mamilibleu
Portrait de cgelitti
Voilà c'est la première fois que je me décide à écrire, il y a un an que je lis vos messages, je n'ai jamais eu le courage de vous écrire jusqu'à présent et aujourd'hui le moment est venu pour moi.

Mon histoire avec cette maladie a commencé en octobre 2006, un jour mon père est devenu jaune, depuis quelque temps il était fatigué, le médecin l'a envoyé chez le gastro , sous un prétexte il m'a dit à part qu'il avait un cancer du pancréas, je ne sais pas comment j'ai fait mais j'ai réussi à faire semblant!

Puis il y a eu le scanner de confirmation, le chirurgien m'a très vite annoncé que la tumeur était contre le mésentaire et que c'était inopérable, on lui a posé une prothèse dans le collèdoque et on m'a dit qu'il y en avait pour 6 mois au plus.

Puis le temps a passé, il a repris des forces, puis au mois de juin il a commencé à avoir une baisse nette de forme, parfois il a eu des tremblements intenses avec des trains de fièvre de courte durée.

Depuis le mois d'aout il ne mange presque plus rien, et il y a 15 jours il a eu 40 de fièvre et le retour aux urgences, ils ont diagnostiqué une septicémie, tout de suite le médecin lui a donné le meilleur traitement antibio et la fièvre c'est arrêtée, il lui a fait passé du sang pour son anémie, il est passé en un an de 95 kg à 67 kg,et il est sorti de l'hopital samedi, il mange de nouveau normalement, il a repris un peu de force.

Mon papa aura 72 ans le mois prochain, le médecin m'a dit qu'il était un cas exceptionnel, que le problème c'était la prothèse qui n'est pas faite pour durée , la plupart des gens partant entre trois et six mois, alors il développe des germes autour de la prothèse et il a des abcès au foie, il a décidé de le laissé sous antibio mais à la prochaine attaque le traitement sera moins efficace.

Je sais que vous vivez des moments terribles et j'ai presque la sensation d'être privilégié à comparer d'autre, mais je suis fatiguée de me demander combien de temps cela va durée, on a décidé d'un commun accord avec le médecin depuis le début de ne pas lui dire ce qu'il avait, je sais que certains réprouve cela, mais il marche au moral et lui dire j'aurais eu l'impression de le condamner!

J'aimerais savoir si d'autre on connu un cas similaire, je vous remercie de prendre le temps de me lire, courage à tous.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés