jadeor
Portrait de cgelitti
Mon bout de chou a 7 mois et je m'apprete a le faire vacciner contre l'hepatite b ...

Qu'en pensez vous suite a la polemique qu'il y avait eu sur la sclérose en plaque ??

Y a t il des mamans qui ont deja fait vacciner leur enfant ?

jadeor
Portrait de cgelitti
mc, mon fils a eu un premier vaccin car on ne m'avait pas dit qu'il était mélangé avec les autres vaccins... quand je l'ai compris, j'ai refusé les deux autres vaccins et la pédiatre l'a très bien compris. C'est ton choix, et on devrait mieux informer les parents avant le rdv chez le pédiatre. Ce vaccin n'est pas obligatoire! ce qui est dommage c'est d'avoir fait les deux premiers.
louloute
Portrait de cgelitti
bonjour, on m'a découvert la sep il y a un an et j'aimerais qu'on arrête de dire que ceci est causé parfois par le vaccin de l'hépatite b. Ceci est entièrement faux, mon neurologue me l'a bien expliqué. Il a été prouvé qu'il n'y avait pas plus de cas de sclérose en plaque chez les personnes vaccinées que chez les personnes non-vaccinées...
Il serait tant d'arrêter de croire tout ce que la presse raconte!!!
mc
Portrait de cgelitti
Merci.. JE NE LE FERAIS PAS.. OUf...je me sens mieux, maintenant faudra le dire au pédiatre! elle va pas adorer ;)
mc
Portrait de cgelitti
PARSCE QUELLES SONT PAS COMPLETES; EST-CE DANGEREUX???
????
Portrait de cgelitti
comprends rien à ta question ! dangereux quoi ?
Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour!

Il est tant que une bonne fois pour toute que la SEP- qui bien entendu peut être causée par ce vaccin- cesse d'être l'arbre qui cache la forêt.
C'est l'effet "presse grand public" qui lave le cerveau et peut le faire dans un sens comme dans l'autre.
Ca je regrette, ce n'est pas rationnel.
Il est un fait que la SEP est bien moins réversible chez l'adulte que chez l'enfant mais l'absence de dégât à la myéline chez les jeunes enfants qu'on ose invoquer pour continuer chez eux cette dangereuse vaccination ne tient pas! Vous savez, les attaques de la myéline en formation ne se traduisent pas forcément par une SEP!
Il y a des atteintes inévitables du système nerveux en formation chez les jeunes enfants et cela se traduit par des encéphalopathies (qui font des gosses des légumes), de l'autisme, des troubles moteurs et du développement, de l'apprentissage.

Contrairement à ce qu'a dit le pédiatre irresponsable de caro, les effets secondaires ne sont pas moins fréquents chez les enfants mais juste bien plus dur à déceler, nuance!

Dire que l'hépatite B est "une maladie grave" est une immense contre-vérité. La grippe peut causer des décès mais est-pour cela que c'est" une maladie grave"? Non bien sûr et tout comme pour l'hépatite B cela ne justifie nullement une campagne massive!
Statistiquement, je regrette mais l'hépatite B n'est PAS une maladie grave: dans 90% des cas, cette maladie guérit SPONTANEMENT SANS LE MOINDRE TRAITEMENT (il est même contre-indiqué d'en donner un !)et elle guérit sous traitement dans plus de 3/4 des 10% d'hépatite B qui passent à la chronicité!
L'immunité naturelle est une immunité à vie, contrairement aux % hallucinants de perte du taux d'anticorps sanguins détectables chez les vaccinés (perdus chez plus de 60% après un délai de 6 à 8 ans selon sainte OMS, l'incohérente)

L'hépatite B NE SE TRANSMET EN AUCUNE FACON PAR LA SALIVE, EN AUCUNE FACON!
Elle se transmet par le sang, les pratiques sexuelles à risque et l'utilisation de drogues par voie injectable.
La mère, si elle est porteuse d'antigènes viraux de l'hépatite B pendant sa grossesse (qu'elle soit atteinte d'une hépatite B béningne ou qui passera par après à la chronicité) peut transmettre l'hépatite B à son enfant et dans cette situation le taux de passage à la chronicité sera de 90% pour l'enfant.
Dans ce seul cas, une vaccination chez l'enfant peut être indiquée mais dans aucun autre!

