Troubles de la sexualité après 50 ans

Troubles de la sexualité après 50 ans
Passé la cinquantaine, comment évolue la sexualité ? Avec l’âge, les risques de dysfonctions érectiles augmentent, tandis que la ménopause s’installe. Ce qu’il faut savoir pour conserver une vie sexuelle épanouit après l’âge de 50 ans ?  
Troubles de la sexualité après 50 ans

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Conserver le plaisir au fil de la vie...

Conserver le plaisir au fil de la vie...

Le principal acquis de la révolution sexuelle a été l'augmentation de la durée de vie amoureuse. En effet, actuellement plus d'une femme sur deux reste active sexuellement après 75 ans, et plus d'un homme sur deux après 80 ans. Pourquoi une telle différence ? Parce que les femmes vivent le plus souvent avec des hommes un peu plus âgés ; elles peuvent donc rester veuves quelques années. Mais comment profiter le plus longtemps possible des plaisirs de l'amour ensemble ?

Lire l'article
Dossier Santé : Ménopause : restons optimistes pour la sexualité !

Ménopause : restons optimistes pour la sexualité !

À la ménopause, la fertilité disparaît avec les cycles et la sexualité est réputée en souffrir. Les bouffées de chaleur gênent les femmes, tout comme la fatigue, et l'on parle souvent d'une sécheresse vaginale qui apparaît. Qu'en est-il vraiment ?

Lire l'article
Dossier Santé : Ménopause précoce pour les fumeuses

Ménopause précoce pour les fumeuses

Voici encore une excellente raison d’arrêter de fumer, ou encore mieux, de ne jamais commencer. Le tabagisme avance l’âge de la ménopause d’au moins un an ! Or chez certaines femmes, la ménopause a des répercussions conséquentes sur la qualité de vie et la vie sexuelle.

Lire l'article

Articles

Des millions de Français doivent se battre avec une peau sèche, qui tiraille aux moindres variations de l'environnement. De nombreuses causes existent. Certains médicaments figurent au bataillon.

Cette substance blanchâtre et fertile suscite de nombreuses curiosités… et quelques mythes franchement aberrants. Avec le Pr François Desgrandchamps, urologue à l'hôpital Saint-Louis (Paris), E-Santé revient sur 8 choses à ne plus croire sur le sperme.

Pratique courante, la fellation est (très) appréciée par la grande majorité des hommes. Réalisée en guise de préliminaire ou comme plat principal, cette stimulation du pénis par la bouche et la langue peut nécessiter quelques ajustements pour être la plus orgasmique possible… Voici quelques astuces pour réaliser des fellations dans les règles de l’art !

Saviez-vous qu’un spermatozoïde a besoin de 800 ondulations pour parcourir un centimètre dans le vagin ? Quantité, qualité, toxicité, allergies... Avec le Pr François Desgrandchamps, urologue à l’hôpital Saint-Louis (Paris), E-Santé fait le point sur sept choses insolites à savoir sur la semence masculine.

Une femme sur cinq développe un kyste ovarien au cours de son existence. Le point sur les éventuels symptômes pouvant alerter de la présence d'une telle grosseur à l'ovaire, qui mérite consultation.

Entre le travail, les enfants, la maison... pas facile d'avoir une libido au top et d'être toujours disponible pour un rapprochement sous la couette ! Du coup, on multiplie les excuses pour "ne pas perdre de temps" à faire l'amour, mais plutôt dormir. Retour sur les principaux prétextes à oublier et ce qu'ils signifient.

Parce que l’œuf de Yoni permet aux femmes de développer un périnée tonique, mais aussi de réveiller et révéler leur potentiel féminin, dévoilons les secrets de cette mystérieuse pratique ancestrale. 

