grospic
Portrait de cgelitti
bonjour ma meilleur amie est atteinte d'un cancer dit foudroyant c'est arrivé mi aout... Les medecins pronostique sa fin de vie pour trés bientot c'est à dire qu'elle devrait nous quitter dans les 15 jours je suis si triste j'aimerais lui ecrir une lettre d'adieu mai je ne sais comment tournée mes phrases ... elle n'a que 33 ans 5 enfants d'on le petit dernier a 10 mois c'est une femme génial qui à soufert dans son couple comme cela n'est pas permis elle venai juste de trouvée un peu de calme suite au dépard forcé de son mari qui à une grave patologie psychiatrique donc impossible pour lui de s'occuppé de ses enfants il vaudrai mieu pas d'ailleur

!!!heureusement ils ont des grand parents qui assument malgré leur chagrin face a la maladie de leur fille . enfin une bonne vie sans peur pleine de projet pour elle et c'est enfants .... et voila la vie s'acharne sur elle quoi lui dir je l'aime telment ....elle ne reçois plus personne dans sa chambre ni telephone elle est si mal juste une petite lettre d'adieu pour lui exprimer mon amitié sincer merci de m'aider c'est urgent le temps est compté pour virginie..............

natty

domingues-souto
Portrait de cgelitti
moi j'ai 43 ans je suisateint du cancer hodgkin la forme la plus grave type D4, je pense que ce n'est pas ci necessaire d'ecrire pour dire ce que l'on pense.Pour moi qui bien concerne c'est la presence qui est importante,ci ma famille ,mes amis n'etait pas la je crois que je serrais parti plus tot.La chimio ,les soufrances phisyque,l'humeure des soignants tous cela est dure mais soulagee quant mon epouse venais ,ou ma mere mon frere,mes amis, cest tres important.La mort ne fait plus peur pour les malade qui savent qu'ils vont mourir ce qui est important c'est de ne pas mourir seul mais bien entoure merci
alain
Portrait de cgelitti
si tu veux guerir ton corps guérit ton esprit.
marite
Portrait de cgelitti
Mon mari a eu un cancer du poumon il y a 13 ans, on lui a enlevé le poumon, il a eu des rayons un peu de chimio, on lui donnait six mois et il vit après deux infarctus. Il ne faut jamais désespérer, si l'heure n'est pas arrivée, on vit... bon courage à ceux qui m'entendent. C'est très dur à supporter pour le malade qui souffre physiquement et intérieurement! et aussi pour sa compagne qui subit la maladie sans rien dire.....Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir...
Monique
Portrait de cgelitti
Oui cela est un moment très pénible et délicat à traverser.
Ton amie est très jeune pour partir déjà et que d'angoisse pour elle de laisser ses 5 enfants !
Devant de telle situation nous sommes impuissants.
Si c'était mon amie j'insisterais pour la voir plutôt que de lui écrire l'expression du visage ,la douceur de la voix, la possibilité de lui tenir la main en lui parlant lui apporterait une chaleur qu'une lettre ne peut pas remplaçée.
Que lui dirais-je ?
Tout d'abord je la rassurerai pour l'avenir de ses enfants en insistant sur le fait qu'ils sont en bonne main et que leurs grand parents les aime.
Je lui dirais que je l'aime aussi qu'elle va beaucoup me manquer.
Je lui promettrais aussi de parler d'elle à ses enfants et surtout à son petit dernier afin qu'il la connaisse à travers moi.
Je n'ai pris connaissance de ta demande que ce soir j'espère qu'il n'est pas trop tard ?
Mimi
Portrait de cgelitti
Coucou Natty, mon grand-père est décédé mardi d'un cancer (à l'origine) du poumon et foie qui s'est ensuite généralisé (oedemes au cerveau etc...).
A la fin il ne reconnaissait plus personne, n'arrivait plus à parler, marcher, bouger...Je ne veux pas te faire peur et encore moins te faire du mal, c'est juste pour te dire que cette saloperie de maladie change une personne et qu'après il est trop tard pour lui dire quoique ce soit, pour lui dire que tu l'aimes et que son absence va etre terriblement douloureuse...Va au-delà du rejet qu'elle exprime envers les autres, va vers elle sinon tu le regretteras, dis lui combien tu l'aimes pendant qu'elle le comprend encore, tant pis si elle te repousse car dis toi bien que son mal etre est beaucoup plus virulent que le tiens, et etre entouré est terriblement important dans cette maladie...
Mon grand-père est parti en 4 mois et je n'ai pas réussi à lui dire tout l'amour que je lui portais...
Courage Natty, la vie n'est pas simple mais on doit tous partir un jour...
Gros bisous.   
grospic
Portrait de cgelitti
[QUOTE=natty] bonjour ma meilleur amie est atteinte d'un cancer dit foudroyant c'est arrivé mi aout... Les medecins pronostique sa fin de vie pour trés bientot c'est à dire qu'elle devrait nous quitter dans les 15 jours je suis si triste j'aimerais lui ecrir une lettre d'adieu mai je ne sais comment tournée mes phrases ... elle n'a que 33 ans 5 enfants d'on le petit dernier a 10 mois c'est une femme génial qui à soufert dans son couple comme cela n'est pas permis elle venai juste de trouvée un peu de calme suite au dépard forcé de son mari qui à une grave patologie psychiatrique donc impossible pour lui de s'occuppé de ses enfants il vaudrai mieu pas d'ailleur
!!!heureusement ils ont des grand parents qui assument malgré leur chagrin face a la maladie de leur fille . enfin une bonne vie sans peur pleine de projet pour elle et c'est enfants .... et voila la vie s'acharne sur elle quoi lui dir je l'aime telment ....elle ne reçois plus personne dans sa chambre ni telephone elle est si mal juste une petite lettre d'adieu pour lui exprimer mon amitié sincer merci de m'aider c'est urgent le temps est compté pour virginie..............
natty [/QUOTE]
vie
Portrait de cgelitti
salut déborah!
oui je suis concernée, mon fils a un cancer !!
j'avais ouvert un sujet "maladie d'hogkin" avant de savoir ce que d'était exactement et quand j'ai su que ce n'était pas ça, j'ai ouvert un autre sujet : "lymphome non hogkinéen", vas y je t'y attends
merci pour tes belles paroles
bisous
vie
michel
Portrait de cgelitti
beaucoup de courage a ous
pam
Portrait de cgelitti
Je viens de perdre mon grand pere auquel je tenais plus que tout d'un cancer foudroyant. Il est rentré un jour à l'hopital un peu fatigué pour faire un check up. Deux jours plus tard il ne se levé plus. La première semaine il nous reconnaissait encore. La deuxième, les yeux révulsés ils ne parlait plus ni ne réagissait à nos sollicitations. Il est mort en deux semaines ne pesait plus que trente kilos à la fin. Etant étudiant à sciences po Lyon je me suis débrouillé pour aller le voir autant que je puisse. Je l'ai vu deux jours avant et le seul truc que je voudrai etre la quand il a rendu son dernier souffle plutot qu'il soit tout seul. Meme si je suis marqué j'aurais voulu cela afin qu'il parte en sachant que son petit fils veille sur lui.
La vie est dure mais il ne faut pas oublier tout ce qu'elle peut apporter quand on voit le verre a moitie plein meme si c'est parfois difficile
carmen
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous/toutes:

