L’amazone

PUB

Dans cette position, aussi appelée celle de la cowgirl ou d’Andromaque, la femme est assise ou accroupie sur son partenaire, qui est allongé sur le dos. Si certaines femmes apprécient cette position qui favorise l’orgasme vaginal, d’autres n’aiment pas particulièrement, car "elles peuvent se voir la peau, les seins qui pendouillent, surtout si elles se penchent vers l'avant au dessus de leur homme". Mieux vaut donc avoir une bonne estime de son corps pour pratiquer cette position, sans oublier que la profondeur de la pénétration peut également entraîner une douleur dans le vagin.

PUB

L’amazone inversée

De même, certaines femmes n’aiment pas une des variations de l’amazone, qui consiste à pratiquer cette position mais de manière inversée… c’est-à-dire que l’homme reste allongé sur le dos, la femme le chevauche, mais le visage tourné vers ses pieds. Elle offre alors à son partenaire une vue sur sa chute de reins. "Dans cette position, l'angle de pénétration tire sur le vagin et va butter sur la symphyse pubienne, un appui parfois perçu comme désagréable." Là encore, mieux vaut avoir une bonne estime de soi, car "la vue que l'homme peut avoir sur leurs fesses peut être très perturbante si elles n'aiment pas cette zone de leur corps".