Une femme perd ses ongles de pieds après avoir fait une fish pédicure

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Jeudi 05 Juillet 2018 : 12h45

Une jeune américaine a perdu ses ongles de pieds à la suite d'une fish pedicure. C'est la première fois que ce soin esthétique provoque de telles complications.  

© Istock
PUB

Une américaine a souffert d'une chute des ongles de pieds après une séance de fish pédicure, un traitement destiné à traiter des callosités. Ce cas clinique a été dévoilé le 3 juillet dans la revue JAMA Dermatology. C'est après six mois de troubles que la jeune femme d'une vingtaine d'années a fait part de ses problèmes ongulaires à un professionnel de santé. 

La patiente présentait une onychomadèse, une pathologie qui se traduit par une chute spontanée des ongles. Ses deux premiers orteils étaient les plus touchés. 

Le praticien a cherché avec la jeune femme la cause de ce trouble : antécédents familiaux, vaccination ou encore médication récente... Sans succès. La malade a ensuite évoqué une fish pédicure, réalisée quelques mois avant la survenue de ses premiers tracas. Ce sont les multiples morsures des poissons qui auraient fragilisé les ongles de la patiente.

© Autre

Une pratique à risque

La fish pédicure est un traitement populaire depuis une dizaine d'années dans les instituts de beauté. Les pieds sont immergés dans une cuve d'eau chauffée entre 25 et 30 °C, remplie de petits poissons qui dévorent les peaux mortes des clientes. Surnommé "poisson-docteur", le Garra rufa se nourrit habituellement de plancton.

Ce traitement comporte des risques. Deux cas d'infection au staphylocoque doré ont d'ores et déjà été recensés. La faute aux bacs insuffisament désinfectés et aux poissons qui sont utilisés successivement sur plusieurs clients. Aux Etats-Unis, le soin a même été banni de dix Etats.

PUB

En attente de réglementation

Les fish pédicures sont parfaitement légales en France. Mais elles ne sont actuellement pas encadrées par une réglementation sanitaire spécifique. C’est pourquoi l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) estime nécessaire d’encadrer les pratiques par une règlementation adaptée comprenant notamment des procédures d’admission et d’hygiène des usagers, un contrôle et une auto-surveillance de la qualité de l’eau des bacs, l’obligation de traçabilité des lots et le contrôle sanitaire des poissons, etc.

Précisons qu’il existe aussi des "fish manucures". Elles sont moins répandues. Les risques sont les mêmes que pour la pédicure… à condition de bien penser à se laver les mains avant et après. En effet, sans ce lavage les bactéries pourraient être transmises des mains à la bouche, et donc s’introduire dans la bouche et le système digestif.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Jeudi 05 Juillet 2018 : 12h45
Source : "Onychomadesis Following a Fish Pedicure", Shari R. Lipner, JAMA Dermatology, 3 juillet 2018

PUB
PUB
A lire aussi
Fish Pédicure : on y va ou pas ?Publié le 17/08/2014 - 22h00

Une pédicure effectuée par des poissons ? Ça peut sembler amusant, et certains disent que c’est bon pour la peau. Mais la réalité n’est pas aussi « fun ». Bactéries, mycoses, infections : les risques de la fish pédicure sont bien réels, alors que ses bénéfices sont illusoires…

Hygiène, l'été de tous les dangersPublié le 30/07/2007 - 00h00

Voyages, tourisme… : nous sommes aujourd'hui face à une recrudescence de micro-organismes qui prolifèrent, se disséminent et provoquent des maladies infectieuses chez les personnes les plus fragiles. Réapprenons quelques règles simples d'hygiène à pratiquer pendant les vacances.

Vos ongles vous parlent...Publié le 09/12/2012 - 23h00

Certaines lisent l’avenir dans les lignes de votre main, alors que des indices précieux pour votre santé se trouvent au bout de vos doigts… Une cure de compléments alimentaires peut vous aider à retrouver des ongles en pleine forme au bout de quelques mois.

Plus d'articles