Vacciner contre l'hépatite B un jeune enfant c'est lui dire d'une façon implicite "je n'ai pas confiance en toi, je te range d'office dans le groupe des futurs ados à risques, ceux qui coucheront à tort et à travers sans même penser à se protéger"
C'est donc manquer profondément de respect envers son enfant que de lui faire faire une telle vaccination, même si après certains tentent de se donner bonne conscience en disant "le dr m'a dit que ou se raconter à soi-même que "l'hépatite B est une maladie grave"
D'ailleurs si cette maladie était si grave en elle-même, comment expliquer alors le contenu de la note interne du labo Pasteur Mérieux durant la campagne de 93/94 qui disait ceci: "Sur le marché des vaccinations, les ados sont un segment porteur, il faut effrayer , FAIRE PEUR avec la maladie"???


Je rappelle aussi que l'hépatite B était en baisse bien avant l'introduction de la vaccination (grâce aux mesure de prophylaxie anti-sida)
et que donc aucun mérite ne peut être attribué à ce stupide vaccin. Je rappelle aussi que selon le Revahb on compte au moins 1 effet grave sur 1000 vaccinés, ce qui est très très au-dessus du risque d'hépatite B chez les enfants qui doit être en l'état considéré comme NUL!
Le Dr Jane Orient, présidente de l'AAPS (American Association of Physicians and surgeons) a d'ailleurs demandé un moratoire concernant l'obligation de cette vaccination et fait plusieurs déclarations intéressantes:

?La présence de découvertes comme l'oedème cérébral chez les enfants en bas âge sains qui meurent très peu de temps après la réception du vaccin contre l'hépatite B est inquiétante, particulièrement en vue de la fréquence de symptômes neurologiques dans le VAERS.?

« Pour la plupart des enfants,a-t-elle conclu, le risque d'une réaction grave au vaccin peut être 100 fois plus grand que le risque d'hépatite B ».


Qui dit mieux??

Le Dr Bruno Donatini, gastro-entérologue français a pour sa part estimé le risque , à la naissance pour le citoyen lambda de souffrir un jour d'une complication gravissime de l'hépatite B (car nombre d'hépatites B passent inaperçues ou tout du moins sans aucune séquelle!!!) à .....1/50 000 000, ce risque pouvant bien sûr augmenter en fonction du style de vie de chacun par la suite mais, à la naissance ce risque est ainsi. Or il va sans dire que le risque de ce vaccin anti-hépatite est NETTEMENT PLUS GRAND QUE 1/50 000 000

Ce vaccin a engendré des invalides et des morts; il a tué bien plus qu'il n'aurait soit disant "sauvé", il ne faut pas continuer à se mettre la tête dans le sable bon sang! Il en va de la santé de vos enfants....
Encore aujourd'hui, j'ai entendu qu'une de mes cousines allait se faire vacciner contre cette maladie.
Avertie du danger de ce vaccin, la mère n'a rien trouvé de moins stupide à dire que "maintenant qu'elle a déjà reçu une injection, on continue"...
BRAVO BÊTISE POURRAIT-ON DIRE;
une telle attitude est véritablement une attitude criminelle. Pourquoi? Parce qu'elle engage bien davantage l'avenir personnel de l'enfant que celui du parent qui décide, parce qu'à l'époque de l'information, il est inacceptable d'après aller pleurer et dire "ah, si seulement nous avions su!", parce que ceux qui décident pour leurs enfants le font pour des motifs irrationnels à savoir "Dr untel a dit que" "Tout le monde le fait donc c'est bien", "C'est gratuit ou remboursé par la sécu donc c'est bon", "on a commencé donc on continue", "si c'était vrai que les vaccins étaient dangereux cela se saurait", etc etc
J'estime que ces parents n'ont qu'à commencer par se faire vacciner eux-mêmes plutôt que d'utiliser même sans s'en rendre compte leurs propres gamins comme cobayes au nom de dieu sait quelle protection chimérique! Ras-le bol de la propagande qui finit par estropier des générations de citoyens!