Je suis bouleversée par vos messages dans les forums de cancer que j'ai découvert sans m'y attendre dans le e-sante.
Je suis vétérinaire spécialisée en homéopathie uniciste depuis quelques années. J'ai suivi pour ceci une très bonne école en Belgique òu on est tous ensemble vétérinaires et médecins, et alors j'ai entendu autant des cas cliniques des gens voir plus que d'animaux dans ces quelques années. Suffissants pour savoir que l'homéopathie peut toujours aider, que ce soit à éviter une recidive d'un cancer (ne pensez pas que les maladies arrivent "par hasard", c'est plus-tôt des somatisations), ou à minimiser les effets secondaires de la bien redoutée chimiothérapie, ou même dans les cas òu la guerison n'est plus possible, à procurer une qualité de vie la meilleure comme soin palliatif et enlever des souffrances.
Il est important, ceci dit, de tomber sur un bon homéopathe.
Ce que je peux faire pour vous c'est de vous laisser un numéro de téléphone de l'INHF (Institut National Homéopathique Français)à Paris: Tél 0140165599, au cas òu vous voulez vous renseigner sur un homéopathe conseillé près de votre coin. Ils ont une page web, informative, mais sans forum, plustôt pour les homéopathes et étudiants, quoi que librement on peut toujours s'adhérer et contribuer au soutien de ces écoles. www.inhfparis.com.
Pour ceux qui se trouvent en Belgique ou qui ont du mal à contacter le INHF, je vous facilite aussi le contact avec le CLH (Centre Liegéois d'Homéopathie): Tél 003243804940//003243801780, òu j'ai suivi mes études. Ils ont une basse de données si complète qu'au INHF, puisque beaucoup de français y vont.
Je ne sais pas si je consulterai beacoup le forum, mais je vous souhaite tous une bonne chance. La force du moral, comme vous devez déjà savoir ne joue que sur l'aspect psychique mais aussi sur la reussite de la lutte physique contre cette affreuse maladie. Cet appui ne peut que faire du bien à vos familiers atteints.
Vous faire suivre par un bon homéopathe pourra aussi vous aporter un soutien au-délà des aspects sucints de la maladie.
Demandez aussi conseil sur le plan alimentaire, c'est extrememment important pour lutter contre le cancer.


Autrement, d'un point de vue phylosophique, j'immagine que c'est très difficile de ne pas se poser les questions "pour quoi nous", ou "qu'est-ce que l'on a fait pour mériter ceci". Mais la vie n'est pas juste, ni injuste, c'est juste vie, et pour la vivre au maximum, il vaut plus d'essayer d'être heureux au jour le jour, sans laisser trop de choses qui nous tient au coeur pour le lendemain, sans attendre une catastrophe pour se demander si on aime bien ou pas du tout sa vie. On est toujours à temps d'essayer de changer même des petites choses qui pourtant font beacoup de bien. (Ou faire des grands changements s'il le faut). Ça me rappelle un de vos mails qui conseille à l'amie d'une jeune atteinte de cancer fulminant de lui faire des petits massages, etc. Le bonheur quotidian, je crois qu'il n'a pas de prix.
Et le malheur quotidian soutenu, d'après tout ce que j'ai vu, est souvent la source des pathologies graves plus tard. (Je ne veux pas dire avec ceci que vous vous metiez tout de suite à chercher une cause psy aux maladies). La moitié du bonheur n'est pas autant dans les choses que l'on a, même pas dans la santé parfaite, j'ai des amies de mon âge, dans la treinteine, qui ont des problèmes de santé très importants, et ça ne les empêche pas d'être heureuses, une fois accepté et compris qu'elles peuvent beacoup et bien profiter de la vie malgrè tout ça.

Je vous souhaite beaucoup de force et une bonne continuation.

Perle, c'est ton 1er message que j'ai lu en premier et qui m'a fait m'interesser au reste, sur le forum "mal au testicule". Si seulement je peux aider quelqu'un avec ces informations, ce sera toujours grace à toi en dernier. Ton fils a beacoup de chance de t'avoir

Pages

Sujet vérouillé