X-prep

Vous consultez la fiche X-prep sous la présentation suivante : Poudre orale Sachet de 5 g.

Classe thérapeutique : Gastro-Entéro-Hépatologie

Composition : Séné

Présentation : Poudre orale Sachet de 5 g

Laboratoire : Meda Pharma

Statut : Médicament non soumis à prescription médicale

Remboursement : --%

Indications X-prep

Préparation colique en vue de lavements barytés ou de coloscopies et avant urographies.

Posologie X-prep

Absorber la veille de l'examen (environ 12 heures avant) le contenu du sachet dilué dans un demi-verre d'eau.

Un sachet de 5 g correspond à la posologie usuelle pour un adulte de 60 kg. Il est conseillé d'adapter la posologie au poids pour les sujets de très faible corpulence.

Il est recommandé d'utiliser la dose minimum efficace.

Contre-indications X-prep

·         Maladies inflammatoires évolutives de l'intestin.

·         Abdomen chirurgical.

Interactions X-prep

L'hypokaliémie est un facteur favorisant l'apparition de troubles du rythme cardiaque (torsades de pointes, notamment) et augmentant la toxicité de certains médicaments, par exemple la digoxine. De ce fait, les médicaments qui peuvent entraîner une hypokaliémie sont impliqués dans un grand nombre d'interactions. Il s'agit des diurétiques hypokaliémiants, seuls ou associés, des laxatifs stimulants, des glucocorticoïdes, du tétracosactide et de l'amphotéricine B (voie IV).

Associations déconseillées

(Voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi )

+ Sultopride

Risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi

+ Autres médicaments hypokaliémiants

Risque majoré d'hypokaliémie. Surveillance de la kaliémie avec si besoin correction, notamment en cas de traitement digitalique.

+ Digitaliques

Hypokaliémie favorisant les effets toxiques des digitaliques. Corriger auparavant toute hypokaliémie et réaliser une surveillance clinique, électrolytique et électrocardiographique.

+ Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes (sauf sultopride)

·         anti-arythmiques de la classe Ia (quinidine, hydroquinidine, disopyramide);

·         anti-arythmiques de la classe III (amiodarone, dofétilide, ibutilide, sotalol);

·         certains neuroleptiques: phénothiaziniques (chlorpromazine, cyamémazine, lévomépromazine, thioridazine), benzamides (amisulpride, sulpiride, tiapride), butyrophénones (dropéridol, halopéridol), autres neuroleptiques (pimozide);

·         autres: cisapride, diphémanil, érythromycine IV, halofantrine, méthadone, mizolastine, moxifloxacine, pentamidine, spiramycine IV, vincamine IV, luméfantrine, véralipride.

Risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes. Corriger toute hypokaliémie avant d'administrer le produit et réaliser une surveillance clinique, électrolytique et électrocardiographique.

Précautions d'emploi X-prep

Ce traitement est destiné à la préparation colique en vue d'examens et ne doit pas être utilisé pour traiter une constipation. L'utilisation est déconseillée en cas de douleurs abdominales, de nausées ou de vomissements d'étiologie non définie ou chez des personnes à risque de déshydratation. Chez le patient diabétique, il est conseillé de tenir compte de la teneur en sucre de X-Prep.

Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase.

La prise concomitante de séné et de sultopride est déconseillée (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Effets secondaires X-prep

Lors d'essais cliniques comprenant environ 9000 patients, des effets indésirables ont été rapportés dans approximativement 4 % des cas; pour un tiers d'entre eux les effets étaient liés à une dose trop élevée. Pour la plupart il s'agissait de crampes et/ou de coliques le plus souvent d'intensité faible ou légère ou occasionnelle qui peuvent aussi être liées à l'évacuation du contenu du tube digestif. Seulement 18 cas (0,21 %) de crampes ont été d'intensité sévère conduisant à l'arrêt du traitement dans quelques cas.

Rarement des réactions d'hypersensibilité à type d'urticaire, d'oedème voire réaction anaphylactoïde ont été décrites.

Rarement hypotension et hypokaliémie, dues à une déshydratation et perte d'électrolytes peuvent être observées.

Possibilité de diarrhées, nausées et vomissements et de douleurs abdominales.

Parfois coloration anormale des urines, du lait maternel ou des fécès sans signification clinique.


Avertissement

Le guide des médicaments a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments mais ne peut être utilisé pour l’établissement d’un diagnostic ou l’instauration d’un traitement. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

Mis à jour le 17/03/2014

Sources : Banque Claude Bernard

intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Médicaments

Participez aux discussions les plus actives

  • Bonjour à toutes et à tous,Si vous avez subi des effets secondaires dus à la prise d'un ...

    Par lilylily 16/07/2014 - 15h43

    0
    réponse
    102 consultations
  • Bonjour,   qui connait la composition exacte de ce complément alimentaire ? J'ai trouvé une ...

    Par bourikette 15/07/2014 - 15h20

    0
    réponse
    45 consultations
  •                     Bonjour à tous,   ...

    Par FANFAN55 25/06/2014 - 16h45

    0
    réponse
    58 consultations