cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

A 50 ans mon mari a été victime d'un AVC. Très peu de séquelles visibles mais des séquelles comportementales et neurologiques (troubles de la concentration, fatigabilité, troubles de l'humeur...). Du coup l'entourage qui s'était beaucoup mobilisé, le voyant "comme avant" ne nous aide pas beaucoup. Ses parents ne se presque jamais manifestés (2 appels) en 6 mois.

J'ai tenu la famille à bout de bras, comme je pouvais mais je fatigue. Si jusqu'à présent mon mari s'était montré beaucoup plus tolérant qu'avant son accident, je teste maintenant une agressivité dont je ne connais pas encore les limites. A deux reprises, et dès que je suis en congés et que j'espère reprendre un peu des forces, il devient excécrable. Je suis très déstabilisée par ce comportement et encore plus épuisée. Est-ce vraiment aussi irrationnel que nous l'a dit le neuropsychologue ? Ou lié à un fait comme le dérèglement de ses habitudes du fait de ma présence pendant les congés, par exemple ? Je ne sais pas combien de temps je vais tenir, il n'y a pas d'aide pour les accompagnants dans le bas rhin et il refusera de rencontrer avec moi des spécialiste (psy...).

PUB
PUB