Daniel
Portrait de cgelitti
Bonjour à vous.

Je me suis inscris exprés sur ce forum pour tenter de réveiller les esprits à propos de ce vaccin. Ayant appris la nouvelle, je me suis donné comme mission de faire ce post sur le maximum de forums possible. Lisez, je vous prie !!!

Je retranscris l'article du "Journal Vert" canadien. C'est le numéro #87, Volume 19, numéro 4. Novembre, décembre 2009

1-On annonce qu'un foyer d'une nouvelle grippe vient d'apparaître au Mexique, causé par un virus animal transmis d'un animal à l'homme, puis on répand la nouvelle dans les médias de 250 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8. Bien entendu, dit-il, tout le monde a retenu le premier chiffre.

2- On lance dans les médias - qui ne vérifient pas - que ce virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète causant une épidémie qui pourrait bien se transformer en pandémie. à ce propos, M creve coeur pose une question fort pertinente: Comment a t on pu compter le nombre de cas alors qu'aucun laboratoire ne dispose de la souche du virus, et pu confirmer que c'est bien ce dernier dont il s'agit?

3- Ledit virus s'avérant peu virulent, on lance dans les médias qu'il pourrait muter et devenir mortel. Encore ici, M Crevecoeur pose une question`: Comment a t on pu savoir que ce virus pourrait muter et prévoir la date de sa mutation qui correspond, Ooo grand hasard !!!, avec la sortie des vaccins ????

4- Les laboratoires pharmaceutiques ne perdent pas de temps: Ils préparent des vaccins dans lesquels on retrouve deux souches de grippe porcine, deux de grippe aviaire et une souche de grippe humaine auxquelles on a ajouté adjuvants (formaldéhyde (conservateur pour les cadavres), aluminimum et squalène) et agents de conservation (thimérosal, composé à base de mercure) reconnus pour leur toxicité.

5- Puis, peu avant la sortie des vaccins qui, ne craint pas d'affirmer M. Crèvecoeur, sont des "armes bactériologiques", les médias annoncent une recrudescence des cas de grippe, accompagnée des campagnes de la part des gouvernements incitant les citoyents, qui comment à paniquer, à se faire vacciner, d'autant plus que le vaccin ne sera pas disponible en quantité suffisante pour l'instant et que seuls ceux qui se précipiteront dans les centres de vaccination (planifiés depuis des mois) pourront en bénéficier tout de suite, alors que les autres devront attendre jusqu'à 4 mois. bref, créer la demande, pour que les gens se précipitent volontairement vers la vaccination en y instillant un sentiment d'urgence.

6- C'est là que, selon M. Crèvecoeur, les choses se corsent puisque dit-il, dés l'injection du vaccin, le cocktail préparé par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient et rend le virus mortel, d'autant plus que les fameux adjuvants ajoutés auront mis à mal son système immunitaire.

7- Des milliers de morts surviennent parmi les populations vaccinées, suivies d'une nouvelle campagne médiatique affirmant que ce que l'On craignait est arrivé: le virus a muté sous une forme mortelle et la cause des décès sera attribuée au virus, non au vaccin! Puis la panique s'emparera de lap opulation, qui réclamera qu'on la vaccine.

8- l'état d'urgence sanitaire est déclaré. Ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher sinon ils pourraient arrêtés, vaccinées de force (tel que prévu dans la loi) et même internés dans les "camps" prévus à cet effet depuis des mois.

En fait, on a commencé à vacciner les gens aux États Unis dés les 6 octobre, non avec un vacin anti H1N1, mais avec un vaccin intrasanal dont personne n'avait parlé jusqu'alors, appelé FluMist (brouillard de grippe) et dont la description, par le Dr Rima Laibow (visible sur YouTube) a "glacé d'effroi M. Crèvecoeur. Le Flumist contiendrait deux séquences d'ADN génétiquement modifiées du virus de la grippe H5N1 (virus de la grippe aviaire) pouvant transformer le virus naturel H5N1 en un virus pandémique mortel. Et le FluMist contiendrait le virus vivant, non atténué, ce qui le rendrait trés dangereux. Selon la notice du fabricant du FluMist (MedImmune), la personne qui a reçu ce vaccin est contagieuse, puisque les virus vaporisés dans ses muqueuses nasales peuvent être réexpulsées durant trois semaines. MedImmune recommande donc aux personnes vaccinées de se tenir à l'écart de toutes les personnes immuno-déprimées ((65 millions de personnes aux E-Unis.

Rappelons que le virus H1N1 est peu virulent mais trés contagieux. Le virus H5N1 est peu contagieux, mais trés virulent. Or, précise t--il, si le H1N1 entre en contact avec le H5N1, le virus qui en résulte s'avère donc trés virulent et trés contagieux. Avec comme conséquence, précise M.Crèvercoeur, que la mutation est bel et bien en train de s'accomplir sans que l'on ne fasse le lien entre les deux virus. Par conséquent, conclut-il, la vaccination actuelle contre le virus H1N1 est inutile. Et le fait que le président américain ait déclatré l'état d'urgence sanitaire constitue une étape, disent les conspirationnistes, vers l'instauration d'un "ÉTAT TOTALITAIRE ET DICTATORIAL". L'affirmation de sites internet à l'Effet que le gouvernement américain a construit 800 camps administrés par le Federal Emmergency Managemenet Agency (FEMA) et destinés à recevori des malades ou des récalcitrants devient ((presque) plausible. Bref, dit M. Crèvecoeur, les hypothèses "alarmistes" échafaudées depuis mai dernier se sont avérées exactes. Les premiers vaccinées l'ahyant été avec un vaccin contre le virus H5N1, lorsqu'on vaccinera tout le monde contre le H1N1, la fameuse mutation prévu par les autorités médicales risque de se produire et, avec elle, les millions de morts qui pourraient justifier une vaccination obligaroire. Selon m. Crèvecoeur, la France puis l'Europe sont déja dans ce scénario catastrophe et suivront les directives de l'Organistion mondiale de la santé (OMS) ...

Et il se dit trés inquiete pour le Quéebec, ioù ajoute-t-il, ont déjà commencé les pressions: les autorités médicales ont menacé les infirmères qui refuseront le vaccin de les muter à un autre poste et même de les renvoyer chez elles sans salaire. Pour sa part, le ministre de la santé, Yves Bolduc, a averti les médecins qu'ils vont à l'encontre de leur code de déontologie s'ils s'aviusent de donner leur avis à leurs patients en matière de vaccination et qu'ils pourraient en conséquence être radiés de leur ordre professionnel. À la lumière des derniers événements, doit-on craindre que la vaccination soit déclarée obligatoire au Canada et au Québec avabnt la fin de l'année 2009 ??????

Voilà, enfin terminé de copier ... C'est un article sur papier et est indisponible sur le site officile du "journal vert"

Voici d'autres liens intéressants !!!!

http://bridge.over-blog.org/article-30775491.html le blog du docteur Doyle !

http://martyna.com/alerte_vaccin.htm direct de TF1 ...

En somme toute !!! Avertissez TOUTES les personnes que vous connaissez !!! Même celles inconnues !!! Faites imprimer ce message ! Envoyer le ! Partout ! Toute cette affaire va de l'ordre mondial et c'est un devoir humanitaire d'informer le monde. N'écoutez PAS le gouvernement et les laboratoires qui ne cherchent qu'à s'enrichir et contrôler le monde.

PUB
PUB