mimo/mahdi
Portrait de cgelitti
Ce n'est pas évident de parler de cela, mais j'ai besoin d?aide de personnes qui soit ont vécu ou connaissent des gens qui ont vécu cela, soit des personnes compétentes. Donc SI C'EST POUR METTRE EN DOUTE CE QUE DIT OU CE QU?À VECU MA SOEUR, PASSER VOTRE CHEMIN !

Donc voici l'histoire de ma soeur. Je précise que ce n'est pas rose du tout et que tout est véridique et authentique. Je dis cela parce que ma soeur en a parlé sur des forums traitants du sujet, et non seulement on ne l'a pas cru, mais on s'est limite foutu de sa figure.

Ceci dit, n'aller pas non plus croire que ma soeur ait été enlevée par des extraterrestres.

C'est y'a presque 20 ans maintenant. Ma soeur avait 3-4 ans et moi 6-7ans. Ma soeur et moi sommes allés avec ma mère dans un grand parc forestier près de chez nous. On jouait tranquillement sur l'aire de jeu. Comme le parc allait fermer ma mère nous a appelé. Moi je suis revenu aussitôt, mais pas ma soeur. Impossible de savoir où elle était. C'est là qu'elle est sortie d?une espèce de bosquet, pantalon baissé et la culotte sale. Ma mère lui a demandé où elle était, ce à quoi ma soeur a répondu qu'elle était avec un monsieur. Et ma soeur lui a montré qui était ce monsieur (il partait un peu plus loin).

Or, ma mère n'a jamais rien fait. Elle n'a pas appelé "au secours", elle n'est pas allée à la Police, elle n'a pas emmené ma soeur chez un psy et surtout elle n'en a jamais parlé à mon père.

On est rentré et ma mère a pensé (grand tort ça a fait à ma soeur plus tard) que ma soeur (3-4 ans à l'époque) allait oublier.

Or ma soeur n'a pas oublié. D'ailleurs ça s'est traduit de différentes façons :

- Elle a commencé par faire des dessins avec des bonhommes. Jusqu'ici tout va bien. Sauf que ces bonhommes, ils avaient non seulement l'air méchant, mais en plus ils avaient un pantalon avec une braguette !!!

- Autre symptôme, qui parait anodin comme ça : ma soeur a fait pipi au lit jusqu'à 8-9 ans ! Le pire, c'est que mon père lui mettait la fessée ! Vous verrez plus loin que ça a contribué au développement de sa seconde personnalité.

- Elle avait peur du noir. Normal jusqu'à 5 ans. Après, même encore maintenant à 22 ans (même si c?est occasionnel) c'est plus grave. Pourquoi ? Parce que elle voyait des ogres passer devant sa porte !

Donc ma soeur a passé 15-16 ans avec ça. Et ma mère a pensé qu'elle oublierait du fait de son age.

Or, vers l?age de 18 ans, ma soeur a trouvé un copain. Ils sont sortis ensembles et ont finalement décidé de vivre ensemble. Mes parents ne s'y sont pas opposés et de toutes manières ils n'avaient pas de raisons, le copain en question est encore avec elle et c'est un type extra.

Le problème c'est que ma soeur a commencé à faire des crises violentes où elle cassait tout ce qui lui tombait sous la main. Pendant ces crises, selon elle, c'était une autre personnalité qu?elle s?était construite pendant toutes ces années, qui prenait le contrôle.

Or qui est cette autre personnalité ? C'est (et c'est les termes exacts de ma soeur) "une MECHANTE petite fille". Suite au viol, attouchement (on ne saurait jamais) qu'à subit ma soeur étant petite, elle s'est construit cette autre personnalité. Cette personnalité a "tout pris". C'est parce qu'elle était la "méchante petite fille" qu'elle a suivit le monsieur, C'est parce qu'elle était la "méchante petite fille" qu'elle l'a obéit et C'est parce qu'elle était la "méchante petite fille" qu'elle a subit ça. Et encore aujourd?hui, ma s?ur se le reproche.

Ce sont aussi mes parents qui ont aidé à construire ce personnage. A chaque fois que ma soeur faisait une bêtise (comme faire pipi au lit), c'était à cause de "la méchante fille".

Seulement cette "méchante petite fille" a commencé à se manifester, à se révolter par des crises de plus en plus violentes.

Son copain (mon beau-frère même s'ils ne sont pas mariés) lui a conseillé d'aller voir un psy, ce qu'elle a fait.

C'est pendant ces séances de psy qu'elle s'est remémorée tout ce qui c'était passé quand elle était avec le pédophile.

La psy a très bien compris que l'inaction de ma mère, son silence face à ça, avait entraîné une partie de la pathologie de ma soeur, et la psy a donc demandé à voir ma mère.

Je pense que c'est à ce moment là, après 15 ans, que ma mère a appris à mon père (puis à moi) ce qu'il s'est passé. Quand on dit que ça n?arrive qu'aux autres, pour le coup, on aimerait que ça soit le cas.

Ma mère est donc venue voir la psy (avec ma soeur) et elle a donnée sa version des faits. Ça a été très dur parce qu'à chaque fois que ma soeur voulait en parler avec elle, ma mère éludait la question du genre "passe moi le sel"(et je ne caricature même pas). D'ailleurs ma mère refuse toujours d'en parler avec ma soeur. La seule fois où elles en on parlé, ça été quand elles ont été voir la psy.

