Turbot

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 11 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 31 Juillet 2007 : 02h00
-A +A
Poisson rare, cher, délicieux, le turbot fut pendant des siècles, surnommé "le roi du Carême".

Poisson côtier et rare

Le turbot vit près des côtes de la Mer du Nord, de l'Atlantique, et de la Méditerranée. Les dames turbot commencent à procréer seulement à partir de 3 à 5 ans, ce qui explique la rareté de ce poisson. A leur naissance, les larves de turbot mesurent de 3 à 5 mm. Au bout d'un an, elles font seulement de 4 à 6 cm. Le turbot grandit ensuite plus vite : il atteint 30 cm à l'âge de 3 à 4 ans, celui où il peut être commercialisé. Les bébés turbot se nourrissent de plancton. Au fur et à mesure de leur croissance, ils deviennent de plus en plus prédateurs et dévorent petits poissons, crabes et mollusques qui sont à leur portée. Dans la première année de sa vie, le turbot reste sur des fonds rocailleux ou sableux, à une profondeur de 20 mètres. Puis il s'éloigne du littoral, mais sans jamais aller bien loin, pour atteindre des fonds de 50 à 100 mètres. Les turbots vivent en groupe, se déplaçant en fonction des ressources alimentaires.

Poisson plat et caméléon

Le turbot est un poisson plat, sans écailles, assez rond avec des nageoires ventrales et dorsales qui, lorsqu'elles sont déployées lui donnent une forme presque rectangulaire. Ses yeux sont placés sur un seul côté de sa tête, le gauche qui est tourné vers la lumière. Le diamètre du corps d'un turbot est généralement de 40 à 50 cm. Mais il peut atteindre 90 cm : sa chair est alors moins délicate. Le turbot a une tête assez antipathique, avec d'impressionnantes mâchoires. Poisson caméléon, le turbot adapte sa couleur à celle du fond où il vit. Il y a ainsi des turbots au dos jaune clair et d'autres gris, brun, presque noir. Des taches foncées parsèment ce côté : elles reproduisent celles des graviers ou des coquillages. Son autre face est plus ou moins blanche et sans pigmentation.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 11 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 31 Juillet 2007 : 02h00
A lire aussi
Dans votre assiette, le turbot Publié le 09/04/2003 - 00h00

Pendant des siècles, le turbot fut surnommé " le roi du Carême ". Pourquoi ne pas le mettre au menu le jour de Pâques pour sortir de la routine du gigot de l'agneau pascal ?

Merlan Publié le 11/08/2006 - 00h00

La chair du merlan est particulièrement fine, délicieuse et légère. Hélas, ce poisson est bourré d'arêtes.

Bigorneaux et bulots Publié le 11/08/2006 - 00h00

Bigorneau et bulot sont des mollusques marins appartenant tous deux à la famille des gastéropodes, terme qui signifie "ventre sur pied". Tous deux ont un corps mou enfermé dans une coquille.

Lotte ou baudroie Publié le 11/08/2006 - 00h00

Ce poisson est nommé baudroie quand il est entier et lotte quand il est sans tête.

Plus d'articles