cowboy
Portrait de cgelitti
Souvent on se croit incassable, invulnérable. On veut mordre la vie a pleine dent. Souvent on se dit que la vie c?est réglé comme du papier à musique : on grandit, on va à l'école, on a un boulot, on se marie, on a des enfants et le cycle reprend son cour (c?est beau la nature). Régulièrement je me dis que cela aurait pu être comme ça. Et puis on a les emmerdes de la vie qui viennent se greffer. Ha ! Ça je me doutais bien que ça ne se passerait pas aussi facilement (on apprécie le soleil d'autant mieux qu'a partir du moment où on connaît la pluie).

Moi la pluie je me suis pris une « draché » il y a 14 ans.

A 22 ans et je me croyais incassable et puis un médecin m'annonce que je suis séropositif. Là tout s?effondre. Là je sais que le disque est rayé. La, je comprends que ma vie va changer. Bien sur, on me dira que maintenant ça se soigne bien, que l'on fait sa vie avec le virus comme d'autre font leur vie avec un diabète. Mais personnellement je n'y aie pas cru alors... Alors je ne me suis pas soigné car je me croyais incassable. Et ma vie a suivi son cour... Seulement le mal était en moi et il grandissait, pourrissait. Je ne me rendais compte de rien. Je ne me rendais pas compte que je me fanais. Que je me marginalisais.

Et ça a été le début de la descente aux enfers : j?ai quitté ma famille, vécu dans la rue (ou aux crochets des autres). Bref comme mon sang n'était pas net il fallait que je le sois aussi.

Et puis il y a des rencontres, ces rencontres privilégié avec des gens exceptionnels qui ne restent pas insensibles a ma douleur. Et je remonte la pente, je m?installe dans un appartement, je trouve un boulot, je renoue avec ma famille et ce 10 ans plus tard et je commence à me soigner. Cette, le traitement est arrivé tard mais il est efficace.

Alors la vie reprend, on croit que ça va aller mieux... Tu parles !

1er janvier 2002, ma grande s?ur (la + gde) se suicide, pendaison ! C'est net, sans bavure et sans mot.

Coup de marteau en pleine tête, je ne comprends rien. C?était moi qui était mal et c'est elle qui s'en va. Je n?ai rien vu arriver, je suis KO.

31 janvier 2002, mon grand frère (le + gd) se suicide, pendaison ! C'est net, sans bavure et sans mot.

Nouveau coup de marteau, ma tête est ankylosée, je n?ai plus de larme, pas eut le temps de récupérer

15 mai 2003, mon petit frère (le plus jeune) se suicide, pendaison ! C'est net, sans bavure et sans mot.

Nouveau coup de marteau, ma tête ne sent rien, elle n?est plus la depuis 1 an.

Avril 2004, on m?annonce une hépatite c dans sa forme maligne, 1 injection de viraferonpeg par semaine pendant 1 an. Le viraferonpeg n'est pas sans effet secondaire : suite a une injection je suis cloué au lit avec une simili grippe pendant 3 jours (3 jours par semaine foutus en l?air pendant 1 an), vomissement, diarrhée perte de poids, de poils.

On me fait signer un papier stipulant qu?en prenant un médicament (copégus) je deviens stérile. Je signe, rien a foutre ma semence est pourrit.

Octobre 2004, mon autre grande s?ur se suicide, pendaison ! C?est net, sans bavure et toujours pas un mot.

Mes impressions ? Comment vous répondre ? Peut être par cette question : Une personne évanouie ressent-elle la douleur si je la gifle ?

Cela fait, 3 ans que je ne bosse plus, et 15 jours que je ne sors plus de ma chambre, je reste dans le noir, le noir est rassurant il est sans surprise.

Je n?ai plus la force de pleurer ni même la force d?écouter ceux qui tentent de m?aider.

Je veux le silence

15 médicaments par jours, des effets secondaires (migraine ophtalmique, nausées, douleurs musculaires?) le tout me bousillant le foie.

Ma vie n?est qu?un piège à con. Pas une nuit correcte en 5 ans

Aujourd?hui on vient de m?annoncer une bonne et une mauvaise nouvelle. D?une j?ai une sciatique qu?il va falloir probablement opérer et deux j?ai reçu ma carte d?invalide (où est la bonne nouvelle ?)

Le comble c?est que le suicide n?a jamais été mon truc.

