cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

J?ai une décision difficile à prendre et j?aurais voulu consulter des personnes ayant eu un proche (parents, époux?) atteint de paranoïa dans le sens médical du terme.

J?ai 37 ans et trois magnifiques enfants de 2, 8 et 4 ans. Ma femme de 30 ans qui est aussi mère des enfants est atteinte de paranoïa. Cette année elle a sombrée dans la psychose paranoïaque : elle a eu des hallucinations : elle pensait que les voisins avaient placés des cameras dans la maison afin de la surveiller, que des gens l?écoutaient dehors près des fenêtres de notre maison, que ma mère avait pratiqué de la magie noire sur elle?Elle a été hospitalisée deux fois trois semaines et a refusé tout traitement médicamenteux.

Elle est retournée vivre chez ses parents à l?étranger pendant 6 mois suite à ces hospitalisations et elle a eu des délires encore plus graves : elle a cassé les carreaux de sa maison et a même menacée avec un couteau ses propres frères et ses parents.

Depuis, elle a rejoins une église protestante et par « miracle » elle a eu une rémission : c'est-à-dire qu?elle n?a plus de délire aussi aigue que lors de son hospitalisation.

Je suis allé la voir le mois dernier (avril 2007) et bien qu?elle n?a plus de crise elle continue à avoir un discours paranoïaque prononcé : elle m?accuse d?avoir pratiquée de la magie noire contre elle, que j?ai une amante, que je veux la « bourrer » de médicaments afin de lui voler les enfants?.

Elle veut cependant revenir pour vivre avec moi et les enfants.

Je ne suis pas sur d?accepter. Bien que je l?aime, elle est devenue invivable et je crains pour l?intégrité physique de mes enfants (même si je suis persuadé qu?elle les aime).

Je dois donc prendre une décision : me séparer d?elle (nous sommes encore mariés) et garder les enfants tout en lui permettant de les voir de tant en tant sous surveillance. Sa situation à l?étranger ne facilitera pas cette option ! ou bien essayer de re-vivre avec elle et en subir les conséquences (discussion interminables (parfois devant les enfants) , possibilité de nouvelles crises psychotiques?)

Ma question se tourne vers les enfants de paranoïaques : Si vous êtes enfants d?un paranoïaque : auriez vous préféré vivre proche de votre père ou mère paranoïaque (et en vivre les conséquences) ou loin d?elle (ou lui), mai en la (le) voyant de tant à autres) ?

Qu?est ce qui est d?après-vous plus constructif : vivre avec son parent paranoïaque ou loin de son parent paranoïaque ? J?imagine que cette question est très difficile mais cette elle qui m?aidera à décider de ma séparation ou continuation avec ma femme car c'est surtout l'interêt des enfants que je tiens à défendre.

Merci encore et bon courage à tous.

PUB
PUB