Troubles de la personnalité : la personnalité histrionique (ou hystérique)

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 11 Février 2008 : 01h00
-A +A
La personnalité histrionique a aussi été longtemps dénommée personnalité hystérique. Avec les nouvelles classifications des maladies mentales, ce terme est moins employé aujourd'hui. Ce trouble de la personnalité tel qu'il est décrit dans le DSM4 (manuel de diagnostic et statistiques des troubles mentaux) est un fonctionnement pathologique parmi les dix troubles de la personnalité décrits (1). Il peut cependant exister à l'état de traces chez une personne tout à fait équilibrée.

Qu'est-ce qu'une personnalité histrionique ?

Le propre d'une personnalité histrionique, c'est qu'elle a besoin de se mettre en scène, qu'elle théâtralise ses échanges avec les autres. Il s'agit le plus souvent de femmes.Marianne, par exemple, donne l'impression d'avoir besoin de se faire remarquer. Elle s'habille de manière plutôt voyante et originale, en portant souvent des couleurs vives et un chapeau. Elle ne supporte pas que quelqu'un d'autre soit au centre de l'attention. Si cela se produit, on dirait qu'elle engage une lutte pour que cette attention se porte à nouveau sur elle. Elle passe parfois pour une « allumeuse » car elle aguiche les hommes sans avoir envie d'aller plus loin, juste pour se faire remarquer par eux. Quand elle est en groupe, elle fait parfois honte à ceux qui l'accompagnent car elle s'exprime d'une manière qui paraît très exagérée. Si elle est dans un café après être allée au théâtre, elle parle très fort, rit aux éclats, ou bien prend l'air désespéré en parlant du sujet de la pièce. Elle n'analyse pourtant pas ce qu'elle a vu de manière très élaborée, mais elle met toutes ses émotions pour en parler. Elle croit avoir des amis très proches, mais en réalité, son entourage la supporte assez mal, ne pouvant pas vraiment s'exprimer quand elle est là, ni même échanger avec elle en tête-à-tête, car elle fonctionne là aussi de la même manière, comme si elle était devant un public. On dirait qu'elle est en représentation perpétuelle et ne sait pas vraiment se laisser aller à être elle-même. Et c'est fatigant pour les autres, qui perçoivent qu'ils n'ont pas de relation profonde avec elle. Marianne a une personnalité histrionique typique dont voici la définition du DSM4. Pour parler d'une personnalité histrionique, il faut pouvoir observer au moins 5 des 8 caractères suivants :- Le sujet est mal à l'aise dans les situations où il n'est pas le centre de l'attention.- L'interaction avec autrui est souvent caractérisée par un comportement de séduction inadapté ou d'attitude provocante.- L'expression émotionnelle est superficielle et changeante.- Le sujet utilise régulièrement son aspect physique pour attirer l'attention.- La manière de parler est très subjective, et pauvre en détails.- Il y a une dramatisation, une exagération de l'expression émotionnelle.- Le sujet fait preuve de suggestibilité. Il est facilement influencé par les autres ou par les circonstances.- Le sujet a tendance à considérer que ses relations sont plus intimes qu'elles ne le sont en réalité.

Pourquoi peut-on avoir une personnalité histrionique ?

La personnalité histrionique veut se faire aimer, apprécier, a besoin des autres pour exister. Et elle emploie toute son énergie à cela. Elle a besoin de se sentir valorisée, et en fait souvent trop pour se mettre en valeur. De ce fait elle est dans cette quête perpétuelle de reconnaissance et cela l'empêche d'entrer en communication véritable et sincère avec son entourage. Les échanges qu'elle pratique sont là pour montrer qu'elle existe et pas pour mieux connaître l'autre, le rencontrer, mais pour se mettre en scène.Pour une personne qui fonctionne de cette manière, l'émotion est au premier plan, sans introspection. L'émotion surgit donc, brute et n'est pas examinée, observée comme elle l'est par la plupart des adultes. L'expression émotionnelle est donc souvent proche de celle des enfants et l'on peut apprécier ce côté spontané des personnalités histrioniques. Mais chez un adulte, c'est souvent très inadapté. Derrières ces émotions exagérées, il y en a une plus profonde, l'angoisse de ne pas être aimée, appréciée, qui est à la racine de sa personnalité.

Guide: 

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 11 Février 2008 : 01h00
A lire aussi
Qu'est-ce qu'une personnalité antisociale ? Publié le 07/01/2008 - 00h00

Il s'agit d'une forme de personnalité pathologique, classée comme telle par le DSM 4, classification américaine des troubles psychiques, reconnue sur le plan international. Il s'agit donc d'un trouble de la personnalité et non de caractéristiques banales de certaines personnes.

Les personnalités schizoïdes et histrioniques Publié le 03/12/2003 - 00h00

La personnalité schizoïde préfère rester dans l'ombre. Elle aime à vivre en retrait du monde dont elle ne semble pas toujours comprendre tous les us et coutumes. A l'opposé, la personnalité histrionique (ou hystérique) préfère la lumière. La séduction est une de ces armes les plus...

Plus d'articles