Du zinc pour contrer les petits poids de naissance

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 17 Avril 2001 : 02h00
-A +A
Bien que le zinc soit un minéral indispensable à notre organisme car impliqué dans un très grand nombre de fonctions, la plupart des populations, même dans les pays industrialisés, ont des apports insuffisants. Pourtant, un déficit en zinc se répercute immédiatement sur les fonctions vitales et peut représenter un danger chez les femmes enceintes, autant pour leur santé que pour la croissance du bébé. Selon une étude menée au Bangladesh, l'état nutritionnel en zinc durant la grossesse pourrait influencer le poids à la naissance.

Le zinc, un minéral aux multiples facettes

On attribue au zinc de multiples fonctions, méconnues pendant de nombreuses années. Ce minéral participe à l'activation de plus de 80 enzymes et hormones et est impliqué dans des voies métaboliques majeures. Il joue un rôle essentiel dans l'immunité, dans la synthèse des protéines, des glucides et des lipides, dans le métabolisme de la vitamine A et dans la vision. Mais encore, il est nécessaire à la croissance pondérale, au développement pubertaire, au fonctionnement des organes reproducteurs et à l'expression génétique. Ainsi, on comprend aisément qu'un déficit en zinc se répercute immédiatement sur les fonctions immunitaires, reproductrices et génétiques, mais également sur la croissance, la réparation et le maintien des cellules et des organes.Il est donc primordial d'éviter tout risque de carence, principalement chez les femmes enceintes. Les apports journaliers recommandés sont d'ailleurs plus élevés durant la grossesse et l'allaitement, soit de 20 à 25mg/jour, contre 15 chez l'adulte. Ce minéral est présent principalement dans la viande, le poisson, les fruits de mer, les œufs, le lait et les céréales complètes, mais plus de la moitié du zinc alimentaire provient de la viande.

L'effet bénéfique d'une supplémentation durant la grossesse

Il s'agit d'une étude réalisée au Bangladesh à partir de 400 femmes enceintes dont seulement la moitié d'entre elles ont reçu un supplément en zinc. Les auteurs observent un nombre de nouveau-nés de petit poids plus important dans le groupe non complémenté. Les résultats sont donc en faveur de la supplémentation minérale durant la grossesse car celle-ci réduit visiblement le risque de petit poids de naissance.

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 17 Avril 2001 : 02h00
Source : Osendarp, Lancet, V. 357, n° 9262, 7 avril 2001.
A lire aussi
Le zinc, à quoi ça sert ? Publié le 14/01/2015 - 12h02

Le zinc est un oligo-élément souvent oublié, sauf des ados quand ils ont de l’acné. Les quantités de zinc dont nous avons besoin sont infimes, mais pourtant nous risquons de manquer de cet oligo-élément qui joue un nombre incroyable de rôles dans notre organisme.

Plus d'articles