Un ventre plat : c’est possible par la chirurgie esthétique

Mis à jour le Mardi 08 Janvier 2013 : 08h25
-A +A

Obtenir un beau ventre plat : toutes les femmes en rêvent…

Comment ? En agissant sur les trois étages nécessaires que sont la peau, la graisse et les muscles abdominaux.

Il est en effet possible d’obtenir un ventre plat avec la chirurgie esthétique en agissant à trois niveaux : la peau, la graisse et les muscles.

Ventre plat : la chirurgie peut jouer à ces trois niveaux

  • Elle permet de retirer la graisse excédentaire sous la peau par lipoaspiration.

    Il s’agit d’une canule introduite sous la peau par une minuscule incision de 3 mm de long.

    Cette canule est reliée à un aspirateur qui lui permet de retirer spécifiquement cette graisse.

  • Elle permet de retirer l’excès de peau sur le ventre responsable de l’aspect de « tablier abdominal » obtenu à la suite des grossesses ou des différents régimes yo-yo.
  • Elle permet de retendre les muscles abdominaux par un procédé de plicature utilisant des fils chirurgicaux.

    Les muscles sont ainsi solidifiés permettant la confection d’une « gaine » abdominale d’excellente qualité.

Deux interventions sont envisageables en chirurgie esthétique pour retrouver un beau petit ventre plat : la plastie abdominale ou la liposuccion.

L’abdominoplastie ou plastie abdominale ou chirurgie réparatrice du ventre

L’abdominoplastie est l'intervention la plus complète, car elle permet de jouer sur les trois niveaux précédemment décrits :

  • la graisse excédentaire sera réalisée par une liposuccion en début d’intervention,
  • les muscles abdominaux seront resserrés,
  • et la peau en excès, responsable du tablier abdominal, sera retirée avec comme conséquence la présence d’une longue cicatrice située juste au-dessus du pubis.

L'immense avantage de l’abdominoplastie est l’obtention du résultat le plus satisfaisant possible.

Ses inconvénients sont :

  • La présence d’une grande cicatrice au niveau du pubis (mais bas située dans le maillot) et une supplémentaire autour de l’ombilic.

    Cette cicatrice doit être expliquée aux patientes afin d’éviter toute mauvaise surprise.

  • La durée de convalescence de deux à quatre semaines au minimum.

    Il est impossible d’y surseoir et d’un point de vue pratique, cela demande une organisation parfaite pour ne pas avoir de problème après l’intervention.

  • Des risques opératoires plus importants.

    Il s’agit d’une véritable intervention chirurgicale durant deux à trois heures avec les risques classiques d’hématome, d’infection, de phlébite et d’embolie pulmonaire.

En conclusion, on peut dire que l’abdominoplastie demande une motivation et une détermination certaine mais qu’elle permet l’obtention du ventre le plus plat possible.

Qui est concernée par l’abdominoplastie ?

Sont concernées les patientes ayant un excès de peau important allant jusqu’au tablier abdominal, et un relâchement musculaire important. Principalement les victimes des grossesses avec prise de poids trop importante ainsi que les patientes ayant subi des variations de poids importantes.

Il est à noter qu’il est préférable de ne plus envisager de grossesses après cette intervention pour ne pas en altérer le résultat. Bien qu’une grossesse reste envisageable cependant après une telle intervention. En outre, une stabilité du poids est requise après l’intervention pour ne pas dégrader le résultat obtenu.

Mis à jour le Mardi 08 Janvier 2013 : 08h25
A lire aussi
Graisse abdominale ? Retrouvez un ventre plat avant l'été ! Publié le 24/06/2012 - 22h00

Être à tout prix filiforme ? Sûrement pas !Par contre, pour se sentir au top, on mise sur un ventre plat qui dynamise toutes les silhouettes, même pulpeuses.Quelques astuces efficaces devraient vous aider à "aplanir" rapidement votre situation abdominale...

Plus d'articles