Et si vous mettiez une alimentation vivante dans votre assiette pour faire le plein de nutriments essentiels avant d’entrer dans la saison froide ? Ambiance détox en vue d’une hibernation progressive pour passer à côté des virus… 

Le frottis est recommandé tous les trois ans, après deux frottis normaux espacés d’un an chez les femmes de 25 à 64 ans. Le Dr Morgane Perrin, chef de Clinique-Assistant du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Lariboisière, détaille les résultats possibles de cet examen.

Problèmes sexuels, infections gênantes, pertes vaginales... Il est parfois compliqué de poser certaines questions très intimes. Le Dr Morgane Perrin, chef de Clinique-Assistant du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Lariboisière, fait le tour des interrogations fréquentes des patientes.

Couleur, odeur... Si la quantité des secrétions vaginales diffère selon les femmes, leur aspect reste identique. Sauf en cas d'infections, bénignes ou plus graves. Voici les signes qui doivent vous pousser à consulter un médecin.

Les infections à papillomavirus humains (HPV) sont dues à ces virus très courants qui se transmettent par simple contact cutaneo-muqueux au cours des relations sexuelles. Une exposition récurrente et persistante à ces virus peut entrainer la survenue d’un cancer du col de l’utérus : parmi les 20 HPV oncogènes, 2 sont responsables de 70% des cancers du col. Si la vaccination présente une efficacité réelle  sur les infections à HPV et leurs conséquences, la couverture vaccinale est en baisse depuis 2010 et est tombée à 14% chez les jeunes filles de moins de 16 ans.

trouble de l'érection

Le cancer de la prostate et ses traitements exercent une influence sur la sexualité et la fertilité. Il est essentiel d’être bien informé des changements potentiels et de se faire aider. Un accompagnement dédié à la sexualité fait partie intégrante de la prise en charge de ce cancer. Mais qu’est-ce qui change réellement et quelles sont les solutions ?

sexualité en pleine conscience

La vague du « slow » a tout envahi. Slow Food, Slow Design ou Slow Management... ont mis au goût du jour la prise de recul, l’attention, le plaisir, la qualité, la prise de conscience et de responsabilité. Avec le Slow Sex, c’est un peu la même chose. Mais la méditation en pleine conscience ne cherche pas seulement à faire durer le temps érotique : elle est aussi au service des troubles de la sexualité

ménopause remède

La ménopause, qui intervient aux alentours de 50 ans, peut être un cap difficile à passer pour les femmes. En effet, elle correspond à la fin de la période reproductive et s’accompagne bien souvent de petits désagréments comme les bouffées de chaleur, une prise de poids ou des troubles de l’humeur. Heureusement, il existe des traitements homéopathiques si vous êtes concernée par ces symptômes, en complément ou non d’un traitement hormonal de substitution.

problème sexuel

Le premier traitement spécifique de la maladie de Lapeyronie, une déformation de la verge avec une courbure plus ou moins prononcée, est désormais disponible. La promesse d’une qualité de vie sexuelle retrouvée. Explications.

Sécheresse vaginale : solutions

Après la ménopause, de nombreuses femmes souffrent de sécheresse vaginale, pouvant fortement affecter leur vie sexuelle. Trois méthodes s’offrent à elles. Zoom sur les deux nouvelles méthodes non hormonales.

orgasme féminin

La radiofréquence représente une nouvelle technique pour faciliter l’orgasme féminin. D’une grande efficacité, cette méthode est de plus en plus pratiquée aux États-Unis. Le point avec le Dr Catherine Solano, Médecin sexologue et andrologue.

Cortisone : prise de poids et autres effets secondaires

Très efficaces, les corticoïdes permettent de soulager les symptômes ou de guérir de nombreuses maladies. Avant de les prescrire, le médecin doit, néanmoins, informer des multiples effets indésirables – plus ou moins graves – qu’ils peuvent induire.