Car, pour répondre à Stéphanie du 54, IL N'Y A PLUS AUCUN DOUTE QUE LE VACCIN CONTRE L'HEPATITE B CAUSE LA SCLEROSE EN PLAQUES (ET PAS QUE CHEZ LES GENS PREDISPOSES, ELLE PEUT L'ENGENDRER DE TOUTES PIECES!)
OUTRE LE FAIT QUE LES FABRICANTS ONT DU LE NOTIFIER,SANS DOUTE PAR CRAINTE DE POURSUITES JUDICIAIRES DANS LEUR NOTICE, L'ETUDE HERMAN DE 2004 INDIQUE QUE LE RISQUE DE SEP EST MULTIPLIE PAR 3,1 DANS LES 3 ANS AU MOINS QUI SUIT LA VACCINATION!
Donc, cette SEP n'est PAS une coïncidence, pléthore de Français et d'autres citoyens du monde ont eu cette affreuse maladie pour un vaccin inutile, sachons le!

Mais outre la SEP, le vaccin engendre autisme, mort subite du nourrisson, paralysies et encéphalopathies, maladies auto-immunes en tout genre parmi lesquelles le diabète insulinodépendant (cfr étude Claessen), troubles articulaires et digestifs, etc etc etc

Mais bon, les parents écervelés qui préfèrent faire risquer le diabète de type I à leurs gosses plutôt que celui qui ne sera qu'ultérieur d'hépatite B et qui lui est maitrisable par une attitude appropriée (ce que n'est pas le diabète de type 1), c'est avant tout à leurs enfants qu'ils auront à rendre des comptes en cas d'accident et nul doute qu'un simple "pardon" ne suffira pas; c'est bien redevables d'une vie, d'une santé d'avant qu'ils seront.


ps: stéphanie du54, je te dis cela car tu as dit que ta soeur avait une SEP. Tu peux lui conseiller de prendre des suppléments de vitamine D car il a été montré que cela évitait qu'une SEP se développe ou, quand elle est déjà présente , cela diminue le nombre et la fréquence des poussées. Par ailleurs, tu peux lui recommander la prise quotidienne d'1 à 2 cuillères à café de lécithine de soja (sortes de petites granules à mettre dans le yaourt, le jus de fruit ou le potage et dispo en magasin bio normalement)car la lécithine a une action protectrice, gainante au niveau de la myéline des nerfs, ce qui convient précisément en cas de SEP!
Tu peux aussi lui acheter le livre du Dr Kousmine "Sauvez votre corps!" qui parle du régime alimentaire en cas de SEP. La doctoresse avait déjà publié un petit livre sur les guérisons totales de SEP qu'elle avait obtenues grâce à sa méthode mais il est hélas épuisé...
Bon courage à ta soeur!

Cordialement.

man
Portrait de cgelitti
merci caroube pour ces explications !
c'est toujours un plaisir de te lire !!!
moi je les ferais pas vacciné, c'est sur !
caro
Portrait de cgelitti
Bonjour Val,
j'ai fait vacciner ma fille qui a 8 mois contre l'hépatite B. J'étais comme toi j'ai baucoup hesité, mais l'hepatite B reste une maladie grave, et on a plus de risque de l'avoir que la sclérose en plaques, maintenant on ne sait toujours s'il y a un lien avec ce vaccin. D'aprés les médecins que j'ai pu rencontrer, plus tôt le vaccin est fait, mieux c'est.
a+
caro
Geoffrey
Portrait de cgelitti

Allez lire ca !!!
Ca vous aidera surement a faire votre choix,pour ou contre la vaccination.

<lien supprimé par le moderateur>

man
Portrait de cgelitti
contrairement a toi caro ! mon doc m'a déconseillé de le faire, sans qu'on ne sait pas si c'est dangereux ou pas !!
val, renseigne toi autour de toi , et fait comme tu le sens !!!
bizzz

Pages

Sujet vérouillé