Gia
Portrait de cgelitti
bonjours,

je suis diabétique depuis 15 ans, actuellement, je vis chez mes parents, mais je veux prendre mon indépendance. Je voudrai savoir si je peux vivre seul avec mon diabète. Car mes parents refuse que je parte de la maison de peur que je sois retrouvée incontiente

Inès
Portrait de cgelitti
Je suis dibètique depuis l'age de 6 ans avant d'ètre mariée, j'ai longtemps vécu seule , lorsque l'on connait bien son diabète rien n'empèche de vivre seule, certe il y à eu des coups durs, mais rien que je n'ais pu controler . J'ai aujourd'hui 42 ans mariée et maman depuis 11 ans il m'arrive encore d'ètre seule parfois, notament lorsque je part en cure thermale 3 semaines par an et croyée moi la cure agit beaucoup sur la glycémie , je gère avec des controles plus souvent dans la journée et tout ce passe bien. Si vaux parents s'inquiètent aller chez votre diabèto avec eux et parlés en ensembles ce sera déja un 1er pas vers votre futur. pour Isabelle , bon courage dans votre projet de liberté......!
marie-josé
Portrait de cgelitti
bonjour, je suis diabétique i-d depuis 20 ans, 4 piqures par jour. Je pense que l'on peut vivre seul avec un diabète, par contre il faut être très vigilant et se surveiller et se connaitre, c'est à dire se prendre en charge. Personnellment je me suis retrouvée seule avec 3 enfants jeunes 11-10-7 ans après un divorce et une mise à l'insuline quelques mois plus tard. J'y ai pensé à ce moment ou je pourrait perdre conscience et ma hantise était "si mes enfants me retrouvent parterre" . Je me suis renseignée auprès de mon diabètologue, il m'a expliqué ce qui pouvait se passer et ensuite l'angoisse a disparue j'étais rassurée, j'ai expliqué a mes enfants, en dédramatisant la chose. Personnelement je vie toute seule, je pourrais tomber ou autre, mais j'ai appris a me connaitre, à m'observer et surtout à savoir à quel moment commençent les symphomes et pour moi je sens l'hypo avant l'hypo. J'ai appris à me prendre en charge, je n'ai pas eu de mal car c'est mon tempérament. De plus j'ai un problème cardiaque.Mais je ne m'inquiètte pas j'ai cette chance.Il faut arranger sa vie celon nous et non les autres. Je pense que vous devriez en parler avec votre diabétologue,cela pourrait vous rassurez et vous pourrez aidez vos parents à comprendre la situation. Pour moi le diabète est un vieux serpent et c'est nous qui devont l'apprivoiser, pour moi je pense que le serpent est plus dangeureux que la perte de conscience car il agit tous les jours sur notre corps. Mais j'oubliais peut-être que vous faites des pertes de conscence régulières??? J'arrête car je fais justement une hypo ! ! ! le faite de parler peut-être BON COURAGE    Marie-josé
Gia
Portrait de cgelitti
A 42ans
je vis seule depuis l'âge de 17ans
plein de gens dans le monde vivent seuls avec leurs maladie et pas de soucis
Sujet vérouillé