cette aide n'est en quelque sorte qu'une avance, que le conseil général récupèrera au moment de la succession, que si un contrat obsèque n'est pas encore prévu, le montant de celui-ci autorisé maximum sera de 20 000 francs, que le conseil général sera bénéficiaire de l'assurance vie de ma mère !!!!!!! et on appelle cela de l'aide sociale, mais où va-t-on ?

donc ma mère qui a économisé 3 petits sous, qui a souscrit une assurance vie en mon nom, finalement aurait dû plutôt dépenser tout cet argent, vivre sa vie, sepayer des voyages, puisqu'au final, cet argent servira à rembourser l'aide sociale ???!!!

merci de me dire où je peux avoir plus de précisions quant à ces données ? comment sont calculés ces montants , et comment est calculé l'obligation alimentaire ? je sais bien qu'il n'y a pas de barême et que c'est le juge qui décide, mais il existe bien des cas.

je suis unique, ma mère est veuve, ne touche qu'une petite pension de réversion, ne possède pour unique bien une voiture que j'utilise pour aller la voir à l'hopital. elle n'a que 65 ans, je n'ai qe 28 ans, mais elle semble en avoir 70 voire 75 par moments tant son cancer l'a affaibli.

je n'en puis plus des assistantes sociales qui me font culpabiliser d'être partie vivre ma vie à 25 km de son domicile ! grand dieu, après avoir vécu le décès dun père alzeihmer et supporté de pénibles moments, je suis sortie de mes études et ai trouvé un travail me permettant dem'installer, mais les services sociaux rencontrés aiment à me faire remarquer que ma place devrait être ailleurs.

ces personnes se mettent-elles quelquefois à la place de l'autre ? j'en doute, ou alors que je tombe que sur des cas isolés manquant de finesse et de psychologie.

c'est à peine si je sors en dehors de mon travail et je suis usée psychologiquement, moi aussi je me sens 10 ans de plus.

navrée pour toute cette colère et ce déballage.

j'aimerais juste connaître les critères d'attribution de ces aides et surtout si le CG va vider les comptes de ma mère et lui laisser 70 euros d'argent de poche par mois pour qu'elle ait en contrepartie une place en maison de retraite !!

PUB
PUB