DOGMAMA
Portrait de cgelitti
J'ai une vessie neurologique suite à des séquelles de paralysie, donc j'ai eu la chance de me sortir plutôt bien, hormis ce problème de vessie.

J'ai la chance de ne pas être incontinente: ma vessie se remplit, mais l'envie est impérieuse dès qu'elle est pleine.

J'ai donc peur qu'une grossesse aggrave les choses et me rende incontinente.

Mon médecin traitant n'ayant aucun avis la-dessus concernant les risques certains ou éventuels, je dois prendre un rendez-vous chez un urologue, voire un neurologue(?). J'ai peur que les spécialistes que je consulte n'aient jamais eu de cas comme moi, et ne me réponde donc qu'évasivement.

C'est pourquoi je cherche des témoignages de personnes ayant le même problème que moi et ayant fait une grossesse, pour savoir comment celà s'est passé pour elles.

Des noms de médecins (urologues ou neurologues) ayant déjà eu à suivre des cas comme celà seraient les bienvenus.

Merci à vous

marie
Portrait de cgelitti
Je viens juste actualiser ma demande et signaler que je suis toujours là au cas où quelqu'un me réponde s'il (elle) a vécu cette expérience ou connaît quelqu'un qui l'a vécu.
Merci de vos témoignages si vous en avez...ou s'il y a un médecin qui puisse le faire..?
tico
Portrait de cgelitti
Bonsoir Marie,
Je ne sais pas si je vais t'être d'un grand secours. Je suis née avec une vessie neurologique. J'ai moi aussi envie d'avoir un enfant. J'ai donc pris quelques renseignements auprès de mon urologue, de ma neurologue et de ma gynécologue. Pour tous les 3 la réponse est claire, il n'y a pas d'incompatibilité entre le fait d'avoir une vessie et neurologique et la possibilité de mener une grossesse à terme. Pour ma part, il serait indispensable que j'accouche par césarienne pour éviter tous risques de complications pour ma vessie. Pendant la grossesse, il faudrait absolument faire une analyse d'urine +/- toute les semaines afin d'éviter au maximum le risque d'infections (très fréquentes pour ma part).
Moi je suis suivie en belgique par une équipe de spécialistes en qui je fais toute confiance mais je sais qu'il y a de très bonnes équipes en France.

Bonne chance
Marie
Portrait de cgelitti
Autre question, Tico, as-tu la chance ne pas être incontinente toi aussi? Et les questions que tu as posées à tes médecins étaient-elles pour toi aussi liées à la crainte de devenir incontinente?

Merci de tes réponses,

A bientôt j'espère
Marie
Portrait de cgelitti
Toujours personne? J'ai bientôt un rendez-vous chez un urologue. Je crois que s'il est aussi évasif ni ne peut me diriger vers un médecin ayant eu ce genre de cas -j'ai malheureusement l'impression que les médecins sont de grands solitaires, question échanges d'expériences entre eux - j'abandonnerai l'idée de porter un enfant, je ne veux pas prendre le risque. Je veux élever un enfant dans de bonnes conditions, surtout pour lui.

Mais j'espère avoir bientôt réponse à mes messages du 18 juillet.

Merci à celui qui y répondra

DOGMAMA
Portrait de cgelitti

Bonjour 

A la suite d'une intervention chirurgicale sur la colonne vertébrale, j'ai développé une vessie neurogène (de petite capacité, et hypertonique); Je vis avec depuis maintenant 20 ans et suis maman d'un garçon de 9 ans. J'ai été suivi régulièrement pendant ma grossesse (en moyenne tous les 15 jours) et l'accouchement a eu lieu par césarienne. Je ne pense pas que la grossesse ait aggravé la situation,Tout s'est bien passé...

Bien sûr, un cas n'est pas un autre mais c'est possible.

J'espère que ce  témoignage vous a aidé ...

Bien à vous

DOGMAMA

Marie
Portrait de cgelitti
Merci pour ton témoignage, Tico.
Je viens d'aller voir un médecin rééducateur qui m'avait suivie antérieurement, qui ne veut pas se prononcer quant aux éventuels risques; il préfère dire qu'il faut être suivie pendant la grossesse. S'il y a des risques d'être obligé de me faire avorter pour me préserver, je préfèrerais le savoir, de manière à savoir à quoi je m'engage.
Je connais une femme n'ayant aucun problème, qui a dû accoucher par césarienne, mais qui a eu tout de même quelques problèmes urinaires pendant, mais aussi après l'accouchement du fait du poids du bébé, qui pèse quand même sur l'appareil urinaire.
Alors que penser de notre cas à nous, qui n'avons au demeurant -je ne sais si c'est systématique- aucun muscle à ce niveau?
Moi aussi, mon médecin généraliste m'a toujours dit que si j'étais enceinte un jour, il faudrait absolument accoucher par césarienne pour n'avoir aucun problème, mais reste qu'un bébé d'une certaine taille et d'un certain poids doit rester appuyé sans discontinuer sur notre vessie pendant de longues semaines.
Je dois voir encore un urologue, et un neurologue prochainement; j'espère qu'ils pourront m'éclairer sur ce risque de "descente" de l'appareil urinaire.

J'espère ne pas t'avoir trop inquiétée, Tico, mais je crois qu'il faut se poser toutes ces questions avant. Tes spécialistes ne t'ont-ils jamais évoqué d'autres risques que ceux existant au moment de l'accouchement??
Si d'autres personnes ont vécu cette expérience, ou connaissent quelqu'un qui l'aie vécu - patientes ou médecins - peuvent-elles en témoigner?

Merci d'avance, et merci à toi Tico.
Sujet vérouillé