La tumeur maligne en ophtalmologie

Publié par Dr Véronique Barbat le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Mardi 18 Janvier 2011 : 16h11
-A +A
Les cas de tumeur maligne oculaire ne représentent que 0,15 à 0,80 % de tous les cancers d'organes. Elles sont donc rares mais peuvent être graves. Plus le diagnostic de la tumeur est précoce, meilleur est le pronostic sous traitement. Différentes structures de l'oeil peuvent être atteintes, mais nous ne détaillerons que les tumeurs les plus importantes.

Le rétinoblastome : une tumeur de l'enfant

  • Le rétinoblastome est une tumeur maligne de la rétine d'origine génétique. Il atteint habituellement le jeune enfant, mais des cas existent chez des adolescents et des adultes. Sa fréquence est d'environ un cas pour 18 000 naissances.
  • Les signes qui doivent alerter les parents sont, en particulier : une coloration blanche de la pupille (qui est normalement noire) ou un strabisme (déviation d'un œil). De même, un enfant doit être examiné si dans sa famille, des cas de rétinoblastomes se sont déjà présentés. La tumeur est visible par l'ophtalmologiste lorsqu'il examine le fond de l'œil.
  • Le traitement, qui a progressé ces dernières années, est décidé en milieu spécialisé. Selon le stade de la maladie, il peut associer la chirurgie, la chimiothérapie, le laser, l'application de froid, la radiothérapie.
  • La surveillance est primordiale pour détecter l'atteinte de l'autre œil, les récidives, ou les métastases et vérifier la tolérance aux traitements.

Mélanome malin de l'œil

  • Il atteint six personnes sur un million. Schématiquement, il s'agit d'un grain de beauté cancéreux. Le plus souvent il se développe au fond de l'œil.
  • Habituellement, le diagnostic est fait par l'examen du fond d'œil, complété par une échographie oculaire et une angiographie rétinienne.
  • Le traitement est décidé en milieu spécialisé selon la gravité du mélanome. Il peut faire appel à la chirurgie, la radiothérapie, au laser, à la chimiothérapie.
  • Le site principal de ses métastases est le foie (détectées par échographie), mais elles peuvent se développer dans d'autres organes.
  • Une surveillance ophtalmologique et médicale régulière est indispensable.

Lorsqu'une tumeur atteint les zones visibles de l'oeil ou de son pourtour, certains signes doivent vous faire rapidement consulter un médecin. Ces signes sont détaillés dans la fiche traitant des affections des paupières. D'une manière générale, il ne faut jamais hésiter à demander conseil en cas de doute, sur une lésion apparue récemment ou une lésion ancienne, mais qui semble changer d'aspect.

Guide: 

Publié par Dr Véronique Barbat le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Mardi 18 Janvier 2011 : 16h11
A lire aussi
Cancer du cerveau Publié le 19/03/2003 - 00h00

En matière de cancer du cerveau, il est important de distinguer les tumeurs primitives, les lymphomes et les métastases cérébrales, qui se traitent différemment et n'ont pas toutes le même pronostic.

Cancer du rein Publié le 05/07/2002 - 00h00

Le cancer du rein est souvent découvert par hasard à l'occasion d'une échographie abdominale.Le diagnostic du cancer du rein est aidé par de nombreux examens d'imagerie permettant de préciser l'aspect ou la nature cancéreuse de la tumeur du rein.Les formes localisées peuvent guérir, mais le...

Cancer du sein : la chirurgie Publié le 08/01/2007 - 00h00

En cas de cancer, difficile d'échapper à la chirurgie. Mais aujourd'hui, les actes opératoires sont de plus en plus précis et de moins en moins agressifs. Ainsi, le sein est le plus souvent laissé en place, et si ce n'est pas le cas, on peut désormais faire les deux opérations, ablation et...

Plus d'articles