Marc35
Portrait de cgelitti
bonjour a tous,

j'ai 33 ans, apres m'avoir fait sous entendre des tas de maladies pendant 10 ans (fibromyalgie, troubles du sommeil, angoisse, phobie sociale...), il s'est finalement avere que je souffre de troubles bipolaires. je suis maman de deux enfants de 6 et 7 ans que je vais devoir bientot elever seules car je me separe de mon conjoint (qui n'est pas le pere de mes enfants). pourrais-je selon vous obtenir le droit d'une travailleuse familiale car le plus dur pour moi, c'est surtout de mener mes enfants a l'ecole (je souffre de phobie sociale) et faire mon menage d'une facon continue (j'y arrive de tps a autre mais lorsque je retombe dans une periode depressive, le laisser aller revient)...j'ai toujours fait en sorte que mes enfants soient proteges de cela mais je veux les garder avec moi, ils sont ma seule raison de vivre...si le pere apprend ma maladie, a t il le droit de me prendre la garde des enfants ? de plus ma psy ne m'a pas encore parle d'invalidite mais je ne travaille plus depuis 5 ans (conge parental et assedic), je ne me sens plus capable de travailler sur aucun point...comment ca se passe dans ces cas la ? En traitement, je prends du Prozac (1 le matin), du Xanax (3 par jour), du Risperdal (1 le soir) et de l'esperal (car j'avais pris le pli a l'alcool)...mon traitement a ete bien plus lourd a certains moments (je prenais jusqu'a 7 xanax par jour)...je fume du cannabis depuis 4 ans, je travaille avec la psy pour ca...je viens juste de me sevrer de l'alcool, je ne veux pas aller trop vite de peur d'une rechute bien plus dramatique. je vous remercie de vos reponses et si je pouvais avoir sur mon msn une maman qui souffre comme moi, peut etre qu'on pourrait se motiver...car sans mes enfants, j'aurais deja fait des tentatives de suicide, je n'en ai fait aucune a ce jour. (une auto mutilation une fois aux bras et au ventre). Aidez moi et je vous aiderais si je le peux a mon tour. Merci d'avance.

Ps : une chose que je voudrais savoir : dans mes periodes maniaques, contrairement a beaucoup je ne depense par d'argent pour la simple et bonne raison que j'ai juste l'ass des assedic, il me reste donc juste assez pour vivre avec les enfants. mes exces se situent au niveau sexuel (ce qui m'a valu deux viols dans ma vie), la aussi j'aimerais savoir pour celles qui ont retrouve un peu l'equilibre, comment elles gerent ce phenomene.