Je n?attends pas de réconfort c?était juste une façon de dire vous avez une sacrée chance alors profitez-en

voilà

c dit......

christa
Portrait de cgelitti
bonjour je ne cest quoi te dire mais une chose ne baisse pas les bras
tetine
Portrait de cgelitti
Lorsque j'ai lu ce récit ma première réaction a été:
EST-CE VRAI? comment des évènements consécutifs comme ceux énumérés peuvent exister et s'acharner sur une même famille. Il faut te battre pour les personnes qui sont près de toi et qui sont encore là. j'aimerai que les personnes qui font du mal lisent ton histoire, te souhaiter beaucoup de courrage tu n'en aurra jamais assez car c'est facile de le dire........
sandra
Portrait de cgelitti
tu as une force en toi qui t'a permis de traverser toutes ces épreuves, aussi difficiles soient-elles. Tes frères et soeurs n'ont pas eu cette chance. Alors pour eux, en leur mémoire, continue de tenir bon. C'est après les plus violents incendies que naissent les plus belles forêts. il pourrait difficilement t'arriver quelque chose de pire. Alors si ta croix est trop lourde à porter, n'hésite pas à la poser et demander de l'aide. ce qui pourrait aussi t'aider, c'est de rencontrer l'amour. Pour cela il faut sortir du "noir", se montrer attrayant, et donner envie aux autres de vous regarder et de vous écouter. En commençant par essayer de sortir de ta torpeur, tu t'aidera à sortir aussi la tête de l'eau. je te souhaite du courage, et si le temsp n'efface jamais les blessures, ni le souvenir de ceux qu'on aime (aiamit...), il nous aide à refaire surface. Et crois-moi, je sais de quoi je parle ... mais pour cela, j'ai moi aussi tendu la main pour appeler à l'aide. Il suffit de trouver la bonne personne, le vrai "pro" qui saura t'aider à panser tes blessures.
courage. et bonne chance pour la suite !
sunspot
Portrait de cgelitti
[QUOTE=mc] combien de frères et soeurs avez vous ?????????????
Dommage, mais je ne crois pas un seul mot de votre
histoire.....
[/QUOTE]

Nous étions 8 (6 garçons et 2 filles)

L'histoire peut paraitre incroyable et pourtant tu ne peux pas savoir a quel point j'aurais voulu qu'elle n'ai jamais eu lieu. Et pourtant c'est ma vie (si on peut dire cela)
Maintenant me croire ou non n'a aucune importance a mes yeux, car je vis avec cela chak minute chak seconde.
Que tu me crois ou non ne me rendra jamais ma famille ni meme ma santé.
Il y aura toujours des septiks, comme il y en a eu durant la seconde guerre mondiale quand on parlait de camps. La belle affaire.


Je tenais a remercier les autre pour leur message de soutiens ca fait du bien de savoir que l'on est pas seul

merci
audrey
Portrait de cgelitti
Il est difficile de ne pas se sentir émue en lisant un tel témoignage!
La première pensée qui nous vient en tête est celle d'apporter du réconfort mais il est compréhensible de ne pas en vouloir.
Cependant,je trouve votre démarche très courageuse. J'exprimer aussi longuement sur tant de malheurs dans votre vie a dû vous apporter un léger sentiment de bien-être. Je vous encourage à le refaire.
En espérant avoir de vos nouvelles...
cowboy
Portrait de cgelitti
Ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaou
Franchement moi je connais des gens qui ont eu des merdes pas croyables donc je sais que ce qu'il raconte est possible. Et là je suis vraiment scotché. Ce mec possède une force incroyable pour continuer à travers tout ça.
En fait quand on a une vie normale, on a énormément de chance.
Moi j'ai chopé le SIDA parce que mon meilleur ami qui était séropositif un jour m'a injecté de son sang. Après quand j'ai raconté ça, personne ne m'a cru. Et il fallait pourtant continuer à avancer, avec tous les dégâts psychologique qui peuvent découler d'une telle barbarie.
Donc là je dis que ce mec qui parle est exceptionnel car vivre la vie qu'il vit c'est un enfer, et le fait de continuer à avancer prouve que tu as une force exceptionnelle, et plus il y a de gens qui ne te croiront pas, plus tu sauras que tu es qqn d'incroyablement solide.
Quand j'allais pas j'écoutais des trucs comme I'm still standing d'Elton John ou Live through this de Hole, ça m'a aidé à comprendre la valeur que j'avais.
Bon courage.
Babette
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Perso, je fais d'emblée confiance et ma foi, tant pis si la personne est sournoise... y'en a !!!

Mais, je pense ce récit authentique car j'ai vécu des histoires, qui si vs les racontaient, n'auraient pas plus d'intérêt que ça pour vous et à la limite, vous me traiteriez de mythomane... comme vous l'avez fait pour l'internaute précédente.

Certaines personnes ont un vécu un peu ou trés tourmenté, ça n'est pas de notre faute... c'est le Destin qui ns a choisi ainsi et l'a voulu.

De surcroit, on fait que ce que l'on peut pour sa vie...et pas tjrs ce que l'on veut !!!

Alors, je dis ceci, à ceux et celles qui ont été épargnés par le destin et ses facéties : POUVU QUE CA DOUURRRRRREEEE !!!!
mc
Portrait de cgelitti
combien de frères et soeurs avez vous ?????????????
Dommage, mais je ne crois pas un seul mot de votre
histoire.....
Sujet vérouillé