Troubles bipolaires, des troubles cycliques de l'humeur

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 11 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Novembre 2013 : 12h33
-A +A

La psychose maniaco-dépressive, aujourd'hui plutôt désignée sous le terme de "troubles bipolaires de l'humeur", est une maladie mentale caractérisée par une alternance d'accès maniaques (agitation) et de phases dépressives (abattement profond).

Le patient retrouve généralement un état normal dans l'intervalle séparant les différents accès.

On parle de psychose, car le malade n'a pas conscience de ses troubles de l'humeur et l'on constate également une altération du contact avec la réalité.

Troubles bipolaires, des troubles cycliques de l'humeur : Comprendre

Les troubles bipolaires représentent une maladie psychiatrique relativement fréquente, débutant entre 30 et 40 ans. Qu'ils apparaissent brutalement ou progressivement, ils se manifestent par des dérèglements de l'humeur, évoluant par accès, entrecoupés de périodes plus calmes.

La phase maniaque

Au cours d'un accès maniaque, le malade parle beaucoup et fait preuve d'une imagination excessive. On assiste chez lui à une fuite constante des idées. Il passe brusquement de l'euphorie à la colère.

Il a perdu tout sens de la retenue et du contrôle de soi.

L'insomnie est constamment présente, de même qu'une augmentation de la faim et de la soif.

La phase mélancolique

L'accès mélancolique se manifeste par une importante douleur morale, avec tristesse permanente, perte du goût de la vie et ennui. Le malade n'arrive pas à se concentrer, ni à réfléchir ; il n'a plus de volonté et se sent impuissant, voire découragé. Il n'éprouve plus de sentiments pour ses proches et se désintéresse de tout.

Il s'auto-dévalue en permanence et éprouve un fort sentiment de culpabilité.

Il perd le sommeil et l'appétit.

Troubles bipolaires, des troubles cycliques de l'humeur : Causes

  • L'hérédité

    Son mode de transmission demeure encore controversé.

    Les études génétiques ont montré qu'environ 1 % de la population présente des prédispositions génétiques importantes.

    Le risque s'élève (15 à 25 %) quand un membre de la famille est déjà atteint. Il est de 70 % pour les vrais jumeaux.

  • Des modifications biologiques

    Des anomalies des taux de certaines substances du système nerveux ont été relevées (noradrénaline, sérotonine, GABA). On a également constaté l'existence d'une perturbation de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien.

  • Des facteurs environnementaux

    Les chocs émotionnels liés à un deuil, une séparation ou une perte d'activité sont mis en cause, ce d'autant que des événements similaires sont survenus dans l'enfance.

  • Des antécédents de dérèglements hormonaux

    Ils sont évoqués dans quelques cas, faisant suite à un phénomène physiologique normal comme une grossesse ou une ménopause.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 11 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Novembre 2013 : 12h33
Source : Le Quotidien du Médecin. FMC N° 7088. 18/03/2002. Les troubles bipolaires de l'humeur.0 La Revue du Praticien. 1999, 49:713-716. Dépression et maladies maniaco-dépressives. Impact Médecin. 17/05/2002. Les troubles bipolaires. HAS, Guide, « La prise en charge d’un trouble bipolaire », décembre 2010. HAS, troubles bipolaires, mai 2009, http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2009-09/ald_23__gm_troubles_bipolaires_web.pdf.
A lire aussi
Les troubles bipolaires, c'est quoi exactement ? Publié le 19/06/2006 - 00h00

Plus connus sous le nom de «maladie maniaco-dépressive», les troubles bipolaires se caractérisent par des fluctuations extrêmes de l'humeur, avec une alternance de périodes d'excitation et de dépression, entrecoupées de périodes normales. Les conséquences d'une telle oscillation peuvent...

Troubles bipolaires : 10 ans d’errance diagnostique Publié le 05/07/2016 - 12h15

Le trouble bipolaire est une maladie grave et invalidante dont la manifestation débute le plus souvent chez le jeune adulte, entre 15 et 25 ans. L’alternance d’épisodes de grande exaltation et de dépression rend le diagnostic particulièrement difficile et beaucoup trop tardif. « Ce délai...

Troubles bipolaires : conseils aux malades Publié le 22/06/2006 - 00h00

Si chacun vit ses troubles bipolaires d'une façon très différente selon son histoire personnelle, son milieu familial, socioprofessionnel, culturel, il existe cependant des vécus communs qui peuvent être échangés....

Plus d'articles