Mon père, lui, a toujours pensé que ma soeur "en rajoutait", que ce qu'elle « pensait avoir subit », elle l'avait vu dans des films (ceci dit si il voyait les dessins de ma soeur...). Un jour (récemment d'après ce que j'ai compris) il a même traité ma soeur de "menteuse"!

Il y a un dialogue impossible entre ma soeur et mes parents. Impossible avec ma mère parce qu'elle refuse tout simplement d'en parler (j'ai peut-être une clé qui expliquerait ça mais ça c'est une autre histoire) et avec mon père parce que, pour lui, c'est inventé (en partie voire en totalité).

Ma soeur a donc continué sa thérapie bien que le dialogue avec mes parents lui aurait été d'un grand secours.

Or l'année dernière, mon beau-frère a trouvé du travail, au sud de l'Autriche. Ils sont donc partis là-bas.

Ma soeur a trouvé une thérapeute. Je ne sais pas si elle est bilingue ou si elle parle uniquement allemand. Déjà qu?en français c?est parfois dur de trouver les mots, mais si en plus les séances sont en allemand?

Ça se passait plus ou moins bien en Autriche. Mon beau-frère travaillait la journée pendant que ma soeur restait toute seule à la maison à chercher du travail dans son domaine (l'infographie). Elle n'a jamais trouvé de travail, ni même de stage et le film qu'elle a réalisé pendant ces études a été refusé dans plusieurs festivals d'animation, même ceux (comme dit ma soeur) « où on gagne un jambon ».

Tout ça n'aide pas.

Avec ça mes parents sont venus la voir la semaine dernière et sa thérapeute est partie en vacances quelques jours avant qu?ils arrivent.

Quand ils y sont allés, bien entendu, ils n'ont pas parlé des "évènements". Autre « incident » ma soeur a du insister pour qu'ils voient le travail d'infographie qu'elle avait fait, ce qui conforte ma soeur dans l'idée qu'elle est une "méchante petite fille". En gros elle pense que mes parents ne s'intéressent pas à elle, à ce qu'elle fait et ma soeur interprète ça comme "c'est parce que je suis une méchante petite fille".

Mes parents sont partis de là bas mercredi. N?ayant pas pu parler des évènements avec mes parents, sa thérapeute étant en vacance et se retrouvant de nouveau toute seule, ma soeur a (un jour après que mes parents soient partis) avalé 9 comprimés de paracétamol. Heureusement, elle a appelé mon beau-frère qui est aussitôt venu, l'a fait vomir et l'a emmené à l'hôpital où elle est encore, sous antidépresseur et sous perfusion.

Qu'est-ce qu'il s'est passé ? "C'est la méchante petite fille qui m'a dit dans ma tête de faire ça". Cette même "méchante petite fille" qui lui a une fois dit, alors que ma soeur était à table avec son copain, de se planter un couteau dans la gorge !!

Pourquoi elle veut faire ça ? "Parce que je souffre trop".

Et qui lui en voudrait ?! Elle refuse de dormir parce qu'elle fait des cauchemars; elle entend une voix dans sa tête qui la traite d'incapable etc...; elle est seule la journée et loin de sa famille; mes parents refusent de parler avec elle de ce qui s'est passé; elle ne trouve pas de travail et les seuls travaux qu'elle fait, ne sont ni sélectionnés pour la projection de fin d'année de son école d'infographie, ni dans des festivals.

Le pire (si toute fois on peut encore trouver), c'est que "la méchante petite fille" est partie. Et pour cause, la bulle a éclaté et les deux personnalités ont fusionné. Maintenant, ma soeur EST la "méchante petite fille".

Et la "méchante petit fille" veut en finir. Et d'ailleurs, elle reproche à ma soeur de s'être loupé !!

Tout à l'heure, à la demande de ma soeur, ma mère part pour l'Autriche. J'en ai discuté avec un ami hier, et il est clair et net que je dois convaincre ma mère de parler avec ma soeur. Il m'a dit, et c'est vrai "la bonne nouvelle, c'est que ta soeur est à l'hôpital. Là bas elle est surveillée". Je ne suis pas rassuré pour autant. Une fois sortie, elle est capable de recommencer et cette fois-ci ne pas se louper. Et pour combien de temps elle est à l?hôpital ? Une semaine ? Un mois ? Plus ?

Et après ? Si elle sort de l?hôpital, ne faudrait-il pas qu?elle soit internée dans un hôpital psychiatrique, en France ?

Ceci dit, même si j'arrive à convaincre ma mère de parler avec ma soeur, ça ne règlera pas tout. A part jouer le médiateur entre mes parents et ma soeur, je ne sais pas quoi faire pour aider ma soeur, d'où mon appel à l'aide et mon message.

Donc si vous pouvez me donner des pistes, je suis preneur.

Et à tout ceux qui mettront en doute le fait que ma soeur se souvienne de "ça", je leur réponds qu'elle ne serait pas dans cet état si elle avait effectivement oublié.

Merci de vos réponses et du courage que vous avez eu de lire tout ce que j'ai écrit.

Nicolas

PUB
PUB

Contenus sponsorisés