taotaquin
Portrait de cgelitti
La vie est un enfer pour moi, vivre tous les jours m'est insuportable et je ne sort plus de chez moi depuis 15 jours après un séjours de 1 mois et demi d'hospitalisation pour une TS.

J'ai passé 11 ans de ma vie de galères en galères, à la rue, dans des centres d'hébergements, chez des hommes parce-que j'étais mignonne.

J'ai été battue, agressée, poursuivie, menacée.

J'ai vécue quelques fois en ménage mais avec des alcooliques et je buvais avec eux mais maintenant pour moi l'alcool c'est fini.

J'ai retrouvé un appartement il y a bientôt 1 an grâce à mon courage et une association qui m'a accueilli.

J'ai 3 enfants que je ne vois plus sauf ma fille de temps en temps car elle s'est enfuie de chez son pére celui qui m'a mise dehors il y a 11 ans gravement malade et sans argent. Mes 2 garçons qui sont avec leur péres eux ne veulent plus me voir et derniérement mon dernier car mon ex-mari leur montent la tête contre moi.

Pour eux je suis folle, une cinglée, comme dit leur pére.

Ma fille aura 18 ans dans 1 mois et depuis 4 ans elle est en famille d'accueile, elle garde toujours le contact avec moi mais ne comprend pas mon mal être.

Je ne sais pas si je m'en sortirais ou si je trouverais une personne qui me comprenne.

J'ai l'impression que les médecins sont incompétent.

En ce moment je suis mal et je ne veux pas que ma fille me voit malgrés qu'elle est besoin de moi.

C'est difficile pour moi tous les jours, c'est mon meilleur ami qui fait tout pour moi et je me demande même comment il fait pour me supporter.

Mes sautes d'humeur quand je suis abbatue ne doivent pas être facile pour lui et pourtant il est tout le temps prés de moi mais ça ne suffis pas.

Il s'inquiéte lui-même pour moi et j'ai l'impression d'être égoiste car je ne peux pas lui montrer aucuns sentiments.

rebellecom@aol.com

PUB
PUB

Contenus sponsorisés