Symptômes d'endométriose profonde

L’endométriose se caractérise par le développement anormal de muqueuse d’endomètre en dehors de l’utérus. Au gré des variations hormonales, cette muqueuse s’épaissit puis saigne, pouvant selon sa localisation provoquer des douleurs et des lésions susceptibles notamment de mettre la fertilité des femmes en péril. Lorsque cette muqueuse se situe très en profondeur, infiltrant les muqueuses digestive ou urologique, on parle d’endométriose profonde, l'une des formes les plus graves.

Avoir mal aux sein

Avoir mal aux seins n'est pas rare, mais cela peut inquiéter.

Nous vous présentons ici les douleurs les plus fréquentes, et ce qu'elles démontrent. Quand une douleur dans les seins (mastodynie) est bilatérale, on peut supposer qu'il s'agit d'un souci général; le plus souvent, il est d'ordre hormonal.

Syndrome de l'intestin irritable

Troubles fonctionnels gastro-intestinaux et troubles de la personnalité sont liés. Récemment, les recherches se sont affinées : les personnes ayant un syndrome de l'intestin irritable ont des traits psychologiques particuliers. Mais au sein même des diverses manifestations cliniques de ce syndrome, les caractéristiques psychologiques diffèrent. Quelles sont-elles ?

Plus vulnérables aux effets de l’alcool que l’homme, les femmes en paient le prix fort alors même qu’elles sont plus susceptibles de développer un sentiment de honte ou de culpabilité qui les empêche de demander de l’aide.

Hommes ou femmes, quelles différences vis-à-vis de l'alcool ?

Ronflements bruyants, fatigue excessive, maux de tête, troubles de la concentration, perte de libido… Autant de petits signes qui peuvent paraître anodins mais parfois annonciateurs d’une pathologie plus grave : le syndrome d’apnée du sommeil. Qu’elle soit obstructive ou centrale, le syndrome d’apnée du sommeil ne compromet pas seulement vos nuits, mais peut aussi à long terme avoir des conséquences plus importantes sur votre santé…

À 14 ans, la moitié des garçons a expérimenté la masturbation. A 18-19 ans, 90 % des hommes l’ont expérimentée au moins une fois. La masturbation est un geste banal sans aucun danger pour la santé physique ou mentale et universellement répandu. Cela nous paraît aujourd’hui une évidence et pourtant, ça n’a pas toujours été le cas. Des idées fausses continuent à circuler à ce sujet. Pourtant, la masturbation masculine peut également poser quelques soucis…

Les hormones sont invisibles, mais à l’image d’un chef d’orchestre, elles influencent notre santé physique, psychique, et nos comportements. Coup de projecteur sur ces molécules discrètes, mais essentielles.

L’hypertension artérielle d’origine médicamenteuse ou toxique est fréquente. Parmi les médicaments à risque, certains sont en vente libre comme les anti-inflammatoires ou les décongestionnants nasaux. D’autres sont prescrits couramment, comme des antimigraineux, des antidépresseurs ou des contraceptifs. Sans oublier la phytothérapie et l’alcool qui peuvent agir sur la pression artérielle.

Les repères pour ne pas se laisser prendre au piège.

Arrivée du premier anneau vaginal contre la sécheresse intime, 1er anniversaire de la pilule qui déclenche les règles chaque semestre, la dose d’œstrogènes pour une contraception la plus sûre pour la santé… voici les dernières nouvelles en gynécologie.

Amours impossibles : que dire à son ado ?

Il (elle) est déjà pris(e), pas intéressé(e) ou plus âgé(e), les amours impossibles, ça existe ! Y être confronté, surtout à l’adolescence, renvoie à des situations parfois difficiles à vivre. C’est l’une des 100 questions d’ado à laquelle répondent Nathalie Szapiro-Manoukian et Sylvie Friedman, respectivement médecin - journaliste santé et anthropologue, dans leur nouvel ouvrage aux Editions Bayard*.

Hygiène intime

Brûlures, pertes, démangeaisons…, peuvent gêner votre sexualité. Des soins et de bons réflexes d’hygiène intime peuvent venir à bout de ces bobos, sources d’inconforts.

Pages