L'ulcère gastrique : à présent, on en guérit !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Décembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 15h25
-A +A
En 2005, le prix Nobel de médecine a été attribué à Barry Marshall et Robin Warren découvreurs vingt ans plus tôt de la bactérie Helicobacter pylori dans l'estomac, bactérie qui par la suite a été incriminée dans les ulcères gastriques. Sachant que nous disposons d'une arme contre les bactéries : les antibiotiques, cette découverte capitale a ouvert la voie de la guérison de l'ulcère gastroduodénal. Le point en 2007 sur cette maladie.

Comment se transmet la bactérie HP ?

La bactérie Helicobacter pylori logée dans l'estomac peut parfois remonter au niveau de la bouche (les jeunes enfants, en régurgitant, en bavant ou en vomissant, peuvent contaminer leur mère et inversement en raison du contact physique étroit) ou descendre dans les selles. Elle peut aussi par manque d'hygiène, polluer les aliments et l'eau. C'est pourquoi l'infection est beaucoup plus fréquente dans les pays en voie de développement, où 80% de la population est infectée dès l'âge de 20 ans. Avec l'amélioration des conditions de vie, l'infection est devenue plus rare dans les pays industrialisés et touche désormais davantage les personnes de plus de 50 ans. Il n'en reste pas moins qu'en France, 20 à 50% des adultes et 5 à 10% des enfants sont infectés par la bactérie Helicobacter pylori (HP).

De la bactérie HP à l'ulcère

La plupart des bactéries ne survivent pas dans l'estomac car cet environnement est beaucoup trop acide, excepté la bactérie HP, qui a la particularité d'être capable de neutraliser l'acide gastrique. C'est ainsi qu'elle se développe dans cet endroit, provoquant une inflammation, laquelle ne s'accompagne généralement d'aucun symptôme. Toutefois, dans 17% des cas, l'inflammation se transforme en ulcère gastroduodénal, lequel entraîne cette fois-ci des symptômes, dont le plus courant est représenté par des douleurs au niveau du ventre, généralement dans la partie haute et centrale de l'abdomen, qui apparaissent dans les 2 à 3 heures suivant les repas et qui sont soulagées par des aliments alcalins comme les produits laitiers par exemple ou par des médicaments dits « anti-acides ». Dans certains cas, l'ulcère peut entraîner des hémorragies. On estime par ailleurs que 1 à 3% des personnes atteintes d'un ulcère développeront un cancer gastrique.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Décembre 2007 : 01h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 15h25
Source : Dossier de presse AstraZeneca, 30 octobre 2007.
A lire aussi
Quels sont les signes d'un ulcère de l’estomac ? Publié le 24/02/2012 - 11h14

L’ulcère de l’estomac, ou ulcère gastrique résulte d’une lésion de la paroi de l’estomac. Cette plaie provoque une douleur qui s’accentue après les repas. Mais l’ulcère de l’estomac peut être à l’origine d’autres symptômes.

Plus d'articles