corinne
Portrait de cgelitti
Fort de l'expérience acquise lors de ma 3ème tentative (octobre 2003-->août 2004), l'idée d'une éventuelle 4ème tentative germe depuis ce matin, vers 11h. C'est venu comme une envie d'uriner et c'est ça qu'on appelle la motivation, c'est le bon moment donc ? Par contre, pas question de refaire les erreurs qui ont abouti à une reprise du tabac. Hors de question aussi les mêmes problèmes comportementaux.

Ca tombe bien, je dois voir mon méd gén demain pour faire le point sur un pb pulmo et je compte bien sortir de chez lui avec quelques aides.

Pour la nicotine, j'utiliserai des patch comme la dernière fois, mais en diminuant légèrement les doses et la durée, car le coeur n'avait pas apprécié. Pour le geste, il sera perdu aussi rapidement que lors de la 3ème tentative. En revanche, contre la prise de poids, l'agressivité et la dépression, c'est là que mon médecin devra trouver des trucs.

La prise de poids : j'avais fait un régime AVANT d'arrêter de fumer, mais pas dans l'optique de cet arrêt. J'ai évidemment tout repris + 7kg.

L'agressivité : mes filles, ma femme & mes amis en prenaient plein la tête. J'était prêt à casser la G. au 1er qui me marcherait sur les pieds.

La dépression : un "burn out" en préparation + l'arrêt du tabac + une mauvaise nouvelle au niveau santé ont été les causes. Cette fois-ci, je vais prendre les devants.

L'accuponcture, l'hypnose (faut y croire), le Zyban (bonjour les effets), le régime après sevrage complet, la thérapie individuelle ou de groupe c'est pas pour moi !

Au fait, je fume depuis l'âge de 13 ans et je vais sur mes 39 ans. Avant l'interdiction de fumer sur mon lieu de travail et ma 3ème tentative, je consommais 20 à 30 cigarettes/jour et + le we. Depuis ma reprise d'août 2004, je tourne à 10/15 jours.

Qu'est ce qui m'a fait reprendre en août 2004 ? A vrai dire tout et rien

PUB
PUB

Contenus sponsorisés