Le zinc, à quoi ça sert ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 14 Janvier 2015 : 13h02
Mis à jour le Mercredi 14 Janvier 2015 : 13h02
-A +A

Le zinc est un oligo-élément souvent oublié, sauf des ados quand ils ont de l’acné. Les quantités de zinc dont nous avons besoin sont infimes, mais pourtant nous risquons de manquer de cet oligo-élément qui joue un nombre incroyable de rôles dans notre organisme.

Le zinc : un oligo-élément

Le zinc est un sel minéral qui se trouve sous forme de minerai dans certaines parties de la planète (Chine, Pérou, Australie) et qui est très utilisé dans l’industrie, entre autres pour galvaniser le fer afin de le protéger de l’oxydation.

Dans notre corps, le zinc se trouve à dose infinitésimale, de l’ordre de 2 à 3 g. D’où ce terme d’oligo-élément qui lui est attribué, oligo venant du grec ancien qui signifie « peu abondant ».

Ces 2 à 3 g de zinc sont inégalement répartis dans votre corps : 60 à 65 % se trouvent stockés dans vos muscles, le reste dans vos os. Mais il circule partout dans votre corps pour œuvrer là où il est nécessaire.

Ce qui n’empêche pas cette mini quantité de zinc de jouer de multiples rôles, tous aussi importants les uns que les autres.

Le zinc : activateur d’enzymes

Un enzyme est une molécule d’origine protéique qui facilite une ou plusieurs réactions chimiques dans votre corps. Il y en a plusieurs milliers qui s’activent ainsi dans toutes vos cellules.

Ces réactions chimiques sont très complexes, elles se déroulent en cascade, l’une entraînant l’autre. Comme ces dominos que l’on aligne les uns contre les autres et qui s’écroulent successivement lorsque l’on pousse le premier.

Les enzymes qui leur sont nécessaires ont le plus souvent besoin d’un coup de pouce venant d’une autre molécule.

Le zinc est l’une de celles-ci : il active plus d’une centaine de ces processus enzymatiques. Autrement dit, il intervient partout dans votre organisme.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 14 Janvier 2015 : 13h02
Mis à jour le Mercredi 14 Janvier 2015 : 13h02
Source : Clemons TE, Kurinij N, Sperduto RD; AREDS Research Group. Associations of mortality with ocular disorders and an intervention of high-dose antioxidants and zinc in the Age-Related Eye Disease Study: AREDS Report No. 13. Arch Ophthalmol. 2004 May;122(5):716-26.
Netter A. et al., Effect of zinc administration on plasma testosterone, dihydrotestosterone and sperm count, Arch. Androl., 1981 Aug, 7(1):9-73.
Dreno B, Moyse D, et al; Acne Research and Study Group. Multicenter randomized comparative double-blind controlled clinical trial of the safety and efficacy of zinc gluconate versus minocycline hydrochloride in the treatment of inflammatory acne vulgaris.Dermatology. 2001;203(2):135-40.
A lire aussi
Zinc : ses rôles Publié le 23/11/2001 - 00h00

Le corps renferme seulement de toutes petites quantités de zinc, de l'ordre de 1,5 à 2 g pour un adulte.

Que faut-il mettre au menu pour avoir de beaux cheveux ? Publié le 13/09/2011 - 09h27

Le volume, la couleur et le brillant de nos cheveux sont beaucoup dus à notre héritage génétique. Mais quelle que soit la nature de nos cheveux, soigner notre alimentation permet de mettre toutes les chances de les avoir brillants et éclatants de santé. Voici quelques ingrédients qui pourront...

Les compléments pour sportifs Publié le 25/02/2002 - 00h00

Il y a en France 39 millions de sportifs de tous âges qui pratiquent un ou plusieurs sports dans un club ou en famille et sont tentés d'absorber des compléments alimentaires spécifiques. Sont-ils vraiment nécessaires ? En tout cas, ils ne sont pas sans dangers.

Plus d'articles