Marc35
Portrait de cgelitti
concernant votre situation, votre médecin (traitant ou psy) peut faire une demande d'invalidité auprès de la CPAM
Marc35
Portrait de cgelitti
Malheureusement ou heureusement mon petit-fils est placé en famille d'accueil pour éviter d'être au centre de cette maladie pour cause de violence morale et physique de la part de sa mère. En période de crises ou d'état alcoolisé elle est incapable de se gèrer. En prenant de l'âge ses crises sont de plus en plus graves. D'où le placement de son fils jusqu'à sa majorité. Les services d'aide à l'enfance ne peuvent nous confier notre petit-fils car nous serions également en danger car elle ne supporterait pas cette situation.
belisama
Portrait de cgelitti
Je vous remercie de vouloir m'aider, c'est très gentil de votre part, ça me touche beaucoup. Pour tout vous dire, je suis dans une période maniaque que j'arrive à maitriser à peu près, grace à une amitié soudée, et ma maman qui me comprend. En meme temps je suis toujours stressée pour des futilités qui parfois me rendent très malheureuses, mais je reprends vite le dessus. je ne prends plus d'alcool depuis maintenant 1 mois 1/2, et je n'achète plus de cannabis, je pense que ça m'aide à retrouver mes pensées positives. J'essaie de gérer mon coté maniaque, en ce moment, j'ai envie de rigoler, je vois la vie en rose tant qu'on ne me la gache pas, je suis plutot assez positive et je suis assez fière de moi car je ne tombe pas dans l'excès de dépenses ou sexuel... je m'autogère, je ne me mens plus pour paraitre, je suis telle que je suis vis à vis de mes amis (je garde quelques secrets pour moi vis à vis de certaines connaissances) mais j'ai fait un tri considérable autour de moi. je pense que c'est important. je n'ai pas revu ma psy depuis 1 mois, elle est en vacances. je dois voir mon medecin traitant mercredi prochain pour qu'il prolonge mon traitement et qu'il me fasse le 100% medical. Je ne comprends pas trop ce que c'est je lui demanderais de bien m'expliquer. Avec mes enfants, ça va plutot bien, puisque je vais bien. ma maman a pris en vacances ma plus petite et prendra la plus grande la semaine prochaine...c'est ainsi plus calme à la maison et je fais des activités avec ma fille. nous regardons des dvd ensemble, nous jouons à l'ordinateur, nous sortons faire des promenades. je suis sans voiture à la campagne, dans l'attente d'un logement hlm à la ville. je me prépare aussi à l'éventualité de rester un an encore dans ce village sans voiture, loin de tout. on ne sait jamais, mais j'avoue que ça me mettrait le moral à zéro. cette maison est bien trop grande pour moi et je sais que je ne pourrais pas continuellement l'entretenir parfaitement ni faire de grosses dépenses d'énergie.
Voilà pour mes nouvelles, je vous remercie de tout coeur de vouloir m'aider encore une fois.
pour plus de facilités, je vous laisse mon adresse msn : toupik10@hotmail.fr, c'est très gentil je peux avoir besoin de vos conseils et je les accepte volontiers pour réussir à ne pas sombrer dans une maladie vraiment pas facile.
Bonne soirée
Christelle
belisama
Portrait de cgelitti
merci marc pour votre réponse...
concernant mes enfants oh que non je ne les frappe pas, je ne pourrais jamais le faire, lorsque je sens que mon irritabilité est trop importante généralement je suis encore capable de me raisonner. je suis juste parfois un peu criante sans m'en rendre compte, je le regrette souvent après d'ailleurs. justement la maladie me fait prendre conscience que je suis ainsi, si je devais empirer, je ferais tout pour les protéger de moi bien entendu, ou les proches s'en rendraient peut etre compte enfin je ne tiens pas du tout à leur faire du mal physiquement, peut etre que moralement elle souffre de me voir ainsi, meme surement, mais je leur explique comme je peux et ce n'est pas facile. je ne veux pas non plus les mettre dans une situation ou leur maman est malade. elles le savent mais croient que c mon dos et mes muscles qui me font mal...elles sont si petites qu'elles ne pourraient pas comprendre les méandres de cette maladie.

je suis vraiment désolée pour votre enfant, je trouve cette situation complètement incroyable. qu'en as conclu le juge des affaires familiales, que cela ne nuisait pas à l'enfant ? j'ai beaucoup de doutes là dessus, cela m'étonne qu'il n'y ai pas eu plus de sévérité et de fermeté. merci de m'en parler.

quant à l'invalidité je ne sais pas encore, comme je disais je ne sais toujours pas si la psy compte ou pas me mettre en invalidité ! je ne l'ai pas revu encore depuis mon dernier message...

bonne journée à vous et au plaisir de vous lire.
Marc35
Portrait de cgelitti
vous avez raison de ne plus consommer d'alcool et de cannabis, ils ont un effet négatif sur votre traitement médical
le 100% médical permet de ne pad payer les médicaments qui sont prescrits pour votre maladie, ils sont pris en charge par la sécu
il faut demander à votre médecin ou à votre psy de vous mettre en invalidité, déclaration à faire auprès de la sécu et de la Cotorep, si vous ne pouvez travailler vous pouvez recevoir une pension
sinon bon courage et à bientôt
Marc35
Portrait de cgelitti
Père d'une fille de 38 ans avec la même maladie mais avec la violence en plus envers son fils depuis la naissance de celui-ci je peux vous dire que malgré cette violence elle a gardé ses droits parentaux bien qu'elle soit divorcée.
Merci par avance de me faire savoir si la violence fait partie également de votre maniaco-dépression.
Marc35
Portrait de cgelitti
Donnez-nous de vos nouvelles car étant depuis plus de 30 ans confrontés à ceete maladie nous souhaiterions vous aider par notre expérience. N'hésitez-pas à nous poser toutes vos questions.
Sujet vérouillé